Formation innovation agricole et piscicole : L’espoir vient de Timbuktu

0

Le samedi 3 décembre, le Centre Timbuktu pour la Formation, l’Innovation agricole et piscicole a ouvert ses portes dans la Commune de Siby. A la fois centre de formation et éco-ferme, il ambitionne de révolutionner notre relation à la terre.

 Le Centre Timbuktu est un centre de Formation d’Innovation agricole et piscicole initié par Ecoferme P3. Le promoteur, Adama Berthé, se fixe comme objectif de contribuer à la formation professionnelle au Mali dans le domaine de l’agriculture, de l’élevage et de la pisciculture.

Le Centre Timbuktu entend offrir des formations théoriques et pratiques à destination des jeunes non diplômés ou des techniciens qui voudraient peaufiner leur connaissance dans le domaine de l’agriculture, l’élevage et la pisciculture. Le complexe dédié à la formation est composé de 3 salles de classe dont 2 d’une capacité de 50 places et une de 150 places ; un dortoir pour les étudiants, un réfectoire, une direction comprenant le bureau du directeur ; des bureaux annexes et une salle des professeurs ; le logement du chef de centre et les blocs de toilettes.

« Ce centre est l’œuvre d’un grand sacrifice et d’amour que je porte au Mali. Je demande le soutien total de tous les maliens surtout les jeunes de s’adonner corps et âmes enfin de mener ce centre à bon port et faire de lui le plus renommé. Le Mali est un pays agricole. Moderniser le secteur primaire avec les jeunes ne peut qu’être bénéfique », a conclu M. Berthé.

En optant pour la formation en alternance, le Centre Timbuktu veut outiller ses futurs apprenants dans des techniques théoriques et pratiques de la culture et aussi entrepreneuriale. Il s’agit de permettre à l’ensemble des étudiants du centre Timbuktu, de pouvoir entreprendre dans le monde agricole avec sérénité.

La population de la Commune Siby et du village de Djélibani ont manifesté leur joie par des prestations d’artistes et ont souhaité leurs vœux de bonheur au centre et à M. Berthé le promoteur.

 

Aboubacar Sidiki Diarra

(Stagiaire)

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here