Retrait de Barkhane : Peur dans les rangs de la Minusma

0

La Mission des Nations-Unies au Mali, sensée assurer la protection des populations civiles, tremble de tout son corps après l’annonce de la fin de l’opération Barkhane.  Du moins, à suivre le récit de RFI, « les soldats ne cachent pas leur inquiétude » à un doigt du renouvèlement du mandat de la mission onusienne devant intervenir à la fin du mois courant.

Les Français leur prêtaient main forte et elle les doit bien de victoires militaires sur les assaillants, grâce à l’appui aérien de Barkhane. A présent, elle se sent orpheline sur l’immensité du désert, avec des journées caniculaires et des nuits glaciales.

Les soldats vivent reclus dans leurs camps et ne croisent  le fer avec les groupes jihadistes que pour riposter à une attaque. Habituée à se prélasser, puisque quelque part d’autres faisaient le boulot à sa place, voilà qu’elle redoute des hordes de terroristes mettre fin à ses promenades dominicales, la bousculer  dans ses retranchements en utilisant des voitures bélier ou en tirant de loin des roquettes qui peuvent causer bien de dommages.

 Coton-graine: 

La CMDT table sur 820.000 tonnes

Le temps dicte le comportement, qui s’adapte réussit. La dernière campagne agricole marquée par le boycott des cotonculteurs a incité le géant des textiles à changer le fusil d’épaule. La Compagnie malienne de développement des textiles (CMDT) daigne accepter cette année à délier le cordon de la bourse. En fixant un prix incitatif au producteur de 280 F CFA le kilogramme et le maintien de la subvention de l’engrais à 11.000 F CFA le sac de 50 kilo. « Les paysans sont très enthousiastes pour retourner dans les champs. Et au niveau de la CMDT, l’action est concentrée sur les moyens de production, notamment les semences. L’important stock d’engrais non utilisé au cours de la dernière campagne agricole est reporté sur le présent exercice et permet de faire face à la situation. Les dispositions sont prises pour faire face aux besoins en engrais du plan de campagne qui a un objectif ambitieux de 820.000 tonnes de coton-graine. » a rassuré la compagnie.

Bitumage de voies à Kayes

D’un coût de 214 millions

Le premier coup de lame du bitumage de voies d’accès au Conseil régional a été donné jeudi par le gouverneur de la région, le colonel Moussa Soumaré. Les travaux sont entièrement financés par le Conseil régional à hauteur de 214 millions de nos francs et seront exécutés dans un délai de 90 jours par un groupement d’entreprises internationales.

 Assimi Goïta:

2 soldats maliens tués et 8 casques bleus blessés

Deux soldats maliens ont perdu la vie samedi soir au nord suite à une attaque attribuée aux jihadistes et huit casques bleus ont été blessés le lendemain, dimanche, dans l’explosion d’une mine dans le centre du pays. De source sécuritaire de la Mission onusienne  « deux de nos hommes ont été tués  par les terroristes samedi dans l’attaque d’un de nos check-points.

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here