AUROSCOOP : Les breves de AURORE

0

Meeting raté du RPM : IBK doit demander l’ouverture d’une enquête indépendante

Le RPM ou IBK (c’est la même chose, l’un incarnant l’autre) a-t-il été victime d’un complot ourdi par Koulouba ce samedi 09 décembre dernier, date du grand meeting raté? Tenez: il n’y avait pas de micro au niveau de la tribune Est laquelle commençait pourtant à accueillir des militants;  l’heure du rendez-vous notifiée sur certaines affiches était 14 heures alors que le meeting proprement dit ne commencera qu’à partir de 16. Las d’attendre, certains militants et sympathisants sont tranquillement rentrés à la maison. A qui profite le crime? A Koulouba, bien entendu. Alors les enquêteurs doivent chercher de ce côté.

 

Elections 2007 : Déjà les campagnes

Le Rpm a donné le ton avec son méga meeting raté. S’en est suivie la rencontre de N’kourala le week-end dernier. On a déjà l’impression d’être en plein dans les campagnes.

 

Caisse des Retraites du Mali : Samballa fatigue les vieux retraités

Nos vieux sont de plus en plus nombreux à se plaindre d’un agent répondant au nom de Samballa, au niveau de la caisse de Retraites du Mali. Ils déplorent le manque de civilité, de convivialité, bref de savoir faire de Monsieur Samballa.

 

ERRATUM : Le MPR et non le RPM

Dans notre dernière livraison, nous faisions allusion à une dissidence en gestation au sein du RPM. Il s’agit plutôt du MPR et non du RPM. Le parti du Tigre tiendra le 23 décembre prochain son troisième congrès ordinaire afin de confirmer la décision du BEC de soutenir la candidature de ATT. Tout le monde n’est pas de cet avis au sein de la tanière. Mais le mot d’ordre du parti est limpide: libre à tout militant du MPR de postuler. Le parti lui, se désolidarise en tout cas.

Que le RPM veuille bien nous pardonner cette erreur surtout quand on sait qu’ici, personne n’ose défier le «candidat naturel».

 

Exposition photos à Paris : Olivier Ménégol démontre son talent

Le village Dogon de Koyo est une entité de la Commune de Boni située à 900 kilomètres au Nord-Est de Bamako. Il est perché en haut d’une des plus magnifiques montagnes de la région. Le photographe Olivier Ménégol dans un livre (carnet de voyage) d’un groupe a démontré tout son savoir-faire. L’homme a exposé ses deux ans de labeur à Paris. C’était cette année ou les parisiens ont pu regarder des images impressionnantes, originales, expressives montrant l’union sacrée de cette communauté dogon.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER