Billet : Démobilisation ?

3

Il n’est visiblement pas facile de compter sur une mobilisation de rue pour contraindre un président de la République à démissionner. Ce constat, les responsables du mouvement du 5 juin-Rassemblement des forces patriotiques (M5-RFP) sont en train de le faire, amèrement.

Or, ces leaders avaient presque promis à leurs militants et inconditionnels qu’ils atteindront rapidement leur objectif. Et, après les deux grandes manifestations du Boulevard de l’indépendance, ils sont en train de revoir leurs ambitions à la baisse ! Ce qui provoque déjà de la démotivation dans les rangs des suiveurs. C’est ce sentiment de démobilisation qui pousse les jeunes du M5-RFP à soupçonner déjà leurs leaders d’être trop disposés à trouver un compromis, qui pourrait passer par la cooptation de certains cadres du mouvement au sein du gouvernement d’union nationale en chantier.

C’est pourquoi Ousmane N’Diaye, un jeune leader des contestataires déclarait cette semaine que «…le seul objectif pour M5-RFP est et restera la démission du régime corrompu… la jeunesse du M5-RFP a décidé de prendre le destin du mouvement en main pour éviter toute tentative de démobilisation ou de récupération…  En effet, elle lance un appel pour une Assemblée Générale le mardi 30 juin 2020 à 16h au siège d’Élu à Magnambougou. Soyons mobilisés pour sauver la nation malienne ». Sauf qu’il a oublié que le salut de la nation malienne passe par le dialogue avec des acteurs majeurs comme IBK, l’imam Mahmoud Dicko, qui a raisonnablement ajouté de l’eau à son bissap.

Un imam soutenu par Dr Choguel Kokalla Maïga, Cheick Oumar Sissoko, Moussa Sinko Coulibaly et autres. Tous sous pression internationale pour sauver le pays d’un gouffre abyssal. Et c’est ce bissap dilué qui fait souffler un vent doux mais puissant de…démobilisation. Tant mieux, n’est-ce pas ?

Bruno D S

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. yugubané 1 Juil 2020 at 09:36
    “Après l’accord de Ouagadougou, l’accord d’Alger, le sommet de Kidal, le CEN et le DNI ayant tous abouti à des gouvernements d’union ou à des je ne sais quoi, le tout sur les cadavres de dizaines de milliers de Maliens, peut-on dire encore que le salut de ce pays est dans les blabla avec un régime insolvable ?”👏👏👏👏👏

    Le problème Yugu c’est que chez nous, dans tous les domaines, les BLA-BLA EN GUISE D’ACTIONS sont carrément devenus…..NOTRE MARQUE DE FABRIQUE !😢😢😢😢😢😢😢😢😢😢

    Pendant que pour s’en sortir, la plupart des pays en crise dans le monde posent des ACTES, nous, on se réfugie dans les “accords”, les “tractations”, les “négociations”, bref : DANS LES BLA-BLA !!! 😎😎😎

    Et c’est ainsi que, d’accords en accords, de discussions en négociations et de sommets en conférences, nous n’avançons JAMAIS DANS RIEN …😢😢😢

  2. si c’est pas DIcko, les Choguel, SInko, Sissoko, Montaga, Mme Sy ils savent bien ce que c’est la pression de la communauté internationale, par ce que ils sont tous volés de l’argent du contribuable Malien, pour payer des maisons au CANADA, USA…..q et également leurs pour incrire leurs enfants sont dans les Universités Canadien ou Américain
    Et quand je vois ces mêmes personnes crier, crier, luttons contre la corruption ça me fait Pleurer, les Maliens me font pitié, cette lutte de corruption doit commencer par ces anciens Ministres voleurs de Alpha, ATT, IBK: Choguel, Mountaga, Bathily, Sinko, Mme Sy, Cissoko………

  3. Après l’accord de Ouagadougou, l’accord d’Alger, le sommet de Kidal, le CEN et le DNI ayant tous abouti à des gouvernements d’union ou à des je ne sais quoi, le tout sur les cadavres de dizaines de milliers de Maliens, peut-on dire encore que le salut de ce pays est dans les blabla avec un régime insolvable ?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here