Crise scolaire : Les syndicats dénoncent les menaces des maires et CGS

0

Depuis un certain temps, le torchon brûle entre les syndicats de l’éducation signataire du 15 octobre 2016 et l’administration scolaire. Les syndicalistes décrient à tout bout du champ le comportement peu orthodoxe de l’administration scolaire.

Dans une lettre circulaire, les syndicats de l’éducation signataire du 15 octobre 2016 déplorent l’intrusion venant du département de l’Education dans la gestion du mouvement de grève des enseignants. Ce comportement peu orthodoxe de certains conseils de gestion scolaire et des collectivités territoriales alimente la colère des syndicalistes. Lesdites menaces demeurent des appels intimidants à l’endroit de leurs militants. C’est ainsi que les syndicalistes invitent les collectivités et les comités de gestion scolaire à l’observation stricte de leur rôle et à s’abstenir de toute ingérence dans la gestion d’un mouvement de grève, constitutionnellement admis.

En tout état de cause, les syndicats de l’éducation tiennent comme seul responsables des intimidations et menaces sur l’intégrité physique des dignes et valeureux enseignants du Mali, des maires et CGS à l’origine de ces appels.

Bissidi SIMPARA

 

CVJR :

La 4ème audience publique vivra ce jeudi

Fidèle à la tradition, les responsables de la Commission Vérité Justice et Réconciliation (Cvjr) prévoient la tenue de la 4ème édition des audiences publiques pour le jeudi 18 septembre 2021 au Centre international de conférence de Bamako (Cicb).

Cette année, les audiences publiques agglomèrent les trois thèmes des éditions précédentes. Il s’agit de « Atteintes au droit à la liberté », « Atteintes au droit à la vie et à l’intégrité physique » et « Les disparitions forcées ». L’objectif de cette initiative est de permettre aux personnes victimes de ces maux n’ayant pas pu s’exprimer d’abord, de briser le silence.

BK

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here