14e Édition de Mali Festi’Reggae : Trois jours pour mettre en exergue la musique reggae, ses sources et le rôle qu’elle joue dans la société

0

L’amphithéâtre du Parc National a servi de cadre ce mercredi 13 février 2019 au lancement du Festival « Mali Festi’Reggae ». À travers une conférence de presse animée par la Présidente de la commission d’organisation, Aminata Sangaré dite Queen Mamy, et le Directeur artistique du festival, Oumar Coulibaly dit Charaf venu du Burkina Faso que cette cérémonie de lancement s’est effectué.

C’est dans une Rastafarienne ‘’ Blessed Be the Name of the Most High, His Imperial Majesty, Emperor Haile Sélassie I, King of Kings, Lord of Lords and Conquering Lion Of Judah’’ que la présidente de la commission d’organisation Aminata Sangaré dite Queen Mamy a souhaité la bienvenue aux invités pour le lancement officiel de la 14eÉdition de Mali Festi’Reggae qui se tiendra les 21, 22,23 février 2019 au Musée National du Mali.

Mali Festi’Reggae est un évènement culturel dont l’initiative a été prise par Mariam Sangaré dite Sista, artiste chanteuse connue sur la scène musicale malienne à la suite du 60e anniversaire de la naissance du pape de la musique Reggae Nesta Robert Marley,le 06 février 2005 à Addis Abeba organisé par la fondation Bob Marley dirigée par sa femme Rita Marley en collaboration avec le gouvernement éthiopien,l’Union africaine, la commission économique pour l’Afrique, la banque mondiale et l’Unicef. Depuis cette date,Sista Mam a instauré cette date dans le calendrier culturel du Mali pour permettre à la population de mieux comprendre le message du reggae, la philosophie Rasta.

Aminata Sangaré a annoncé que le début des activités sera consacré à la formation de 12 jeunes blogueurs en vidéo mobile pendant une semaine. Cette formation a pour but de former les jeunes qui utilisent régulièrement les réseaux sociaux pour les communications à titre informatif et interpellateur de la société sur certains faits et pratiques pouvant porter atteinte à la bonne gouvernance. Selon Aminata Sangaré, pour cette édition, il y aura des conférences-débats sur trois thèmes ‘’Bob Marley et l’unité africaine’’, ‘’l’évolution de la musique reggae de 1970 à nos jours’’, lacitoyenneté ‘’veille citoyenne et engagement de la société’’.Il y aura du‘’Sound System’’, la prêche rastafarienne et séquence musicale ; une séance de démonstration des animateurs reggae ; des ventes et expositions d’objet d’art ;des remises de diplômes aux animateurs reggae et à l’ambassadeur du festival et enfin du Slam et de la comédie musicale. Ce festival servira de tribune pour mettre en exergue la musique Reggae, ses sources, ses différentes tendances et le rôle qu’elle joue dans la société. «  Mali Festi’Reggae a pour objectif de servir de cadre d’échange, de recherche, de divertissement, de promotion de la culture. En somme, contribuer au développement socio-économique et culturel du Mali », a-t-elle expliqué.

Aux dires du Directeur artistique,Oumar Coulibaly Charaf, il y’aura la participation de plusieurs artistes maliens, dont Koko Dembélé, Aziz Wonder, Ras Pheno et d’autres qui viendront de la France et de la Sous-région. Il a ensuite ajouté que la difficulté majeure du festival est d’ordre financier, car ils n’ont jamais pu avoir la totalité du budget prévisionnel d’accompagnement à un certain niveau. Il précise que le musée national a été offert par le ministère de la Culture, mais que cela ne suffit pas. Selon Charaf,ils ont été tout le temps endettés après le festival sauf l’édition précédente, et cette année encore il y a des promesses d’accompagnement et il espère que ces promesses seront tenues pour la bonne marche du festival. La conférence a été clôturée par une prestation d’avant-goût d’un Slam de Macalou le poète Kassogué et du Directeur artistique Charaf Coulibaly.

Ibrahim Sidibé, Stagiaire

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here