Pour l’aboutissement du combat d’Amy Kane, la gouverneure du district de Bamako : Un travail de suivi au quotidien est nécessaire

0
L’opération de déguerpissement dans la Commune II du District de Bamako
L’opération de déguerpissement dans la Commune II du District de Bamako

La libération des voies publique s’est amorcée à Bamako. Tout le monde est unanime sur le cadre de vie nauséabond de la capitale, Bamako, en ce qui concerne l’occupation anarchique des voies publiques. Marchands, réparateurs, gargotes et des tas d’ordures offrent un spectacle pas reluisant à la ville.

Pour donner à Bamako  son image d’antan de ville coquette , la gouverneure Amy Kane  a entrepris une action d’envergure. Dans tous les cas la couleur est donnée pour l’assainissement et la fluidité sur les différentes artères. Elle réussira cette action, à condition que le politique ne lui fasse obstacle. Cette mission à elle confiée sera réussie, car elle a les moyens et la volonté. Le centre névralgique de Bamako a été le point de départ de ce déguerpissement et de ce grand nettoyage,.

Amy Kane doit faire un travail de suivi  au quotidien. L’œuvre ainsi amorcée est un combat et il faut le réussir vaille que vaille. C’est vrai, beaucoup de déguerpis sont des chefs ou des mères de famille qui tirent leur revenu de ces lieux. Maintenant, la gouverneure doit envisager avec le conseil de  un lieu où ils pourront exercer leurs activités. C’est aussi du social

Ce travail de qualité d’Ami Kane doit être poursuivi. Et point de pitié pour ceux qui réoccuperont les artères. Les usagers qui souffraient dans leur corps et dans leur chair ne pouvaient que saluer cette action de la Dame de fer. Elle devra faire fi des pleureuses et des vociférateurs, de leurs manifestations et des supplications des politiques

B D D

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER