FLASH – Recrutement à la fonction publique : La magouille éventrée !

6

Depuis quelque temps, les recrutements dans les services publics et autres départements ministériels donnent lieu à des magouilles. Ces concours (véritables mascarades) sont des opportunités pour certains responsables politiques de caser parents, militants et autres affidés… Occasion également pour des réseaux (bien huilés) d’amasser beaucoup d’argent sur le dos des pauvres candidats.

L’affaire qui défraye actuellement la chronique est le concours de recrutement de contractuels au compte du ministère des finances. Cette affaire, véritable magouille, est dans le même chapitre que les scandales financiers (achat d’équipements militaires et/ou achat de l’avion présidentiel), auxquels le régime IBK a habitué les Maliens.

Pour ce recrutement d’agents contractuels, un conflit d’intérêt a finalement éclaté entre certains responsables du Rpm (parti au pouvoir) et des agents de la direction des ressources humaines et financières du département. Comme l’on peut facilement l’imaginer, au Rpm, certains voulaient transformer ce “concours” en opération de placement de militants. Alors que les réseaux de recrutement (aux ministères des finances et de la fonction publique) s’étaient mis en branle. Finalement, cette grosse magouille a été éventrée. Le ministre des finances a été obligé d’annuler le concours. Ainsi va le Mali…

 

Maroc (1): Le Roi Mohammed VI visite trois pays africains…

Le Roi Mohammed VI a entamé depuis mardi 18 octobre dernier, une tournée africaine qui le conduira au Rwanda, Tanzanie et Ethiopie.

Ces visites rentrent dans le cadre du renforcement de la coopération entre le Royaume du Maroc et ces pays. Au cours de cette tournée, le Roi Mohammed VI sera accompagné d’une forte délégation officielle composée notamment des membres du gouvernement, de ses Conseillers et de plusieurs hautes personnalités (civils et militaires) du pays. Rwanda est la première étape de cette tournée. Mardi, Sa majesté Mohammed VI a été accueillie par le Président Rwanda, Paul Kagamé.

Aussi, il est attendu  en Tanzanie et en Ethiopie.

Cette tournée africaine du Roi intervient au moment où la diplomatie marocaine est très active sur le continent. Aussi, le Maroc a récemment émis son désir de reprendre son siège au sein de l’Union africaine… Au cours de sa tournée, le Roi évoquera sans doute ce sujet avec les chefs d’Etat des pays visités.

 

Maroc (2): Désormais membre associé de l’AEI…

L’opération de charme que mène depuis près d’un an Abdelkader Amara, le ministre marocain de l’Énergie, auprès de l’Agence internationale de l’énergie (AEI) a porté ses fruits.

Le conseil d’administration de l’Agence internationale de l’énergie vient d’approuver à l’unanimité l’accession du Maroc au statut de membre associé.

L’annonce officielle sera faite à Marrakech le 14 novembre, durant la COP22, en présence de Fatih Birol, directeur exécutif de l’AIE. Le royaume chérifien est le premier pays africain et le quatrième du monde à obtenir ce statut, après la Chine, l’Indonésie et la Thaïlande.

LiberiaUn seul lycéen sur 42.000 a obtenu le baccalauréat en 2016

Un chiffre incroyable qui attriste les Libériens et leur présidente. C’est un examen commun aux pays anglophones d’Afrique de l’Ouest, et les élèves du Libéria ont trébuché sur l’obstacle. Comme le révèle la BBC, un seul candidat libérien a été admis au baccalauréat 2016 sur un total de 42.000. Ces examens ont eu lieu au Ghana, au Nigeria, en Sierra Leone, au Libéria et en Gambie pour évaluer les niveaux des élèves.

«Peu importe où vous êtes, nous ne sommes pas moins intelligents que nos autres camarades de l’Afrique de l’Ouest. J’espère que d’autres voient en cela, une motivation», a affirmé Armstrong Gbessagee, 18 ans, le nouveau bachelier, à la BBC. Cet élève fréquentait l’école J.J. Roberts United Methodist, un établissement situé dans la capitale, Monrovia.

Cette statistique assez incroyable a évidemment provoqué de nombreuses réactions, entre humour et tristesse.

La rédaction

Commentaires via Facebook :

6 COMMENTAIRES

  1. Je pense que tous ces scandales prouvent que le Mali est entrain d’avancer. la bonne gouvernance est entrain de s’installer. sinon, sous les régimes précédents, on en a vue pire et personne ne bronchait. Les gens ont été recruté n’importe comment. L’URD de Soumi et du Professeur Wahab Berthé et le Mouvement citoyen ne pourront pas dire le contraire. Dieu merci avec ce régime, on annule au moins les décisions bidons, les recrutements ne se font plus dans le désordre. Les choses commencent à se normaliser. On sent une prise de conscience collective.

    • Mon cher tu n’as rien compris, ce regime n’est pas different des autres c’est les memes magouilles. seulement chaque regime amene une nouvelle forme. C’est les hommes cultivés qui ont mis le Mali à genoux. Et il ne se relevera pas maintenant. Prions pour le pauvre Mali à l’agonie.

  2. Le SADI a bien fait de ne plus suivre cette majorité présidentielle qui ne cesse de nous diriger vers un soulèvement populaire..

    • je ne pense pas que le soulevement soit evitable non. Regarde aujourd’hui le degré de pauvreté du Malien!!!

  3. Sous d’autres cieux, ce recrutement bidon serait une excuse pour nettoyer la case

    • Je n’ai jamais vu de recrutement au Mali depuis 20 ans.On le fait toujours a l’interne au sein des différentes structures Étatiques.L’État n’existe plus, chacun travaille pour sois et c’est ça. Les Universités distribuent désormais des Attestations et non des Diplômes, on se retrouve avec un pourcentage élevé de nullards sur le marcher de l’emploi. Et les ministères sont remplis de ses déchets toxiques qui inondent sans pour autant assainir.Au secours vraiment.

Comments are closed.