FOURRE TOUT : Les brèves du Canard DECHAINE

0

Une messe politique grandiose : La donne Boubeye

L’Association des amis et sympathisants  de Soumeylou Boubeye Maïga (ASMA) a organisé, le samedi, une messe grandiose au centre international de conférences de Bamako. Les principales salles de conférence de l’édifice (1300 places) ont refusé du monde  tant les gens étaient déterminés à prendre  part à ce meeting politique qui est  intervenu à un moment où les partis politiques éprouvent leur incapacité de mobiliser les militants au tour d’un sujet d’intérêt public. Une chose est sûre, l’ASMA a osé et elle  a obtenu gain de cause.  L’opinion nationale a soif  de voir l’émergence  d’une véritable force politique capable de s’opposer courageusement au pouvoir en place. Avec la mise en place du mouvement convergence 2007, il y a lieu de reconnaître que la scène politique national  commence à bouger sérieusement et à la grande satisfaction d’une bonne partie de l’opinion nationale. Le meeting de l’ASMA apporte une nouvelle donne au paysage politique. Boubèye, le 1er Vice-président devient donc une donne incontournable pour les joures 2007.

 

Grippe aviaire : Une conférence mondiale à Bamako

            La 4e conférence internationale sur la grippe aviaire au Mali se tiendra les 6, 7 et 8 décembre 2006. Elle  est co-organisée par le gofernement du Mali  et la commission de l’Union africaine. En marge des travaux  se tiendra la table ronde des bailleurs de fonds sur la grippe aviaire. Les assises vont regrouper les ministres en charge de la lutte contre  la grippe aviaire et ceux chargés  de la santé, des experts, vétérinaires et médecins. Les participants, au nombre  d’un millier, viendront de plus  de 100 (cent) pays de tous les continents qui sont attendus à Bamako. Parallèlement à cette rencontre, plusieurs organisations non gofernementales (nationales et internationales) et les acteurs de la société civile travailleront  eux aussi  sur la problématique de la grippe  aviaire et sur le travail fait ou envisage par ces ONG dans le cadre de la lutte contre ce fléau.

            En abritant  cette réunion mondiale sur son sol, le Mali  enregistre là un grand succès diplomatique. Selon  le Ministre Oumar Ibrahima Touré la lutte et la prévention contre la grippe aviaire de même que la préparation à une possible pandémie humaine représentent un défi mondial. Cette 4ème  conférence de  sa Majesté Zounzani 1er du Mali et  Denis Sassou N’Guesso, président en exercice de l’Union Africaine, sera consacrée surtout à la  mise en œuvre des engagements des bailleurs de fonds faits à Pékin (Chine) et confirmés à Vienne Autriche ; de même qu’à l’obtention de ressources additionnelles pour les besoins spécifiques de la lutte contre la grippe aviaire en Afrique. La présente conférence donnera une réponse propice à la crise de grippe aviaire, à travers  une coopération sanitaire et zoosanitaire globale et de renforcer l’information sanitaire, de la santé animale et de la santé publique vétérinaire en Afrique.

            Les assises de Bamako permettront à nos pays, les moins nantis, de recevoir des ressources adéquates pour financer les différents plan nationaux élaborés dans le but de faire face, avec responsabilité, à tous cas de grippe aviaire. La commission nationale d’organisation de la 4e  conférence internationale sur la grippe  aviaire est présidée par le Dr Yacouba Samaké, secrétaire général du Ministère de l’Elevage et de la Pêche.

 

600 millions de FCFA pour les Assises de Bamako

La rencontre de Bamako sur la grippe aviaire a nécessité la mobilisation  de 600 millions  de francs CFA financés par l’Etat malien et plusieurs bailleurs de fonds. Les autorités ont débloqué 100 millions contre 260 millions de l’Union européenne, 65 millions de la France, 50 millions de l’USAID, 97,5 de la GTZ (Allemagne) et 25 millions de la Banque mondiale. Cette manne financière permettra à 1000 participants venant  d’une centaine de pays de prendre activement part à la 4e conférence internationale sur la grippe aviaire.

 

Les larmes de Madame la goferneure générale

La goferneure générale du Canada qui a séjourné au Mali  du 22 au 27 novembre 2007 n’a pu retenir ses larmes après avoir été triomphalement accueillie dans la capitale de la 5e région (Mopti). Comme à  Bamako, les Mopticiens sont sortis en grand nombre pour lui offrir un accueil populaire. Michaëlle Jean  s’est profondément émue devant la chaleur de l’hospitalité  malienne. Son séjour au Mali  s’apparente  à un véritable retour aux sources avec une plongée d’étude culturelle. Dans la mesure où elle  s’est  donnée du temps de visiter le Musée du Mali, la Mosquée Historique de Djenné (classé patrimoine mondial) et le plateau Dogon, elle a palpé du doigt les symboles de la culture malienne. Elle a eu raison lorsqu’elle disait que sa visite au Mali est un retour aux sources. Son  voyage qui fait suite à celui de ATT au Canada l’année dernière  montre bien que l’axe Bamako-Ottawa se renforce au fil des mois voire des années. La coopération Canado-Malienne tourne actuellement autour de trente milliards de FCFA. Plusieurs secteurs de développement au Mali sont pris en compte par la partie Canadienne.

 

Joseph Borrell à Bamako : L’UE réchauffe ses liens avec le Mali

Le Prési du parlement européen Joseph Borrel a visité le Mali  la semaine dernière. Sa visite fait suite à une invitation du patron des dépités maliens IBK. Son déplacement au Mali est intervenu après l’annonce faite par Bruxelles d’octroyer à notre pays une enveloppe de 330 milliards en cinq ans à partir de 2008 au titre du 10e FED (Fonds européen de développement). Une action de coopération qui prouve bien que l’Union européenne entend bien poursuivre ses liens avec le Mali. Rappelons que le 9e FED en cours d’exécution jusqu’au 31 décembre 2007 a permi entre autres à notre pays de se doter de plusieurs infrastructures routières. Le patron du parlement européen de Strasbourg s’est rendu à Mopti pour visiter quelques sites touristiques. Le patron de Bagadadji et ses camarades n’ont menagé aucun effort pour rendre son séjour intéressant et agréable.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER