Discours de nouvel an : Bah N’Daw disposé à respecter la durée de la Transition

0

Dans sa traditionnelle adresse à la nation, à l’occasion du nouvel an, le Président de la Transition, Bah N’Daw a encore réitéré sa volonté de faire respecter la durée de la Transition fixée à 18 mois.

C’est un Président de Transition bien tendu qui s’est adressé à ses concitoyens. Le Président de la Transition a touché tous les secteurs de la vie socio-économique notre pays. Il a d’abord fait une motion particulière à nos Forces de défense et de sécurité qui se battent jours et nuits pour sécuriser les populations. Il a eu une pensée pieuse pour toutes les victimes civiles et militaires de cette guerre asymétrique menée contre les terroristes.

Actualité oblige, le Président de la Transition n’a pas manqué d’inviter les Maliens à respecter les mesures barrières édictées par les autorités sanitaires, afin de se protéger et de protéger les autres, notamment le port du masque, la distanciation et les regroupements de plus de 50 personnes lors des cérémonies de baptême, de mariage et de deuil.

En ce qui concerne la durée de la Transition, Bah N’Daw, comme dans son discours d’investiture, a rappelé qu’il respecte la durée la Transition comme convenue entre la Communauté internationale et les autorités maliennes après le coup d’Etat du 18 Août 2020.

En ce qui concerne la réussite de la Transition, le président Bah N’Daw a invité les Maliens à l’union sacrée, afin de travailler efficacement pour renforcer les acquis démocratiques pour la consolidation de la bonne gouvernance.

Pour les revendications syndicales, Bah N’Dah a reconnu que c’est un droit en démocratie que nul ne saurait contester. Cependant, compte tenu de la situation actuelle du pays, il invite ses concitoyens à l’esprit de patriotique et à un sens élevé du devoir.

Le Président de la Transition s’est aussi incliné devant la mémoire des hommes d’Etat disparus récemment : Moussa Traoré, Amadou Toumani Touré et l’ex- chef de  l’opposition et ancien ministre Soumaila Cissé. Il n’a pas oublié le diplomate de l’union africaine Pierre Buyoya inhumé en terre malienne.

En ce qui concerne les élections, le Président de la Transition a aussi rappelé qu’elles seront propres transparentes et crédibles acceptées par tous.

Il a encore remué le cocotier dans son adresse à la Nation :” Je vais combattre la corruption, afin qu’aucun centime du contribuable malien ne soit détourné”, a déclaré Bah N’Daw.

Seydou Diamoutené

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here