CSDM/OIM : Les balises d’une collaboration fructueuse au profit de la diaspora

0

Le Conseil supérieur de la diaspora malienne (CSDM), dans son combat pour le mieux-être des maliens établis à l’extérieur a rencontré ce jeudi 4 février dernier 2021, une équipe de l’Organisation internationale pour la migration (OIM). Conduite par Pascal Resthinx, en qualité du représentant et chef de mission de ladite organisation, la délégation a été reçue par le président du CSDM assisté par quelques membres de la faîtière. C’était dans l’enceinte du siège du CSDM sis à 300 logements de Garantibougou.

A la sortie de leur entretien, les deux personnalités se sont prêtées aux questions des journalistes.

Pour Pascal Resthinx, l’entretien a porté sur les questions relatives au rôle de la diaspora dans la gestion de la migration et sur la capacité de celle-ci à accompagner les avancées socio-économiques de leur pays de départ.

Et le représentant de l’OIM d’ajouter que la rencontre a permis de dégager les voies et moyens par lesquels son organisation pouvait accompagner le CSDM dans son noble combat. Il s’agira pour les deux organisations de définir ensemble un cadrage  pour accompagner et orienter les investissements de la diaspora dans leur terre de provenance.

Quant à la question relative au choix du CSDM pour cette rencontre, Pascal Resthinx dira que c’est en rapport avec les consultations que l’OIM faites avec les structures impliquées dans la gestion de la migration. Le CSDM est, également, une organisation très active dans le combat  pour la diaspora malienne a t-il dit. Les échanges ont aussi permis d’aborder la situation actuelle de notre pays et l’apport de la celle-ci dans son redressement.

Pour Mohamed Chérif Haïdara, l’OIM est une organisation créée par les Nations Unies pour la cause des migrants. De ce fait, de 2017 à 2021, elle a assisté plus 22 000 migrants en situation déplorable pour un coût estimé à des milliards de FCFA.

L’OIM et le CSDM mènent presque le même combat a dit Mohamed Chérif Haïdara. Donc, il était important que cette rencontre ait lieu. Elle a permis  à ces deux faîtières de partager leur vision commune de la migration.

Le président du CSDM a profité de l’occasion pour remettre à Pascal Resthinx une copie du rapport du Conseil d’administration et  du plan d’action de son organisation.

24 heures auparavant le président du CSDM a rencontré le président du Conseil national de la transition (CNT), le colonel Malick N’Diaw. Leurs échanges ont porté sur l’accompagnement du CSDM à la Transition, le problème de la carte NINA et le fonctionnement adéquat de la diaspora malienne.

Diakalia M Dembélé

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here