CNCP, un journaliste à la place d’un autre

0

Le Centre national Cinématographique du Mali (CNCM) a un nouveau directeur depuis le mercredi 11 mai. En effet, le nouveau patron du CNCM se nomme Fousseyni Maïga. Le journaliste-réalisateur a été nommé par le Conseil des ministres du mercredi passé. A ce poste, le réalisateur du long métrage « Voile secret » et de la série télévisée « Bamako News » remplace un autre journaliste. Il s’agit de Modibo Souaré, ancien présentateur vedette de l’émission « Jouvence » de l’ORTM.

Tombouctou, quand TikTok s’invite à l’hôpital

Avant de refaire l’utilisation de l’application TikTok, 3 stagiaires récemment renvoyés de l’hôpital de Tombouctou réfléchiront à plusieurs reprises. Pour cause, après s’être déhanchés sur une chanson dans une salle de l’hôpital et de publier la scène filmée sur TikTok, les élèves/étudiants Fatoumata Traoré (1ere année Pharmacie), Mohamed Insubdar (3e année TSS) et Aïcha Bocoum (1ere année TSS) ont été formellement interdits de présence pour formation à l’hôpital de Tombouctou. A ces stagiaires, le directeur, Dr. Djibril Kassogué, reproche un « manquement grave à la déontologie médicale ».

 Sélingué, une mort qui ne restera pas impunie

C’est la promesse faite par les autorités du pays. Lâchement assassinée dans son bureau, la mort de la directrice de l’école Premier Cycle B du Groupe scolaire de Kangaré (Sélingué) ne restera pas impunie après l’ouverture des enquêtes. Selon plusieurs sources, Mme Ramata Togola a été égorgée dans son bureau, dans la matinée du 29 avril 2022, par un ou des assassins jusque-là non identifiés. Mais après l’ouverture des enquêtes, le ministère de la Sécurité et de la Protection civile annonce l’interpellation de 3 suspects et le gouvernement promet que tout sera mis en œuvre pour élucider les faits et traduire les responsables du meurtre devant la justice.

Braconnage à Bougouni

C’est un fait rarissime qui a été signalé à Bougouni. Dans cette nouvelle région administrative, des actes de braconnage ont été signalés sur 4 crocodiles retrouvés sans tête en état de putréfaction dans le marigot ‘‘Diarratou’’ près du village de Morila. En attendant les résultats des analyses d’eau en cours par le Laboratoire national des Eaux, le gouvernement a indiqué qu’un Comité de suivi a été mis en place pour veiller au respect des recommandations formulées, notamment le renforcement de la surveillance du long du canal d’évacuation de l’eau de la carrière jusqu’à la rivière, l’analyse mensuelle des paramètres physico-chimiques de l’eau du canal jusqu’à la rivière Bagoe, etc.

Fantani Touré immortalisée en France

Fantani Touré

Décédée le 3 décembre 2014 à Paris, Fantani Touré vient d’être immortalisée par les Français plus précisément par la mairie d’Aubervilliers en donnant le nom de l’artiste musicienne malienne à une rue de la ville. A titre de rappel, l’ambassade du Mali en France indique qu’Aubervilliers était la ville de résidence de feue Fantani Touré pendant de nombreuses années où elle était très impliquée dans les activités de la mairie, des Associations féminines et humanitaires. De plus, elle y soutenait, appuyait et accompagnait des femmes en situation de vulnérabilité. C’est en reconnaissance de toutes ces bonnes actions que la mairie a décidé de baptiser une rue de la ville « Fantani Touré » en plus de l’organisation d’une journée annuelle d’hommage en l’honneur de la défaite épouse du comédien Habib Dembélé dit Guimba National.

 

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here