Inauguration de la Maison des Maliens de l’extérieur : Le Ministre Sylla égrène le chapelet des actions menées en faveur des Maliens de l’extérieur

0

Ce jeudi 15 mars  au quartier Niamakoro vers la cité des enfants, a été inaugurée la maison des Maliens de l’extérieur. Cela, lors d’une cérémonie placée sous la haute présidence de SEM Ibrahim Boubacar Keita ayant vu la présence effective de tous les membres du gouvernement, des institutions de la République, ambassades et organisations internationales telle que l’OIM (Organisation Internationale de Migration) et des maliens venus de la diaspora. L’occasion fut opportune pour le chef de l’Etat de décorer 14 de nos compatriotes de la diaspora pour leur engagement et accompagnement en faveur de nos frères et sœurs de la diaspora.

Compte tenu de l’importance numérique, du rôle capital de la diaspora et de nombreux défis dans le champ de la migration, les plus hautes autorités du Mali, depuis 1991, ont fait de sa gestion une priorité de premier ordre. Après avoir connu une évolution institutionnelle remarquable, le Gouvernement du Mali a conçu des outils et a défini des stratégies pour mieux gérer la migration. C’est dans ce cadre qu’une ambitieuse Politique Nationale de Migration et son plan d’actions ont été adoptés par le gouvernement le 03 septembre 2014.  Ce qui a permis la construction de la maison des Maliens de l’extérieur  pour un coût de 97 669 1853 FCFA. Cette maison est composée de deux principaux blocs à savoir le siège du Haut Conseil des Maliens de l’extérieur et la cité d’accueil.

Pour le Ministre des Maliens de l’extérieur et de l’Intégration Africaine Dr Abdrahamane Sylla, la diaspora malienne recèle un ensemble inépuisable d’expériences et de compétences disponibles pour servir le Mali. « Il nous revient de valoriser ce potentiel en consolidant les liens qui nous unissent et en assurant une meilleure satisfaction de leur besoin » a-t-il affirmé.

Le Ministre Sylla a profité de l’occasion pour  revenir sur certaines activités menées par  son département.

« Pour le transfert de ressources, nous avions levé la clause d’exclusivité, en obtenant une  diminution des coûts de 12% à 5% des montants transférés, pour la mobilisation de l’épargne dans le financement des investissements productifs avec le concours des banques » a-t-il déclaré, avant de préciser que ce montant décroit d’année en année et était à l’ordre de 497 milliards en 2017.

« Pour ce qui concerne la protection et l’assistance de nos compatriotes à l’extérieur, nous veillons quotidiennement sur tout ce qui leur touche et avec l’OIM nous avions obtenu la libération des centaines de nos compatriotes des prisons libyennes » a-t-il laissé entendre pour ensuite évoquer d’autres actions posées par son département. Notamment lors du conflit entre éleveurs et agriculteurs en Côte d’Ivoire et pendant la guerre en Centrafrique.

Avant de finir ses propos, le Ministre Dr Abdramane Sylla, conclura que l’heure n’est surement pas au bilan, qui est encore plus riche et plus élogieux, mais il était nécessaire de rappeler combien il tenait à cœur  au Président IBK de veiller sur le confort de nos compatriotes de l’extérieur, ces soldats du développement de la Nation.

Comme pour joindre l’action à la parole, au même soir aux environs de 21 h10mn, à l’aéroport international Président Modibo Keita Senou, 160 de nos compatriotes de retour volontaire de la Libye ont pu rejoindre le bercail à la présence du chef du cabinet du MMEIA et du représentant de l’OIM, M. Doumbia.

Bokoum Abdoul Momini

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER