Abdoulaye Diop, ministre des affaires étrangères sur BBC : «Cette affaire dite Wagner est utilisée comme une sorte de chantage sur l’Etat malien…»

4

Le ministre malien des affaires étrangères et de la coopération internationale, Abdoulaye Diop, a accordé une interview à la chaîne BBC, le mardi 14 décembre 2021, dans laquelle il apporte un démenti par rapport à la signature d’un contrat militaire entre le Mali et le groupe Wagner Russe.

Selon le ministre Diop, il n’y a pas de contrat entre le Mali et le groupe Wagner. « Cette affaire dite Wagner est utilisée comme une sorte de chantage sur l’Etat malien pour l’empêcher d’explorer ou de travailler avec certains partenaires. Si c’est ça l’objectif, je crois que c’est raté.

L’Etat malien a de problèmes sérieux de sécurité. L’Etat malien veut travailler pour pouvoir sécuriser des zones entières qui sont exploitées par les groupes terroristes », a-t-il dit. Parlant de la transition au Mali, le ministre Diop a fait savoir qu’il n’y a aucune intention des autorités actuelles de rester au pouvoir. « Les élections seront organisées dans un délai raisonnable », a précisé le chef de la diplomatie malienne.

Répondant aux questions de notre confrère de la BBC, le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Abdoulaye Diop, a donné des détails sur la situation sécuritaire, diplomatique et politique au Mali. «Aujourd’hui, on a le sentiment qu’on veut punir le Mali et c’est ce qui n’est pas normal. Parce qu’il y a eu des coups d’Etat des pays de la région. On a vu que dans certains cas, on a accouru pour applaudir ou on a été complaisant. Dans le cas du Mali, on sent un acharnement », a souligné le ministre Diop.

Selon le ministre Diop, il n’y a pas de contrat entre le Mali et le groupe Wagner. « Il faut qu’on soit sérieux, les Etats ne se jugent pas par des intentions. Cette affaire dite Wagner est utilisée comme une sorte de chantage sur l’Etat malien pour l’empêcher d’explorer ou de travailler avec certains partenaires. Si c’est ça l’objectif, je crois que c’est raté. L’Etat malien a de problèmes sérieux de sécurité », a déploré le chef de la diplomatie malienne.

Selon lui, l’Etat malien veut travailler pour pouvoir sécuriser des zones entières qui sont exploitées par les groupes terroristes. « Nous sommes en train de renforcer les capacités des forces de défense et de sécurité du Mali sur la base de nos moyens propres. Nous voudrions qu’on puisse nous aider par rapport à ça.

Pendant ce temps, on nous critique d’acquérir des équipements ou des moyens de coopération avec la Russie. Le Mali a acquis un avion de transport tactique avec Airbus, un avion Casa totalement payé sur le budget de l’Etat. Il ya juste une technologie, un transpondeur qui permet de localiser l’avion qui ne fait même pas 2% de cet avion, mais qui est bloqué pour des raisons que nous n’arrivons pas à bien déceler. Depuis le 6 août, cet engin devrait être livré. Nous sommes dans une compétition mondiale. Est-ce qu’on veut que le Mali s’asseye que les terroristes viennent nous prendre à Bamako. Est-ce qu’on peut lutter contre les terroristes avec des bâtons », a dit le ministre Diop. Il a rappelé que le Mali a des problèmes et qui a besoin de s’équiper et de renforcer ses capacités afin de faire face aux menaces terroristes.

Par ailleurs, le ministre Diop dira que sur 5 bases françaises au Mali, 3 sont fermées. Le Mali, ajoute-t-il, sur la base de ses moyens propres, est en train de faire des investissements. « Nos forces de défense et de sécurité sont en pleine opération », a-t-il dit. Il a souhaité une relation sincère avec des pays européens comme la France et la Grande Bretagne qui ont des moyens technologiques.

Parlant de la transition au Mali, le ministre Diop a fait savoir qu’il n’y a aucune intention des autorités actuelles de rester au pouvoir au delà de ce qui est normal. « Naturellement les élections seront organisées dans un délai raisonnables », a conclu le ministre des affaires étrangères et de la coopération internationale, Abdoulaye Diop.

Aguibou Sogodogo

 

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. On dirait qu’on n’est pas un pays souverain, ça fait très mal, pourtant tous ces pays se mettent en rapport avec tous les pays avec lesquels ils désirent collaborer, comment peuvent-ils se mettre en ordre de bataille contre le Mali? Alors que nos villages sont détruits devant eux chaque jour et nos compatriotes sont tués sans la moindre compassion de ces pays dits amis, quelle aberration? Nous sommes avec quels genres d’hommes dans ces pays sans pitié.
    Le Mali a été totalement vilipendé par ses propres fils en l’exposant au monde sans aucune défense et sans respect donc tout nous sommes totalement affaiblis et nous sommes la risée de tous. Quand un pays est faible comme le Mali actuel, tout le monde se joue de lui et c’est dommage, mais c’est les fils mêmes de ce pays qui lui a mis dans cette posture en mettant aux commandes de nos institutions des médiocres, des voleurs en bandes organisés, des tricheurs, des menteurs, des corrompus et des corrupteurs, avec ça comment voulez-vous qu’on ait le respect des autres? Impossible. Il faut refonder, mais pas comme ça se profil actuellement à l’horizon car les responsables actuels de cet exercice de refondation croient que le Mali est à défaut de textes pour être refondé, alors que c’est homme malien qu’il refonder. Nous perdons du temps en refusant de poser les vrais diagnostics d’un pays malade surtout du côté de ses ressources humaines.
    Maliens, réveillez-vous rapidement avant qu’il ne soit trop tard.

  2. Il faut en un moment de nous prendre pour vos choses. C´est vous qui avez laiss´courir la rumeur croyant que c´est un levier de chantage. Vous vous êtes rendu compte de la bêtise et vous avez voulu vous ressaisir mais malheureusement de manière maladroite. Votre probleme (enfin celui du gouvernement) c´est le populisme qui est devenu un mode de gouvernement. A cause de vous, on a personne pour nous défendre maintenant au plan international. Oú sont ses pays sur lesquels vous voulez compter pour faire renaître le pays? Je veux me libérer de la domination mais pour cela je dois travailler de manière intelligente et surtout ardemment sans tambour ni trompette.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here