Nouveau gouvernement : Le PM maintenu et délesté avec une équipe réduite ?

4

Si le Premier ministre Boubou Cissé sera maintenu à son poste, il se verrait délesté du portefeuille de l’Economie et des finances et son équipe remaniée à au moins  60 %, avec des compétences, dont des cadres relativement jeunes, issus du RPM, de l’ADEMA et des partis alliés, confient certaines indiscrétions.

Selon des sources concordantes, à présent que le bureau de l’Assemblée Nationale est déjà installé, la nouvelle équipe gouvernementale sera connue dans les prochains jours.

Le Premier ministre, Dr Boubou Cissé sera, à en croire des confidences du palais présidentiel, maintenu à la tête du nouveau gouvernement. Il sera, en revanche, déchargé du portefeuille du ministre de l’Economie et des Finances, qu’il cumulait dans le gouvernement sortant. Les importants défis économico-politiques, les futures réformes structurelles et les conséquences liées à la riposte de la covid-19 imposent la nomination d’un ministre pleinement disponible, comme argentier de l’Etat. Dr Boubou Cissé aura une feuille de route le mettant au centre du processus de paix et de relecture de l’Accord pour la paix issu du processus d’Alger.

Jeu de chaise musicale

Mme Traoré Zeynabou Diop sera parachutée à l’Energie, alors que Moulaye Boubacar, actuellement à l’Agriculture, devrait prendre sa place à l’Equipement. Pendant ce temps, l’actuel PDG de l’Office du Niger, Abdel Karim konaté dit Empé est pressenti pour prendre la tête du département de l’agriculture, qui deviendra « développement rural (absorbant Elevage et pêche).

Au ministère de l’Economie et des finances, les noms les plus cités dans les officines du pouvoir sont Mme Sidibé Zamilatou, qui a gravi tous les échelons des finances et jouit d’une bonne réputation dans ce secteur. Conseiller technique, secrétaire générale, ancienne Directrice du Trésor, ancienne Directrice de cabinet du Premier ministre, sans oublier le poste actuel de de Dg de l’INPS.

On parle aussi de Sidi Elmoctar, actuel Dg du Trésor, ancien DG des Marchés publics que l’on dit très proche du Premier ministre Boubou Cissé et de la famille présidentielle.

En outre, le nom de Youba Bah, non moins président de l’ADP-Maliba et un des protégés du chérif de Nioro, est annoncé comme un pressenti à la tête du département du Commerce et de l’industrie, auquel les transports pourraient être joints.

Autres ministres pressentis et des départs

Le Général Salif Traoré, devrait quitter la Sécurité pour être propulsé à la tête de la Défense. Il céderait la Sécurité à l’actuel ministre de la justice et des droits de l’homme, Garde des sceaux, Malick Coulibaly, dont la volonté d’indépendance de la machine judiciaire dérangerait…

Les pressentis au portefeuille de la justice ont pour noms Amadou Ousmane Touré, actuellement Directeur du cabinet du Premier ministre (magistrat, et ancien Vérificateur général), ou Alou Nampé, magistrat de haut niveau, connu pour sa probité et sa modération. Selon certaines indiscrétions, des ministres comme Sambou Wagué, Mme N’Diaye Ramatoulaye Diallo, Housséini Amion Guindo, Aliou Berthé pourraient être poliment remerciés.

Sans oublier que certaines sources font état du retour de Ousmane Koné, Abdrahmane Sylla du côté du RPM. Sans oublier des noms comme l’ancien député Issa Togo, de l’ADEMA-PASJ.

Des ministres et ministres délégués comme Mme Kané Rokia Maguiraga, Adama Sangaré et d’autres pourraient être également remerciés.

Des reconduits ?

Parmi les noms de ministres susceptibles d’être reconduits, il y a aussi des cadres jeunes comme Arouna Modibo Touré, qui pourrait être renforcé à la tête du département de la Jeunesse et des sports auquel, sera ajouté l’Emploi et la formation professionnelle. Idem pour Amadou Koïta, qui pourrait récupérer l’Intégration africaine (que va laisser Me BaberGano, élu député à Djenné et pressenti président de la Commission des lois de l’Assemblée Nationale) pour renforcer le portefeuille des Maliens de l’Extérieur.

D’autres ministres comme, entre autres, Michel Hamala Sidibé, Tiébilé Dramé, Hamadoun Konaté seront conservés dans l’équipe gouvernementale.

En tout, le nouveau gouvernement devra compter autour de 30 portefeuilles ministériels, dans l’esprit des résolutions et recommandations du Dialogue national inclusif.

Bruno D SEGBEDJI

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Les observateurs sérieux de la vie politique malienne sont unanimes pour dire que le bilan de Boubou Cissé est l’un des plus mauvais bilans d’un premier ministre malien depuis les années 90″.

    Une autre chose que je ne comprends pas est pourquoi Boubou Cissé, très distant et impopulaire auprès des Maliens, s’accroche autant pour rester au gouvernement alors qu’il y est depuis déjà presque 8 ans sans discontinuité.
    Quelqu’un, jeune de surcroît, qui a autant peur de sortir du gouvernement pour aller faire ses preuves ailleurs dans le privé ou une organisation internationale ne peut pas être une personne de valeur et de courage.

    Boubou Cissé gère les affaires du Mali sur un mode clanique, en méconnaissance du principe de redevabilité et de démocratie, comme s’ils n’avait pas de comptes à rendre au parlement et au peule du Mali.

    On verra dans quelques jours si IBK prendra le risque de reconduire Boubou Cissé au poste de PM et de conduire de ce fait le pays vers l’implosion généralisée.
    Répondre

  2. Game is over!
    Il s’agit plus de changer de gouvernement mais de système, ou si vous préférez de régime.
    Toc-toc

  3. 😛 QUAND D AUTRES VOUS FONT ADORER LEURS ANCETRES, DONC LES ADORER EUX MEMES, VOUS TRANSFORMER EN BETES DE PATURAGES, VOS PASTEURS!😛

    🧓🏽 EN QUOI ELLES SONT MEILLEURES CES RELIGIONS VENUES D AILLEURS? POURQUE NOUS SOYONS DES IDIOTS POUR EUX?👨🏽‍🦳
    👩🏽 ://fr.wikipedia.org/wiki/El_(dieu) 👩🏽
    👩🏽://en.wikipedia.org/wiki/El_(deity) 👩🏽
    👩🏽 ://ar.wikipedia.org/wiki/%D8%A5%D9%8A%D9%84_(%D8%A5%D9%84%D9%87) 👩🏽

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here