Goundam: des bandits armés s’en prennent aux cultivateurs

0

Avec tous ces efforts de sensibilisation sur la paix et la cohésion sociale dans le nord du Mali, des hommes armés continuent de semer la frayeur chez la population de ces localités plus précisément à Goudam.   Selon l’AMAP, depuis trois dimanches d’affilés, les cultivateurs de la ville de Goundam (Nord) sont mobilisés pour sauver leurs cultures dans le Lac Télé face à la crue du marigot de la localité. Ils doivent renforcer la digue de protection des cultures longue de quinze kilomètres. Jeunes et vieux, munis de pioches, de sacs plastiques pour le transport de la terre, convergent, tous les dimanches, vers le Lac Télé pour des travaux d’intérêt commun. C’est au cours d’un de leur rassemblement à la sortie de la ville que ces bandits armés sont apparus dans le but de voler leurs biens notamment des motos. Aux dires de l’AMAP, le propriétaire d’une moto, Ibrahim Mahamane, qui s’est accroché à son engin, a été battu par les malfrats avant de s’évanouir dans la nature. Les Forces de sécurités, alertées par les jeunes, s’engagent à mettre hors d’état de nuire ces braqueurs avec l’aide de la jeunesse locale.
Calendrier scolaire : la date des grandes vacances 2019-2020 fixée

Un communiqué du ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique indique que les établissements de l’Éducation préscolaire et spéciale, de l’enseignement fondamental, de l’enseignement secondaire général, de l’enseignement technique et professionnel et de l’enseignement national seront en vacances en fin d’année scolaire 2019-2020 pour une période de moins d’un mois. C’est-à-dire, du 14 décembre 2020 au 03 janvier 2021 pour reprendre les cours, comptant de la nouvelle année scolaire, le lundi 04 janvier 2021.

DIRPA : la tradition respectée…

La Direction de l’Information et des Relations publiques des Armées (DIRPA) a organisé, le mardi 29 septembre 2020,  un repas de corps dans les locaux de sa direction dans le cadre des festivités du 22 septembre 2020. Cette cérémonie réunissant le personnel de la DIRPA et des invités autour d’un plat, permet de communier, de marquer la cohésion et le vivre ensemble des hommes sous le drapeau. Pour le colonel-major Diarran Koné, DG de la DIRPA, ce repas de corps est le regard du commandement vers la troupe pour renforcer la cohésion entre frères d’armes malgré des besoins urgents. Selon lui, c’est un moment pour les militaires de s’entremêler sans barrière, le subordonné n’étant pas un inférieur, mais plutôt un collaborateur a-t-il laissé entendre. Il a aussi souhaité que cette tradition se pérennise dans la paix et dans l’union.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here