Alliance des Forces Démocratiques pour le Mali (AFD-MALI) : Tièman Hubert Coulibaly n’est pas la solution

8

Une nouvelle coalition vient de naître, il s’agit de l’alliance des  Forces démocratiques pour le Mali (AFD-Mali) dès l’annonce de la création de cette coalition  des questions persistent sur les personnalités qui la composent  notamment le très huppé  ministre Tiéman Hubert Coulibaly.

Tiéman Coulibaly- Pour le chef de la diplomatie malienne, il faut débarrasser définitivement le nord du Mali du fléau terroriste et recréer une économie normale appelée à se substituer à l'économie criminelle qui prospère depuis plusieurs années. Reuters
Tiéman Coulibaly- (Reuters)

Lors de sa rencontre avec ses alliés, le président de la république avait traité ses camarades de dolosives, certains d’entre eux n’avaient pas compris le sens du mot et sa porté, mais ils n’ont pas laissé indifférent l’actuel ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Tiéman Huber Coulibaly, qui dans la foulée de la deuxième conférence de cadre de sa formation a annoncé la création d’une nouvelle coalition, pour accompagner le «Mandé Massa» dans la mise en œuvre de son programme, une journée après l’annonce (le dimanche 30 novembre) la coalition a été mise en place, elle s’appelle L’alliance des Forces démocratiques pour le Mali (AFD-Mali).

Selon l’initiateur de la formation, il s’agit d’une coalition plus présente, plus offensive, pour défendre les actions du locataire de Koulouba, cependant en annonçant cette nouvelle, des questions demeurent sans réponse, entre autre : est-ce  que le ministre Coulibaly est la bonne personne pour créer une  coalition qui va  défendre un idéal ? Pour quelle raison le fils de Balla Coulibaly se désolidariserait de ses pairs présidents des partis qui ont décidés d’accompagner le chef de l’Etat dés la proclamation des résultats du premier tour des élections de 2013? Cette dispersion ne va –t-elle pas encore plus affaiblir la mouvance présidentielle ?

 

Tiéman Hubert Coulibaly non !

A la question de savoir si le ministre Coulibaly est la bonne personne pour créer une coalition afin de défendre un idéal, la réponse est NON ! Car le passé plaide en défaveur de l’enfant de Badalabougou. On se souvient des premières heures du coup d’Etat du 22 mars 2012 ou le jeune politique s’était fait une image en défendant contre bec et ongle la constitution. Il avait eu la confiance des anciens de la politique malienne qui l’avait nommé d’ailleurs en son temps porte-parole du Front uni pour la sauvegarde de la démocratie et la République (FDR), mais à leur grande surprise, le président de l’Union pour la Démocratie et le Développement (UDD) a vite retourné sa veste et s’est retrouvé de l’autre coté du fleuve.

Ses amis d’hier sont devenus ses ennemis d’aujourd’hui (au palais de la culture lors du lancement de la deuxième campagne du candidat IBK, il n’a pas hésité en les traitant de tous les noms d’oiseaux) pourtant de l’avis des observateurs, le candidat IBK n’était pas contre le coup d’Etat du 22 mars. De cette analyse, nous disons que Tiema a trahi son idéal et sa cause en ralliant du coté d’IBK.

 

Affaiblir la CMP ?

Quelles peuvent être les conséquences de la création de cette nouvelle coalition si ce n’est d’affaiblir encore plus la mouvance présidentielle ? Seul dans le bateau, la coalition de la mouvance présidentielle a du mal à raccorder ses ondes. Si on y amène un conquérant, comment va-elle s’en sortir ? Aussi en écoutant le ministre Coulibaly, on se pose la question de savoir si c’est aujourd’hui que lui et son parti viennent de rejoindre la mouvance présidentielle. Où étaient-ils durant cette année de gestion du pouvoir du régime IBK ? Pourquoi ne sont-ils pas sortis pour défendre et donner des réponses aux questions que les maliens se posent sur les tares du régime ?

 

Une majorité dolosive

Un adage de chez nous est bien clair «c’est lorsqu’il y a de fentes dans un mur que les reptiles rentrent», cet adage colle bien avec ce que vit la majorité présidentielle aujourd’hui. Si les partis qui la composent ne parviennent pas à s’entendre, il est clair que les opportunistes vont profiter de cela pour créer la zizanie.

On se souvient que cette majorité a eu du mal à s’entendre même sur la personnalité qui devait conduire la destinée de la coalition. C’est seulement à la dernière minute que le nom de Boulkassoum Haidara est sorti et cela à laisser des traces au sein de la coalition. Et depuis, on assiste à une véritable cacophonie au sein de l’organisation et le président n’a pas tord lorsqu’il a traité de dolosives et de passifs ses accompagnateurs, car toutes les affaires pendantes qu’on reproche au régime sont commises par les membres de la Coalition des partis politiques de la majorité (CMP), la dernière en date est celle du député boxeur de Ouélessébougou, sans parler de la surfacturation.

Oui ! La majorité a du chemin à faire, mais la carte Tiéman H. Coulibaly n’est pas le bout du tunnel pour le président IBK.

Issa KABA

 

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

8 COMMENTAIRES

  1. Que Tièman Hubert Coulibaly se Dit opposant du coup d’ètat ok mais on peut condamner Le coup d’ètat et fricoter avec Le chef des puchistes IBK qui est allé pleuré à Kati pour que Sanogo puisse le souvenir .
    Sanogo vivement les videos en ligne pour éclairer les Maliens , Tiéman est troop petit pour riposter et pour defendre IBK il ne suffit d’un pôle de la mouvance présidentielle il faut expliquer si les surfacturations sont réelles dementir les 2 rapports , prouver que l’avion appear tient au Mali, contre dire Boubèye qui advance 7 milliiards 460 millions , Pour Ibk il a coûté 17 milliards , Mara 20 Milliards, Fily Bouaré 21 Milliards les maliens sont pressés de connaitre le prix de cet oiseau de malheur .

  2. UN OPPORTUNISME HONTEUX QUI SENT TRES MAUVAIS…
    AINSI VA LE MALI DEPUIS DES ANNEES…C EST TRISTE

  3. Tiema Hubert Coulibaly est le dernier des creatures,c’est un opportuniste hors pair.Il est comme son pere qui a ete partisan de tous les regimes.Cet homme fait honte aux hommes plitiques.Tiema est le dernier des imbeciles des hommes politiques.Il est incompetent,carant, et hypocrite.

  4. cet homme est un idéaliste de première heure; si après le coup d’état il a fait naitre le FDR pour la restauration de l’ordre constitutionnel,une fois que cela était fait,le FDR devrais se dissoudre de fait mais il n’en pas été ainsi;donc on voulais briser l’idéal pour lequel le FDR était crée en le substituant à une guerre de personnes. A partir de ce fait,c’était rester qui aurait été mal.Il à été courageux de dire NON et de la il avait la liberté de donner son appui, sa disponibilité,son talent au candidat de son choix pour un mali meilleur. Le président a bien raison de se fâcher comment expliquer que pour n’importe quelle choses touchant la vie de la nation il faut que ce lui qui répondre publiquement au point de faire croire à l’opinion nationale qu’il n’a ni partie politique, ni mouvance présidentielle,ni même d’alliés politiques. Quand on est le chef, on doit sortir pour des situations difficiles et complexe mais pas pour toutes les choses là.M le Min c’est bien que tu soit.

  5. A l’approcher de près, vous découvrirez un hypocrite hors pair, juste du bruit mais incompétent à l’extrême. N’es-tu pas dans une coalition? au lieu d’en créer à chaque segment pourquoi ne pas redynamiser en utilisant le langage de la vérité. Plus de 120 partis réunis en majorité, si vous éprouvez des difficultés énormes c’est parce que vous n’avez pas utilisé le langage de la vérité

  6. Que faut il ne pas faire pour conserver son poste d’autant plus que son mentor est en disgrace avec le Boss, ces politiciens des veritables baudruches

  7. et le moins qu on puisse dire est que le passage de l homme aux Affaires etrangeres a ete catastrophique nomminations nepotiques de rien que des COULIBALY au departement central DAF et dans les missions diplomatiques, Ambassadeurs qui se retrouvent dans la mme juridiction et qui se boxent …n inmporte quoi

Comments are closed.