Le Groupe Cinporogo lance son premier Album dans la capitale du Kenédougou

0

Dans le cadre du lancement de leur nouvel album qui est sur le marché depuis le 19 mars, le groupe Cinporogo était en concert dédicace, le samedi 23 avril 2016, au stade Babemba Traoré de Sikasso. Cette dédicace a vu la prestation de plusieurs artistes  venus de Bamako, mais également celle des jeunes rappeurs de la capitale de Kénédougou ainsi que des humoristes pour agrémenter cette soirée. C’était sous les parrainages  du Ministre Ousseyni Amion Guin et de Latifa Karabenta.

L’initiative de la tenue de ce concert dédicace pour leur nouvel album à Sikasso, selon le groupe, est une reconnaissance pour la région. Les deux artistes (Tahirou Nampé Sanogo alias Bachi et Halassane Minta alias Minta) étant, en effet, des natifs de Sikasso. Arrivés dans la capitale du Kénédougou dans l’après midi, le groupe et les invités se sont rendu à la radio Waati fm où ils ont donné un avant goût du show  prévu pour le soir

Commencé à partir de minuit, ce concert dédicace dont le menu était costaud.  Sous la diligence du célèbre animateur « Dalex contrôle » qui a remercié les fans du groupe d’avoir effectué le déplacement,  la soirée a débuté avec la prestation  des humoristes. Ils ont été suivis par les rappeurs de la capitale de Kénédougou qui avec deux chansons chacun,  ont émerveillé le public avec leurs talents  hors normes. Parmi ces artistes locaux, on peut retenir : Dra Flo, Nabi P, Keep Gang et Pispa… Puis, ce fut le tour des artistes comme Kali le maitre, Timfa, la seule dame parmi les artistes, Madol, Dri de Kati et Blofou

Apres ces différentes prestations, le podium est revenu au groupe Cinporogo qui a offert à son public quatre titres de son nouvel album dont deux titres en solo et deux autres en featuring avec Kali le maitre et Dri de Kati.

Le groupe « Cinporogo » qui veut dire fraternité en langue Sénoufo vient de sortir son album, le premier de leur carrière de groupe. Un groupe composé de deux jeunes dont les destins se sont croisés à cause de leur passion pour la musique. Leur chef d’œuvre est composé de 9 titres, dont le titre principal est en quelque sorte une interrogation à l’égard de la divinité du fait que la société est confrontée à des maux. D’où l’interrogation : « Dieu qu’est-ce qu’on t’a fait? » De même, un autre titre du groupe évoque l’indifférence qui est « je m’en fous ». Un album engagé qui traite les phénomènes sociaux notamment avec des propositions de solutions et tout ça dans le rythme du Hip-Hop. Les deux jeunes artistes se disent conscients, engagés, et se considèrent aussi comme le porte parole des opprimés et des sans voix. Parlant des difficultés, les deux artistes affirment qu’ils ont certes eu des difficultés financières pour la réalisation de leur tout nouvel album.

 

Ousmane Baba Dramé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER