CNSP : Le CSDM appelle à la tenue des engagements pris

0

Des manifestations populaires anti-IBK, ont abouti à la démission du Président suite à un coup d’Etat mené par un groupe de jeunes officiers le mardi 18 août 2020. Le président Ibrahim Boubacar Keita a été arrêté aux environs de 17h, à son domicile, sis à Sébenikoro.

La démission du président Ibrahim Boubacar Keita a été suivie par l’annonce par ce dernier de la dissolution de l’Assemblée nationale et du Gouvernement.

Aussitôt démissionné, les militaires qui se sont emparés du pouvoir, sous l’appellation de Comité National pour le Salut du Peuple (CNSP), ont fait une déclaration lue à la télévision nationale, annonçant des promesses pour la gestion de la Transition.

Fort de cette annonce, le Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM) a publié le 22 août dernier, un communiqué dans lequel, il appelle le CNSP à l’élaboration d’une feuille de route précise et consensuelle.

«  La diaspora malienne a suivi avec un grand intérêt, l’évolution de la crise sociopolitique du pays, qui a conduit à la démission du président de la République, Ibrahim Boubacar Keita,  à la dissolution de l’Assemblée nationale et du Gouvernement. Le CSDM a pris acte de cette démission et de la déclaration du Comité National pour le Salut du Peuple qui en a appelé aux forces vives du pays pour la conduite de la transition »  précise le communiqué.

Cependant, le CSDM estime que la crise multidimensionnelle que notre pays connait depuis 2012, invite le peuple malien  à se retrouver. « Il demeure urgent que le Mali se retrouve dans toute sa diversité pour asseoir avec ses partenaires une architecture institutionnelle  capable de prendre en charge les défis en face pour bâtir une nation prospère » poursuit le texte.

«  Pour cela, le peuple malien doit se lever comme un seul homme pour conduire un dialogue constructif entre toutes les forces vives du Mali afin d’élaborer une feuille de route précise et consensuelle pour une sortie de crise définitive » conclut le communiqué.

Diakalia M Dembélé

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here