FAMA : Qui est le nouveau CEMGA ?

0

Au cours d’une session extraordinaire, tenue le dimanche 24 mars, le Conseil des ministres a procédé à un changement au sein de la hiérarchie militaire, soldé par la nomination d’Abdoulaye Coulibaly au poste de Chef d’état-major général des Armées CEMGA.

Le nouvel homme fort de l’Armée malienne Général Abdoulaye Coulibaly est un natif de N’Tiobougou Sikasso dans l’arrondissement de Blendio. Agé de 50 ans est en terrain connu. Son parcours en dit long sur la connaissance du milieu.

En effet, il a été Commandant du théâtre de l’Opération Maliba (2013-2014), Chef d’Etat-major de l’Opération Badenko (2012- 2013), Chef de Division du Centre opérationnel interarmées, Etat-major général des Armées, décembre 2010, Chef d’Etat-major de la 1re  Région militaire (juillet-décembre 2010) Gao, Commandant 12e  régiment mixte (2008-2010), Kidal, Commandant 13ème Régiment mixte (15 février 2007) – Gao, Chef d’Etat-major de la 5e  Région militaire (août 2005 – Tombouctou).

Il est aussi un formateur avéré pour avoir été Officier d’Etat-major à la mission des Nation Unies au Burundi (ONUB), chargé de la formation (juin 2004 – juin 2005), Directeur adjoint de l’Ecole des sous-officiers de Banankoro (sept 2003 – août 2005), Instructeur permanent à l’Ecole militaire Inter-Armes (EMIA), Koulikoro, (Jan 1997 – sept 1999).

Le nouveau CEMGA a également commandé les petites unités, telles l’Escadron de chars de Sévaré (août 1999 – sep 2003), l’Escadron de reconnaissance de Tombouctou (avril 1994 – jan 1997) où il faisait office d’adjoint.

Marié et père de six enfants, l’ancien du Prytanée militaire de Kati (1982-1989) est un produit de l’EMIA de Koulikoro, (mai, 1989-juin 1993.

Il a suivi aux USA, les cours d’application de l’Arme Blindée Cavalerie à Fort Knox, (oct-dec 1993) ; le cours d’Etat -major et de commandement à Fort Leavenworth, (juin 2002-juin 2003).

Le général Abdoulaye Coulibaly est aussi passé par le Centre de formation pour le soutien de la paix du Canada (2006) ; l’Ecole de Guerre de l’Armée de terre USA (2009 – 2010) ; l’Atelier pour les Officiers supérieurs sur les Règles internationales régissant les opérations militaires (SWIRMO 2014).

Dans sa besace, il garde de nombreux diplômes et certificats dont, entre autres, le Baccalauréat malien, le Diplôme de l’Ecole militaire Interarmes, le diplôme de l’Ecole de maintien de la paix, le Certificat du Centre de maintien pour la paix (juin 2006 Canada), le Diplôme de l’Ecole de guerre de l’armée de Terre (USA) ; une Maitrise en études militaires stratégiques à l’Université de Pennsylvanie (USA).

Distinctions honorifiques

Le nouveau Chef d’Etat-major général des Armées est Chevalier de l’Ordre National du Mali, Médaille du Mérite militaire, Médaille commémorative de Campagne des UN, Médaille commémorative de Campagne “FLAMME DE LA PAIX” Mali, Médaille commémorative de Campagne opération “DJIGUITOUGOU” Mali, Médaille commémorative de Campagne opération “MALIBA” Mali.
Il parle,  lit et écrit couramment le Français et l’Anglais. Il parle aussi couramment le Gana (sa langue paternelle) et le bambara. Comme loisirs, il pratique le Volley-ball et aime la Pêche et la Lecture.

                                                                       Seydou Diamoutene

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here