Etat d’urgence au Mali : Les députés donnent le feu vert à la prolongation

1

Par 104 voix pour, zéro contre et zéro abstention, les élus de la nation ont donné jeudi leur quitus à la prolongation de l’état d’urgence, qui va du 4 avril au 15 juillet 2016.

 

L’Assemblée nationale a validé jeudi 14 avril 2016 en séance plénière dans la salle Aoua Kéita la prolongation de l’état d’urgence. Ce projet de loi gouvernemental a été défendu par le ministre de l’Administration territoriale, Abdoulaye Idrissa Maïga.

Avant le vote à proprement parlé, une commission avait été saisie pour l’étude au fond du dépôt n°2016-27/5L, autorisant la prolongation de l’état d’urgence avec deux articles. Le premier article s’articule autour de la prolongation de l’état d’urgence du 4 avril au 15 juillet 2016. Le second article traite de la publication et de l’enregistrement de la loi au Journal officiel.

La séance a été l’occasion pour l’honorable Moussa Timbiné de faire des recommandations au gouvernement, notamment la relecture de la loi n°87-49/49AN-RM du 10 août1987 relative à l’état de siège et à l’état d’urgence. Le ministre, au nom du gouvernement, a dit soutenir le projet et les recommandations faites.

Avant même le début de la séance, nom de l’Assemblée nationale, Issiaka Sidibé, le président du Parlement, avait souhaité prompt rétablissement au président de la République, qui a subi mardi dernier une intervention à la gorge en France, et un bon retour au Mali, au nom de tous les élus de la nation.

Adama Diabaté

(stagiaire)

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. C’est une bonne chose même si ont pouvais le faire pour toujours c’est pour protéger la population

Comments are closed.