Focus : Vigilance !

0

Attaques de postes de sécurité, infiltrations par petits groupes dans les grandes agglomérations du pays, pose d’engins explosifs sur les axes routiers : autant d’actes lâches signés par les groupes djihadistes qui, visiblement, ont décidé de changer de stratégie ces derniers temps.  Ils sèment la terreur dans la partie Sud du pays !

Ce changement de stratégie s’explique par les multiples revers militaires qu’ils subissent au Centre et ailleurs dans le septentrion.

Auparavant, alors qu’ils se déplaçaient en grand nombre et ciblaient principalement les garnisons militaires, ces groupes terroristes étaient devenus les seuls maîtres du terrain dans une grande partie du territoire national. Ils attaquaient, puis disparaissaient dans la nature. Le tout se faisait à leur seule initiative et sans inquiétude.

Mais, depuis des mois la donne a considérablement changé sur le terrain. Les différentes opérations menées par les FAMA dans le cadre des deux opérations Maliko et Kélétigui ont porté de sérieux coups aux terroristes. La traque organisée par l’armée a surtout visée les concentrations de ces djihadistes dans les régions de Mopti et Ségou. Au même moment, leurs repères et autres bases implantés çà et là ont été détruits.

Pour échapper à la puissance de feu de l’armée beaucoup de terroristes ont abandonné armes et turban pour se fondre dans la population ou encore se réfugier sous d’autres cieux.

Les derniers évènements survenus à Kolokani et Kati indiquent clairement la nouvelle stratégie adoptée par ces barbares : les attaques kamikazes contre les postes de sécurités et autres positions de l’armée. Et aucun pays y compris les puissances militaires ne sont à l’abri de ce genre de situation.

Seulement voilà. Le Mali doit faire face à cette nouvelle situation. Pour cela, les autorités sont appelées à prendre des dispositions énergiques afin d’endiguer cette nouvelle vague d’attaques dont l’objectif principal est d’instaurer la terreur au sein des populations.

Vigilance ! Voilà le seul maître mot qui s’impose à tous les niveaux. Cette vigilance doit commencer par ceux-là qui ont en charge la sécurité : soldats, policiers,  gardes, gendarmes et  douaniers.

Aussi, chaque citoyen malien a l’impérieux  devoir de protéger le pays.  Car chaque malien est un soldat quand la patrie est attaquée.  Alors… Debout sur les  remparts !

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here