Chronique d’Adam Thiam : Minusma je t’aime, moi non plus

10

Pour le chroniqueur et éditorialiste Adam Thiam, même si le mandat de la Minusma sera renouvelé, la question de la stabilité du Mali oblige la mission onusienne à plus de résultats.

Ce 29 juin, New-York  statuera sur le sort de la  Minusma.  Trump, quant à   lui, passerait sans hésiter la mission onusienne à la moulinette. Et les concernant, de nombreux Maliens raccompagneraient Anadif a l’aéroport. Ils dénoncent un manque de résultats et ne se consolent même pas du fait que la Minusma est,  à la date d’aujourd’hui, la première économie du Mali. C’est elle qui loue, achète et emploie le plus dans notre pays désertés par les touristes depuis 2005 et  peinant -tout se tient- à attirer des investisseurs en raison de sa situation sécuritaire volatile.

L’administration malienne est certes revenue  aujourd’hui au Nord. Mais il reste  le nœud gordien : Kidal. Et la cité de l’Adrar cristallise toutes les rancœurs. Celles des partisans des ex-mouvements persuadés que l’Azawad,  qui a existé comme entité géo-historique même s’ils ne savent pas quand, est gommé par un État central animé par une élite urbaine boulimique. Celles ensuite des « unionistes » convaincus que l’instabilité du Mali est provoquée par et scandaleusement entretenue pour une poignée d’aventuriers pas représentatifs des populations du territoire revendiqué. Celles également des « légalistes », selon lesquels l’accord pour la paix et la réconciliation, outre qu’il viole sa constitution, dépèce le Mali, crée juridiquement l’Azawad aujourd’hui qu’il met en embuscade  plus tard pour son projet indépendantiste. Toutes  les théories, des plus anodines aux plus conspirationnistes, sont entendues, alimentant un sentiment anti-français spécifique et anti-communauté internationale dans une large mesure.

Profonde détérioration

Il faut ajouter au Nord la question extrêmement préoccupante du Centre. La Minusma pointe l’État malien. Extravertis, les Maliens accusent la communauté internationale.

A New York, le Mali sera sur la sellette de nouveau, par rapport à deux sujets : d’abord, les lenteurs accusées ou reprochées dans la mise en œuvre de l’accord pour la paix et la réconciliation, ensuite  la détérioration croissante de la situation sécuritaire au Centre du Mali.  Pour ce qui est de l’accord, les piétinements dans son application ont  élargi les cercles qui le rejettent et rendu plus recevables leurs arguments.

Deux aspects sont particulièrement  questionnés : la réintégration des ex combattants dans l’armée nationale et les mesures exigeant une révision constitutionnelle dont la création d’un Sénat. Que dire sur ces points ? La première  vérité est que les mesures de DDR n’exigent pas une révision constitutionnelle et sont liées à l’acceptation sincère d’autre part, par l’establishment militaire d’une seconde vague d’intégration des ex combattants rebelles, après celle consécutive au Pacte national de 1992, source de bien des controverses en 2012, soit vingt ans après, où les intégrés furent accusés d’avoir rejoint le MNLA, Ansardine ou le MAA.

La seconde vérité est que les mesures impliquant une révision de la constitution sont, en fait,  issues des Assises de la décentralisation, avant  l’Accord pour la paix et la réconciliation. Cette réalité questionne le  sérieux de la communication gouvernementale pour l’appropriation collective de l’accord. Mais le répéter finit par passer.

Pour le Centre, la situation a couvé pendant cinq ans, avant de métastaser avec l’ampleur d’aujourd’hui. La gravité de la crise relègue au second plan l’accord d’Alger. Le cadre formel, mis en place hier jeudi autour du Premier ministre (en fait un PSIRC politique au niveau de Bamako), ne manquera pas d’être perçu par New York comme un bon signal. Il permet à tout le monde de sauver la face, en particulier le gouvernement et la Minusma. Qui sera prorogée mais que la stabilisation du Mali oblige à plus de résultats.

Adam THIAM/Maliweb.net

Benbere.org

Commentaires via Facebook :

10 COMMENTAIRES

  1. C’est assez nouveau mais il y a une prise de parole publique pour le retour des soldats en france.

    Sur you tube voir :
    Djihadisme : à quoi sert la présence militaire française en Afrique ? – 28 minutes – ARTE

    Le portrait d’IBK à lui seul mérite le détour.

  2. Je suis mort de honte quand je pense qu’une pointure majeure du talent de Thiam ait d’abord été officiellement récompensée et honorée par la France………et non par le Mali!!!

    C’est une véritable honte que nos “autorités” ne soient même pas capables de reconnaître et d’honorer NOS PROPRES hommes de grande valeur…….avant “les autres”

    Pathétique, juste pathétique…

  3. LE ROI BITON DE SEGOU 8 Juin 2019 at 18:25
    “Mes amis on ne prend pas UN MILLIARD DE DOLLARS (LE BUDGET ANNUEL DA LA MINUSMA AU MALI) ET 700 MILLIONS D’EUROS (LE BUDGET ANNUEL DE BARKHANE) POUR LES JETER PAR LA FENETRE AU MOMENT OU’ NOTRE FASO A BESOIN DE CETTE AIDE”

    Salut à toi, Capi-Biton !

    Pas plus tard qu’hier, je lisais en France dans les médias français (je ne sais plus lequel) l’interview d’un haut responsable militaire des troupes françaises en Afrique, qui disait TRES OUVERTEMENT que vu la FORTUNE que coûte Barkhane et vu le prix humain déjà payé a ce jour, pour en plus aujourd’hui se faire insulter et caillasser par les populations maliennes, LES TROUPES FRANÇAISES FERAIENT MIEUX DE RENTRER DÉFINITIVEMENT EN FRANCE!!!

    Je crois que les innombrables cons qui réclament à longueur d’année le départ des forces étrangères, risquent d’être “satisfaits” …….plus vite qu’ils ne le pensent…😎😎😎

    Et là, on comptera sur ces mêmes connards inconscients et théoriciens a deux balles, pour prendre les armes et pour nous défendre À LA PLACE DE NOS FAMAS ENDORMIES OU FUYARDES!

  4. sangare 8 Juin 2019 at 16:33
    “Tout le probleme actuel du Mali tient a la presence de la Barkhane au Mali”

    Avec sangare (comme avec WSR ou BOY et quelques autres), on a un exemple-type de ce que les psychiatres du monde entier appellent “UNE FIXATION OBSESSIONNELLE”😁😁😁 Un veritable CAS D’ECOLE !😁😁
    (Le pire, c’est que j’ai l’air de plaisanter, mais je suis ici tout à fait sérieux…😎)

    Et le propre des patients atteints de FIXATION OBSESSIONNELLE, c’est de toujours TOUT (absolument TOUT !) ramener inconsciemment à leur OBSESSION, et ce, QUEL QUE SOIT LE SUJET, du moment qu’ils peuvent assouvir leur complexe profond et leur obsession personnelle!😎😎😎

    Quelques exemples :
    Quand on reprochait tous à SBM ses grossières erreurs en tant que PM et notamment, la constitution stupide des milices armées dans le centre, le PATIENT sangare nous “expliquait” alors que ces erreurs…… “lui avaient été dictées” par la france!😁😁😁😁😁😁😁😁

    Quand le camp de Dioura à été attaqué et pillé alors alors que tous nos soldats dormaient au lieu de patrouiller et de monter la garde, le même PATIENT sangare nous expliquait alors que cette colossale négligence de nos famas “était voulue par les forces Françaises QUI REDOUTAIENT LA MONTEE EN PUISSANCE DE NOS ARMÉES”, je cite!!!😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁

    A chaque fois qu’Ibk se montre nullissime ou prend une décision idiote (soit tout le temps😁), vous noterez que le PATIENT sangare nous “explique” que c’est “sous la pression de la France”!😁😁😁😁😁😁😁

    Ici, Thiam nous parle des nations unies et du mandat de la Minusma, et donc rien à voir avec Barkhane, mais1 la TOUTE 1ÈRE chose que nous dit le PATIENT (gravement atteint) sangare, c’est : “Tout le probleme actuel du Mali tient a la presence de la Barkhane au Mali”😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁😁

    Vous verrez, si la prochaine récolte est mauvaise, le PATIENT sangare viendra vous expliquer que “c’est la France qui est derrière”😁😁😁

    Si aux prochaines pluies nous subissons de nouvelles inondations, la aussi le PATIENT sangare nous “expliquera” que c’est encore le fait d’un complot planifié par la France !😁😁😁

    Et etc etc etc etc…

    A tous ceux qui n’ont jamais fait médecine ou psychiatrie, c’est “ÇA” un patient atteint de FIXATION OBSESSIONNELLE…

    sangare, je t’informe que même si ton cas est grave, LA PSYCHIATRIE MODERNE PEUT TE SOIGNER!😎😎😎

  5. Mes amis on ne prend pas UN MILLIARD DE DOLLARS (LE BUDGET ANNUEL DA LA MINUSMA AU MALI) ET 700 MILLIONS D’EUROS (LE BUDGET ANNUEL DE BARKHANE) POUR LES JETER PAR LA FENETRE AU MOMENT OU’ NOTRE FASO A BESOIN DE CETTE AIDE. DES MILLIERS D’EMPLOIS SONT CREE’S PAR LA PRESENCE DES CASQUES BLEUS ET LES SOLDATS DE L’OPERATION BARKHANE. SANS BARKHANE ET LA MINUSMA, LA SITUATION AUTAIT PU ETRE BEAUCOUP PLUS CATASTROPHIQUE!
    ANKANA AN YERE’ NEGUEN! Si jamais on devient ingrat au point d’humilier et chasser la MINUSMA et BARKHANE, ne soyez pas surpris si ceux qui sont humilie’s decident de soutenir militairement les djihadistes pour marcher sur Bamako. Ne soyons pas naifs!!!!!!!! Nous savons deja a’ partir de l’histoire recente de notre faso qu’il y a des maliennes et des maliens qui acceptent de prendre des armes contre leur propre pays si on leur donne de l’argent et on leur promet de la creation d’un etat pour eux. LE MALI A DES CARTES QUI SONT MAUVAISES MAIS IL DOIT SAVOIR COMMENT LES JOUER!!!!! A la place d’IBK, j’enverrai le PM Boubou Cisse’ a’ NY avec comme instructions d’ecouter attentivement, parler moins et accepter les demandes des grands decideurs internationaux. LE MALI N’EST PAS SEUL DANS CETTE LUTTE CONTRE LE TERRORISME INTERNATIONAL. IL Y A UN PLAN INTERNATIONAL DE LUTTE CONTRE LE TERRORISME QUE NOTRE FASO NE PEUT PAS IGNORER!!!
    Le Mali doit demander l’installation de bases francaises et americaines sur son territoire et augmenter le budget du departement de la defense pour recruter et former 60 a’ 100 000 soldats. La sagesse dit: ” Qui veut la paix, prepare la guerre.” Les petites emotions et le manque de vision ne nous meneront nulle part. Nous vivons dans un monde ou’ la justice, la morale et la raison ne gouvernent pas. C’est un monde injuste ou’ la pitie’ pour les pays pauvres est tres rare! MOGO CHI MAKO TE’ AW KA TIGNE’ LA!!!!!! Put on your cynical lenses to see the reality!!!!!!! Jouez le jeu pour tirer votre epingle du … jeu!!!!!
    L’ESPRIT SUICIDAIRE DU… HARI NI AMBE’ SA ANTA KE’ doit etre rejete’ avec la derniere energie. NOUS AVONS 19 MILLIONS DE MALIENNES ET DE MALIENS A’ PROTEGER!!!!!
    La tragedie de notre faso est d’avoir une classe intellectuelle qui est UNE DECEPTION TOTALE! ELLE A L’IDEOLOGIE DE GAUCHE DEPASSE’E DE LA PERIODE DE LA GUERRE FROIDE!!! LE PEUPLE MALIEN N’A PAS BESOIN DE PATRIOTISME VIDE, DEPLACE’ ET SUICIDAIRE. IL A PLUTOT BESOIN DE BONNES STRATEGIES POUR LE PROTEGER, LE SECURISER ET LUI DONNER DES RPOJETS GENERATEURS D’EMPLOIS!
    ALLAH KA BE’ SON HAKILI GNOUMAN NA!!!!!!

  6. Tout le probleme actuel du Mali tient a la presence de la Barkhane au Mali.L’Union Europeenne doit intervenir pour demander aux Francais de se retirer du Mali.Elle sera remplacee par les forces Allemandes et en outré ,par le G.5 ,supporte militairement par les Nations-Unis avec une MINUSMA dont le role sera de coordonner cette assistance militaire .La MINUSMA sera reduite a une force de 5000 casques bleus au ,maximum ,pour la plupart des soldats Nordiques ,plus la Hollande.L’immixtion de la Communaute Internationale visant a faciliter l’indrpendance de la region de Kidal, est une violation de la Chartre des Nations Unies.Les clauses de l’accord doivent etre revises pour les harminiser avec l’Independance du Mali,l’Integrite territoriale et la Laicite.La Barkhane combattra les forces djihadistes au Tchad,au Niger et au Bourkina-Faso.

  7. Article 118: "Aucune procédure de révision ne peut être engagée ou poursuivie lorsqu'il est porté atteinte à l'intégrité du territoire. "

    “….est gommé par un État central animé par une élite urbaine boulimique. ”
    Merci Koro,moins de pollution mediatique avec l’epee de Thiam,cette classe mafieuse se reconnait elle meme.

  8. Au Mali, la MINUSMA n’a obtenu aucun résultat concernant le but de sa présence au Mali: travailler au retour de la paix dans le pays en général , dans les régions du nord en particulier . Mieux encore le foyer de tension avec la complicité et le laxisme de la MINUSMA , parrainée par la France, le centre du Mali s’est transformé en sanctuaire . Le gouvernement tenu au respect par la France est aux abois, les populations abandonnées à leur sort. Même les Nations Unies savent bien , qu’en 2019 le nombre de victimes, de blessés , de dégâts matériels et autres se sont multipliés de façon généralisée dans ces zones de conflit et même dans les régions non concernées . Une volonté manifeste de la France pour empêcher les maliens de réclamer l’appartenance du Mali sur Kidal. A mon humble avis, tant que la force Barkhane restera au Mali, il est inutile de renouveler le mandat de la MINUSMA , qui est au Mali en touriste et non en mission de la paix. D’apres les statistiques des Nations Unies, la MINUSMA est la 3 eme mission la plus meurtrière dans le monde. En renouvelant son mandat, l’annee 2019 sera encore plus meurtrière . Le jeu d’interet pour lequel elle se livre avec la France, qui est au Mali rien que protéger ses intérêts , amènera une révolution anti force étrangère . De tous les côtés on déplore des victimes , mais le peuple malien et le grand perdant. Ceux qui ne pensent qu’a leurs propres intérêts , diront être victimes aussi mais comparativement à ceux qui gagnent dans cette crise, ils préfèrent toujours rester , comme la France. Si la communauté internationale ne veut pas s’embourber dans cette crise multidimensionnelle du Mali, qu’elle dote le G5 de moyens financiers et matériels qui pourra libérer le pays.

  9. NB: “…La seconde vérité est que les mesures impliquant une révision de la constitution sont, en fait, issues des Assises de la décentralisation, avant l’Accord pour la paix et la réconciliation. Cette réalité questionne le sérieux de la communication gouvernementale pour l’appropriation collective de l’accord. Mais le répéter finit par passer….”

    Maliens, LE VERS EST DANS LE FRUIT…!!!

    Nous devons retrouver les auteurs de cette HAUTE trahison…

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here