Chronique du Mali : IBK n’a pas trahi la nation, il a échoué

12

On peut tout lui reprocher sauf qu’il n’est pas un patriote, il l’est corps et âme. IBK est ‘’fou du Mali’’. Mais il n’est pas parvenu à rassembler et faire face aux agressions fatales à notre ‘’vivre ensemble commun’’. Celui qui s’est fait plébiscité en 2013 a lamentablement échoué à traduire en actes ses promesses formulées et puisées de la soif d’équilibre, de quiétude et de développement des Maliens. Ses compatriotes qui, réduits à raser le mur, lui font appel, victimes d’activités complotées et mettant en avant des organisations du crime transfrontalier, un type d’impérialisme rétrograde, de colonisation de type nouveau, orchestrée et utilisant l’insécurité pour déstabiliser et régner. La faute d’IBK est de s’enfermer dans sa tour d’ivoire, de refuser de dire au peuple ‘’je vous ai compris’’. Ce qui a pour conséquences de faire trop tard ce qu’on lui avait conseillé en avant-gardiste.

Enfin le Président IBK est certainement redevenu attentif, après le coup de semonce donné par l’Imam Mahmoud Dicko, sur l’invitation duquel, le vendredi après la prière du vendredi 5 Avril, des Maliens de tout bord, majorité, opposition et société civile, une marée humaine estimée à plusieurs centaines de personnes ont porté le message de la protestation populaire, contre la mauvaise gouvernance, l’insécurité et l’impunité des criminels. Recevant une délégation de la Ligue des Imams du Mali (Limama) le samedi dernier, le Président IBK se demandait, visiblement très affecté, comment peut-on l’accuser, lui Ibrahim Boubacar Kéita, d’avoir trahi la nation. Doit-on comprendre que désormais le Président IBK entend et voit ce qui se passe ? Si tel est le cas, pourrait-on encore le traiter d’autisme, s’il écoute, et agira certainement en conséquence ?

Après le meeting de l’Imam Dicko, on se demande où est passé le Premier ministre hérisson et liberticide, qui a choisi d’ériger en méthode de gouvernance, la répression de ses compatriotes dont le seul tort est d’avoir exprimé leur désaccord en manifestant pacifiquement. Où est passé Soumeylou Boubey Maïga qui utilise les moyens de l’Etat et les forces de l’ordre pour employer des méthodes musclées afin d’arriver à ses fins, de mettre l’opposition en quarantaine. Se détrompera qui croit que le Mali lui appartient seul, ce pays nous appartient à tous, aucune fraction du peuple ni aucun individu ne peut s’en attribuer l’appartenance. Tout le monde sait que le mal n’a pas commencé avec Dioura et Ogossagou, mais bien avant. Et Soumeylou doit expliquer pourquoi, produit de la liberté d’expression, il s’est mis à étouffer cette liberté sans laquelle il n’y a point de démocratie, devenant du coup un dictateur réputé. Et voilà que la tête du Premier ministre oppresseur est mise à prix !

Le temps du sursaut national

Les manifestants demandent la démission du Premier ministre Soumeylou Boubey Maïga, à défaut son limogeage par le Président de la République. « Mais dans le cas contraire, chaque vendredi, ce genre de grand rassemblement s’effectuera jusqu’à la satisfaction de notre revendication, à savoir la démission du premier ministre, Soumeylou Boubèye Maïga », avise l’Imam Mahmoud Dicko. Du coup le syndrome algérien où le Président Bouteflika a été contraint de partir, tout en demandant ‘’pardon ‘’ au peuple, s’invite sur la scène politique au Mali.

Est-ce le temps du sursaut national tant souhaité, pour résoudre les problèmes de l’école malienne, de la santé, la sécurité, la corruption généralisée, l’injustice, l’impunité ? En tout cas une nouvelle gouvernance s’impose, la bonne gouvernance qui prend en compte le peuple, la gouvernance démocratique pour mettre fin aux « massacres horribles qui sont perpétrés au Mali », « l’incompétence des autorités », et « pour la nécessité de dialogue », comme le soutenaient plusieurs manifestants le vendredi dernier.

B. Daou

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

12 COMMENTAIRES

  1. Sans CADRE GÉOPOLITIQUE SAIN ET PRÉCIS LE MALI EST FOUTU.

    Le monde, dans lequel beaucoup DE MALIENS LARBINISÉS sont figés, se meurt á jamais.

    Nous étions peu á dire HAUT ET FORT en 2013 que le Mali doit éviter une implication PROFONDE de l’ onu dans la crise interne au Mali.
    Nous préconisions une résolution de la crise dans le cadre de deux ou trois coopérations biatérales équilibrées et sinceres.
    La Syrie nous a montré l’approche en pratique…!!!
    Le vénézuela, nous prouve aujourd’hui l’éfficacité de cette approche canonique.

    Nous avons fait une toute petite recherche sur les contingents militaires et lobbystes au Mali depuis 2013.
    Le résultat: C’ EST JUSTEMENT LE CLUB HERMÉTIQUE DES “AMIS DE LA SYRIE” CREÉ ET PILOTÉ PAR laurent fabius, LE CRIMINEL DE GUERRE QUI FAISAIT des LOUANGES au DU FRONT-AL-NOSRA en Syrie.

    Soyons CLAIR: LE MALI NE POURRA PAS ÉVITER LA GUERRE OUVERTE AVEC L’ ÉTAT PROFOND de FRANCE, SINON LE MALI DISPARAITRA COMME LA PALESTINE. TOUT EST PRET POUR CELA…

    Que la premiere ligne de la politique intérieure aussi bien que des affaires étrangeres soit :
    TOUT SIMPLEMENT, DEHORS LA FRANCE…!

    Personne de nous ne laissera séjourner, dans sa maison familliale , un assassin notoire, un menteur, un voleur et violeur, en plus lui offrir la clé de cette maison avec entrées et sorties libres.

    Alors, voyons-nous maintenant ce qu’ ont fait les dirigeants maliens…???

    La france ne peut soutenir le terrorisme islamiste en Libye, Syrie, Irak ,Yemen, RCA , et faire autrement au Mali.

    Laurent Fabius alors ministre des affaires etrangeres de france a haut et fort declare’ , pourque le monde entier l’entende, que le front-al-nosra faisait du bon boulot.

    Le monde entier l’ a entendu….

    Si Ilyad etait cherche’ par la france menteuse et fasciste, elle l’aurait capture’ vivant..

    Et sale sonovobitch, ou’ est la preuve que la france fasciste a tue’ Koufa???? Ou’…????

    La france a toujours tue’ les terroristes qui la genent, alors qu’ elle nous laisse tuer ceux qui nous genent, et pas les financer….

    La france ne peut soutenir le terrorisme islamiste en Libye, Syrie, Irak ,Yemen, RCA , et faire autrement au Mali.

    La france ne peut soutenir le terrorisme islamiste en Libye, Syrie, Irak ,Yemen, RCA , et faire autrement au Mali.

    La france ne peut soutenir le terrorisme islamiste en Libye, Syrie, Irak ,Yemen, RCA , et faire autrement au Mali.

    SOLUTION:

    1- LA MINUSMA DOIT PARTIR.

    2- IL FAUT METTRE FIN TOUT DE SUITE Á L’ ACCORD DE DÉFENSE PASSÉ AVEC LA FRANCE.

    3- IL FAUT METTRE FIN TOUT DE SUITE Á L’ INFILTRATION DE L’ ARMÉE MALIENNE PAR LA FRANCE SOUS LE PRÉTEXTE DE “PROGRAMME DE FORMATION ET D’ APPUI”.

    4- IL FAUT CHASSER DU MALI TOUTES CES “MOUCHES VERTES” FRANCAISES Á CARACTERE POLITICO-ÉCONOMIQUE ET MILITARO-SÉCURITAIRE.

    5- METTRE FIN Á ” L’ ACCORD DE PAIX” SIGNÉ AVEC LE TROUPES TERRORISTES.

    6-FAIRE PARLER LE FILS DE LARBIN, LARBIN GÉNÉTIQUEMENT -DONC PAR LE SANG- DJON KOUNDA, LE NOMMÉ EXOTIQUEMENT DIONCONDA TRAORÉ.

    7- CE FILS DE LARBIN QUI A FAIT APPEL Á LA FRANCE, PAR REFLEXE PAVLOVIEN, DOIT ETRE EXÉCUTÉ SUR LA BASE DE L’ ARTICLE 320 DU CODE PÉNAL POPULAIRE.

    L’ EXECUTION PUBLIQUE DE DJON-KOUNDA SERA UNE LECON DONNÉE Á TOUS CEUX QUI PRÉTENDENT AU POSTE DE PRÉSIDENT, ET QUE CE DERNIER VA AVEC UNE RESPONSABILITÉ, CAR TROP BIEN RÉNUMÉRÉ…

    Il n’ y a pas de services secret á Bamako.

    Ne rentrons pas dansles détails, mais sachons que tout le Mali est confié á orange…!

    Quelle basse-cour …!!

    Une armée infiltrée en longueur et largeur par les services francais peut-elle avoir de secret ???

    Si quelqu’ un au Mali a au moins tenter de proteger l’ armée contre cette infiltration, c’ était Yamoussa Camara. Mais il fut sacrifié par Djon-Kounda,le fils de larbin, donc génétiquement larbin, et IBK le fetard, le pleurnicheur latin, le complexé et menteur.

    La france et l’ onu, en minuscules, ont tres mal joué en voulant repéter, calquer a le scénario Syrien….

    Les mouches “mouches cadavre” , les mouches vertes francaises vont disparaitre, car seront chassées ácoups de pierres et de batons.

    Le peuple malien a tout compris…., seuls les pseudo-intellectuels éduqués au mensonge continuent le simulacre, MAIS IL SONT MINORITAIRES face au peuple…

    Comme ce fut le cas en RCA, la france va fuir le Mali la queue et le faux QCUL entre ses pattes… wait and see…!!!

    LE MALI EST EN GUERRE AVEC L’ ÉTAT PROFOND de france.

    Bis:
    Soyons CLAIR: LE MALI NE POURRA PAS ÉVITER LA GUERRE OUVERTE AVEC L’ ÉTAT PROFOND de FRANCE, SINON LE MALI DISPARAITRA COMME LA PALESTINE. TOUT EST PRET POUR CELA…

  2. Le peuple malien abandonné à son sort doit beaucoup prier, afin que Dieu ait pitié de lui. Il ne faut jamais compter sur quelqu’un qui, contre vents et marées s’accroche à un pouvoir, même au prix de vies d’innocentes personnes. Prions et encore prions Dieu et éloignons nous de personnes ennivrées par le pouvoir.

  3. En tout cas qu’on le veuille ou pas, nous ne pouvons pas aimer le Mali et echouer car aimer c’est refuser d’echouer, alors Taboura tu es une grosse deception ici. BOUA KA BLA!

  4. “…le Président IBK se demandait, visiblement très affecté, comment peut-on l’accuser, lui Ibrahim Boubacar Kéita, d’avoir trahi la nation…..”
    SA CAUTION, A DEFAUT DE L’AVOIR SIGNE, A L’ACCORD D’ALGER FAIT DE LUI UN TRAITRE… AUCUN DES DEVANCIERS D’IBK N’AURAIT SIGNE UN TEL ACCORD QUI LIT PIEDS ET MAISN LE MALI.
    IBK L’A FAIT , JUSTE POUR GARDER SON POUVOIR.
    ‘’fou du Mali’’. ‘’fou du Mali’’., CE N’EST PAS LA PEINE DE LE HURLER , JUSTE DEMONTRE LE PAR TES ACTES….QU’A-T-IL FAIT POUR NOUS MONTRER QU’IL AIME LE MALI?

  5. “On peut tout lui reprocher sauf qu’il n’est pas un patriote, il l’est corps et âme.” QU’EN SAIS-TU?
    POUR MOI, LES DECLARATIONS ET GEREMIADES D’IBK A PROPOS DU MALI NE SONT QUE LE FRUIT DE L’IMAGINATION D’UN OPPORTUNISTE DE LA PIRE ESPECE.
    OU BIEN IL EST TROP CON A BOUFFER SON PROPRE CACA. JE NE DIS PAS CELA PAR MEChncete, mais tout e personne honnete qui vit reeellement la situation complexe du Mali aujourd’hui peut difficilement ne pas recon naitre qu’aujourd’hui, plus qu’en 1990-91, le mali a besoin de tous toutes. NOUS AVONS REELLEMENT BESOIN D’UNE CONFERENCE NATIONALE OU L’ON REMETTRA A PLAT TOUS LES PROBLEMES AUXQUELS LE PAYS EST CONFRONTE… C’EST LA SEULE SOLUTION A LA SURVIE DU PAYS..

  6. Ce qui se passe actuellement au Mali avec la gouvernance d’IBK s’appelle “pilotage à vue”, pour bien diriger une nation il faut piloter avec des instruments qu’il faut, sinon le chaos s’installe comme il se passe actuellement, IBK et son entourage ont échoué et le sauvetage qu’ils peuvent solliciter c’est de jeter l’éponge, mais force est de reconnaitre que leur orgueil ne les permettrait pas d’agir dans ce sens, ainsi qu’il faut s’apprêter d’aller au chaos total comme ce fut le cas en mars 1991, la chute de l’avions vers le sol, on va s’écraser sans nul doute.

  7. PKagame et sangare, je suis certain que l’on ne peut pas aimer son pays et echouer, amour et echec ne se conjuguent pas dans la meme phrase, non. BOUA KA BLA!

  8. SANGARE: “Comment peut-on savoir qu’ un homme politique aime son pays?
    Aux États-Unis ,il n’y a pas plus preuve d’exprimer son amour pour le pays que de risquer sa vie pour sauvegarder ses intérêts,abandonner ses avantages sociaux pour le défendre,se déplacer pour payer ses impôts sans attendre l’injonction des services du fisc,respecter et faire respecter les deniers publics …” brillant, Sangare!

    Mais attention! Il y a la malienne d’aimer son pays: on conceptualise et on déclare en sentiment …c’est tout. Nous tous “aimons notre Maliba” et ne la souhaitons que du bien…, mais hélas nous travaillons rarement dans le sens…

  9. Comment peut-on savoir qu’ un homme politique aime son pays?
    Aux États-Unis ,il n’y a pas plus preuve d’exprimer son amour pour le pays que de risquer sa vie pour sauvegarder ses intérêts,abandonner ses avantages sociaux pour le défendre,se déplacer pour payer ses impôts sans attendre l’injonction des services du fisc,respecter et faire respecter les deniers publics …
    En se référant à cette définition de la première puissance économique et militaire du monde peut on dire qu’ IBK aime le Mali?
    Les maliens ont connu IBK pendant la présidence d’AOK,quand il a été nommé premier ministre ,pas avant.
    Certains ne se rappellent même pas qu’ il a été ministre des affaires étrangères.
    Il s’est révélé aux maliens par deux aspects importants:
    -sa volonté inébranlable de restaurer l’autorité de L’ÉTAT
    -son goût du luxe symbolisé par le titre de bourgeois
    Avec le temps,on a compris que sa volonté inébranlable de restaurer l’autorité de L’ÉTAT était guidée par un calcul politique puisque lui-même a crié sur tous les toits qu’ il a été trahi par AOK confirmant que son attitude n’était pas destinée à stabiliser son pays, mais à faire plaisir à son chef afin d’être son successeur.
    Son goût du luxe a montré qu’ il n’avait aucun respect pour les deniers publics pourtant fruits des maliens très démunis.
    En réalité,IBK a toujours été attiré par le goût du pouvoir que par son envie d’aider son pays.
    La preuve est que depuis 1991 IBK n’a jamais quitté les allées du pouvoir jusqu’à ce qu’ il soit élu.
    ON NE CONNAÎT DE PREUVES DE PRISE DE RISQUE POUR SA VIE POUR DÉFENDRE LES INTÉRÊTS DU MALI NI AVANT 1991,NI APRÈS 1991.
    On l’a vu se précipiter à acheter son avion présidentiel pendant que son ARMÉE avait urgemment besoin d’avions de combat,que lui-même a critiqué AMADOU TOUMANI TOURÉ pour avoir laisser nos soldats se battre sans appui aérien.
    L’argent étant le nerf de la guerre,on ne peut pas laisser ses proches gaspillés les deniers publics impunément alors que le pays a urgemment besoin d’argent pour doter L’ARMÉE MALIENNE des moyens nécessaires,si on aime véritablement son pays.
    IBK EST CET HOMME POLITIQUE OPPORTUNISTE QUI S’EST APPROCHÉ DES ÉLÉMENTS DU MOUVEMENT DÉMOCRATIQUE POUR ESPÉRER EXERCER LE POUVOIR ALORS QU’ IL N’A OSÉ RISQUER SA VIE POUR L’AVÈNEMENT DE LA DÉMOCRATIE.
    Oser dire qu’ on a été trahi par le président de la république au motif qu’ il n’a pas donné son soutien pour lui succéder est la preuve palpable qu’ on a jamais eu l’intention de servir son pays, mais un homme.
    Les patriotes remercient le président de la république pour les avoir donné l’occasion de servir le pays,surtout pendant six ans.
    IBK a préféré jeter ce président à la vindicte populaire.
    Qu’ on arrête cette hypocrisie qu’ IBK aime le Mali.
    IBK est un apatride genre OUMAR Bongo ,EYADEMA,Mobutu..qui ont préféré tuer les patriotes luttant pour la dignité de L’HOMME africain pour se mettre au service de l’impérialisme afin d’y gagner suffisamment d’argent.
    faut-il le rappeler encore IBK est allé s’incliner sur la tombe de deux des plus grands fossoyeurs d’Afrique avant son investiture en 2013:OUMAR Bongo et EYADEMA .
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE !
    La lutte continue.

  10. Monsieur le journaliste, IBK ne peut pas etre “fou du Mali” et echoue, ce n’est pas logique du tout. IBK ne peut pas etre “fou du Mali” et se fermer dans sa tour d’Ivoire, IBK ne peut pas etre “fou du Mali” et abandonner les Maliens a leurs assassins, je ne pense pas qu’IBK aime le Mali ou les Maliens. BOUA KA BLA

  11. Article 118: "Aucune procédure de révision ne peut être engagée ou poursuivie lorsqu'il est porté atteinte à l'intégrité du territoire. "

    Un homme assermente qui vole les elections a plusque trahi.

  12. Peut-être que IBK n’a pas trahi (ce qui serait difficile à prouver) mais pour échouer il lui faut d’abord essayer, IBK n’a rien essayé. Quant on vient à la tête d’un pays envahi et occupé par l’ennemi parce que, faute de moyens aériens, l’armée a pris ses jambes au cou, on ne peut pas dormir 6 ans et se targuer d’être patriote.

    Récemment c’est UE qui nous a offert un avion de reconnaissance de type CESSNA pour pouvoir atténuer la souffrance de l’armée Malienne alors que depuis 6 ans IBK se promène dans un avion qui coûte 7 à 8 fois plus cher que ce CESSNA et dont l’entretien par an coûte le prix d’un CESSNA. Si toutefois cela a échappé à BOUKARY DAO, l’UE a dit le prix de son cadeau qui serait 2,5 milliards FCFA alors que IBK se promène dans un avion dit de “commandement” acheté à 21 milliards FCFA. Faites le calcul et dites moi combien d’avions de reconnaissance ces 21 milliards pouvaient acheter pour l’armée qui souffre le martyre à cause du manque criard d’avions. Si IBK n’a pas trahi, je ne serai pas surpris d’entendre que AG ALY ou KOUFA aussi n’ont pas trahi le MALI. Les trois sont partenaires dans un complot ourdi contre le peuple Malien.

    Si toutefois cela a échappé à B. DAO, depuis plus d’un l’ONU et plusieurs sources locales ne cessent de sonner l’alerte sur situation au centre du pays mais jusqu’à le monstre ne grandisse, IBK et son régime n’ont pas levé le petit doigt. Pendant que les bébés et leurs grand-mères se font brûler vifs, IBK, son gouvernement et le haut commandement militaire son entrain de festoyer dans des anniversaires. On n’appelle pas cela un échec, c’est du je m’en foutisme total. Ce n’est même pas la première fois que l’on commet des tueries de masse en pays Dogon mais jusque-là rien. Le sursaut viendra le jour que l’ivrogne pourra pas prendre son Whisky….

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here