Ligne de force : Lutte contre la corruption : IBK au pied du mur

20

Cruelle ironie du sort. Pour s’être accommodé des pratiques corruptrices qui dévastent le Mali depuis plusieurs décennies et ont atteint une ampleur inégalée sous sa gouvernance débridée, IBK a assisté, samedi dernier, impuissant et résigné, à l’incarcération de son plus fervent soutien politique et principal bailleur  à la présidentielle de 2018.

 

Bakary Togola, à la fois inamovible président de l’Assemblée Permanente des Chambres d’Agriculture du Mali (APCAM) et tout-puissant président de la Confédération des sociétés  coopératives des producteurs de coton (C-SCPC) en sa qualité de plus gros cotonculteur de la République, est accusé d’avoir détourné quelque 9 milliards et demi de FCFA au préjudice de la dernière structure mentionnée.

De l’argent provenant des 13,431 milliards de FCFA versés par la CMDT aux producteurs cotonniers au titre des ristournes (complément perçu sur le prix de cession du coton à la compagnie  après qu’elle l’eut commercialisé à un coût rémunérateur) et qui n’est pas parvenu à ses destinataires.

Le premier agriculteur malien, réputé la plus importante fortune du pays, pourrait répondre d’autres griefs plus graves (ils seraient relatifs à la fourniture d’engrais à la CMDT dont la C-SCPC assure la gestion de façon permanente et peu orthodoxe)

Le téméraire procureur du pôle économique et financier, Mamoudou Kassogué, à l’origine de la mise sous écrou de Bakary Togola en attendant sa comparution devant un juge, a déjà annoncé en conférence de presse qu’outre ce dossier de  » ristournes  » aux planteurs de coton, il a ouvert une enquête sur « les avions cloués au sol« .

Là aussi, à coup sûr, d’éminentes personnalités civiles et militaires au cœur du pouvoir actuel vont devoir rendre des comptes.

De nombreuses autres affaires, mises sur la place publique mais rangées sous le boisseau par un régime qui excelle à flétrir la corruption tout en faisant d’elle son sport favori, feront probablement l’objet d’investigations qui n’épargneront pas des collaborateurs et proches du président de la République.

Il ne saurait en être autrement car la lutte contre la corruption et l’enrichissement illicite est devenue désormais un enjeu vital pour le Mali.

Les partis et regroupements politiques de la majorité et de l’opposition, les organisations de la société civile (singulièrement la Plateforme contre la corruption et le chômage-PCC- du Pr Clément Dembélé) les syndicats, les jeunes de toutes les catégories socio-professionnelles et toutes les obédiences politiques, les associations musulmanes (en particulier la CMAS de l’imam Mahmoud Dicko) des ambassadeurs de pays occidentaux amis dont celui qui a représenté l’Allemagne dans notre pays jusqu’à une période récente, les partenaires techniques et financiers, tous appellent les autorités maliennes à une plus grande rigueur dans la gestion des ressources financières nationales. Condition indispensable pour assurer le bien-être des populations et favoriser le développement du pays.

Les partenaires au développement exigent en plus des sanctions judiciaires contre les personnes reconnues coupables de malversations  leur publication par voie de presse. Faute de quoi ils pourraient couper les vivres à l’Etat malien.

La justice malienne elle-même, mise à l’index par l’opinion nationale et de plus en plus à l’étranger, éprouve le besoin de se construire une honorabilité.

C’est dire que le président IBK est au pied du mur: il doit s’engager dans le combat contre la corruption comme jamais il ne l’a fait ou être emporté par ce combat qui est existentiel pour le Mali.

Saouti HAÏDARA

Source : L’Independant

Commentaires via Facebook :

20 COMMENTAIRES

  1. Mon cher le Mali a échappé au roi et ses courtisans . IBK a le dos au mur, il est obligé d’accepter ou de partir . Tous contre seul. Si jamais son fils Karim KEITA ou un autre proche de la famille est cité , mon cher il rejoindra les autres à la MACA de Bamako Coura . S’agissant des deux avions militaires cloués au sol, lui et son fils se sont précipités pour faire des déclarations qui ne rassurent pas . Lorsque le voleur dans sa fuite , crée la confusion et crie au voleur, il y’a de quoi à se poser des questions . Chacun pour soit et Dieu pour tous. IBK a assassine le Mali. Je me demande comment allons nous sortir de toutes ces crises : sécuritaire , sociale , politique , financière , etc…. pour la poursuite de ce qui vient de commencer «  Ko kadjie « , IBK doit démissionner

  2. Au fait, juste une petite question :

    Pour rester uniquement dans le domaine agricole, maintenant que LE GRAND VOLEUR de Togola est (enfin) en prison, qu’attend-t-on pour y envoyer aussi LE GRAND VOLEUR de Treta (millions de tonnes d’engrais frelatés, faux appel d’offres international de tracteurs Chinois surfacturés, etc) ???

    C’était juste une petite question…😁😁😁

    Il faut que les juges intègres (s’il en reste !😎) profitent de ce moment, à savoir:
    Tant que le monde entier, les partenaires, et les bailleurs de fonds ONT PERSONNELLEMENT ZONKEBA-LE-CORROMPU DANS LEUR VISEUR, il ne peut ni s’opposer, ni etouffer, ni truquer LA MOINDRE ENQUÊTE SUR QUI QUE CE SOIT en matière de corruption ou de détournement, sous peine de S’ENFONCER LUI-MÊME UN PEU PLUS !!!😎😎😎😎😎😎😎

    Profitez-en, les juges, pour faire (enfin) tomber TOUS CES POURRIS !

    Dans sa posture actuelle, Zonkeba est pieds et poings liés…

  3. “Il a ouvert une enquête sur « les avions cloués au sol« .😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎😎

    Déjà que le FMI à prévenu que ses experts allaient “examiner de près” les achats de Tucano et d’helicos, si en plus ce Dogon s’y met aussi, Zonkeba et son gang ont vraiment du souci à se faire !😂😂😂😂😂

    Mais attention kassogue, s’attaquer à Togola est une chose, mais s’attaquer à SON ALTESSE, SON FISTON, ET À TOUTE LA FAMILLE ROYALE en est une autre !!!😎😎😎

    N’oublies pas qu’on est au Mali, et pire : au Mali de Zonkeba 1er !!!

    Et souviens-toi qu’au Mali, il y a parfois des Birama Touré qui disparaissent “mysterieusement”😎, juste parce qu’ils se sont frottés au fiston national…

  4. Saouti: “Le téméraire procureur du pôle économique et financier, Mamoudou Kassogué,”
    vraiment il faut mesurer vos mots. Mr Mamoudou Kassogue est simplement un digne fils de ce pays et digne juge qui fait honneur a la justice malienne.

  5. Une manipulation de plus pour apaiser la pression qui s’exerce sur le régime.
    ON A FINI PAR REGARDER LA LUNE À TRAVERS LE MOUVEMENT DES ROUTES.
    On a compris qu’un autre message se cache derrière les agissements spontanés.
    On a compris que le peuple en a marre des délinquants qui profitent impunément des deniers publics.
    On a compris que ces jeunes risquent de passer à un autre niveau de contestation difficilement maîtrisable.
    IL FAUT SACRIFIER UN GROS POISSON POUR SAUVER L’ESSENTIEL.
    L’essentiel, c’est le clan présidentiel.
    AUCUN DE SES MEMBRES NE SERA SACRIFIÉ.
    La famille est sacrée chez les fossoyeurs.
    Il faut se rappeler qu’on a osé sacrifier SOUMEYLOU BOUBEYE MAIGA après des pressions intenses de la rue.
    À côté de celui qui a confisqué le pouvoir BAKARI TOGOLA n’est rien.
    Le moment choisi pour arreter BAKARI TOGOLA est bien calé.
    Seuls les naïfs croient à une DÉNONCIATION ANONYME.
    Le dossier est entre les mains du juge depuis fort longtemps.
    Il attendait le OK de la présidence pour agir.
    IBK lui-même n’a t’il pas dit ,il n’y a pas si longtemps, avant les élections présidentielles comme pour dire que s’il n’est pas réélu, ce n’est pas bon pour certains, que s’il fait sortir des dossiers en sa possession, ça va créer des dégâts?
    Après cette déclaration, BAKARI TOGOLA est devenu le plus agité.
    Les opportunistes autour de la famille présidentielle sont des armes à utiliser pour sauver le clan.
    Il n’y a pas si longtemps un videomane activiste au service du clan a été arrêté pour calmer MAHMOUD DICKO et ses partisans.
    On lui a intimé de présenter publiquement ses excuses.
    Un fossoyeur est incapable de lutter contre la corruption.
    Il s’en sert pour sauver son régime.
    PAUL BIYA en est le champion de la technique.
    De très proches ont été arrêtés, mais aucun des membres de la famille présidentielle n’a été inquiété.
    OUMAR BONGO en utilisait fréquemment, sans toucher à un membre de la famille.
    OSER LUTTER,C’EST OSER VAINCRE
    La lutte continue

  6. La corruption a commencé au sommet de l’Etat.
    Elle a ensuite gagné le reste de la couche sociale par la théorie du ruissellement.
    L’exemple a été donné par les premiers responsables du Mali.
    Un exemple désastreux.
    Les dirigeants, leurs proches famille et complices ont confondus le tresor public avec leur caisse personnelle.
    Ils ont puisés dans les caisses de l’Etat sans retenu, convaincus de leur impunité totale.
    Si un seul complice a pu détourner plus de 9 milliards, combien peut aller le préjudice des principaux responsables. Ceux qui ne reculent devant aucune excentricité.
    Nous somme l’un des rares pays au monde a avoir des militaires milliardaires et une armée moribonde.
    Nous sommes allé trop loin dans la foutaise.
    Les conséquences sont calamiteuses.
    Il faut nécessairement dégager cette classe politique qui est sclérosée à un stade mortifère.

    • Merci pour la verite et rien que la verite, oui il faut degager la classe politique qui es scelrosee cerebrale et moribonde, tous les gouvernements depuis 2013 ont ete incapables et sans vision, sans programme de developpement pour le Mali.

  7. INFO ANNEXE PRISE SUR LA PREMIÈRE PAGE DU JOURNAL LA SIRENE DU JOUR :

    AFFAIRE BMS -SICG
    LES ACTIONS DE LA BMS
    SAISIES EN FRANCE
    ET BIENTOT PARTOUT
    DANS LE MONDE …

    ET …JE NE VOUS PARLE PAS DE L INTERIEUR DU JOURNAL ….! ! ! ! ! !

  8. C’est dire que le président IBK est au pied du mur: il doit s’engager dans le combat contre la corruption comme jamais il ne l’a fait ou être emporté par ce combat qui est existentiel pour le Mali.

    Saouti HAÏDARA, IBK EST TROP COMPROMIS POUR FAIRE QUOI QUE CE SOIT CONTRE LA CORRUPTION. C’EST CETTE DERNIERE QUI VA EMPORTER CELUI QUE KING APPELLE LE “MANDE ZONKEBA”

  9. Vivement Boua IBK devant les tribunaux, il a vole depuis le gouvernement d’AOK, il a menti sur son premier voyage en Chine et il a commis un act grave de HAUTE TRAHISON en achetant des avions militaires qui ne volent pas. Ceux qui ne sont pas d’accord pevent restes dans leur coma profound. Le peuple est dans la rue a Djidjeni, Kayes, Goa, Tombouctou, Bamako, etc pour denouncer la corruption generalisee de Boua et son gouvernement. Boua ka bla

    • C’est pourquoi les Maliens sont dans la rue pour denoncer leur President menteur Boua IBK et sa gestion corrompue!

    • Quand tu va finir tes hallucinations tu verras la realite, IBK c’est la corruption meme et par dessus tout le mensonge d’Etat! Les avions militaires Maliens achetes par Boua IBK a coup de milliards ne volent pas!

  10. Comment vous osez dire qu’IBK est un corrompu?? Vous etes aveugle. Vous voyez toujours le mal, vous voyez pas tout ce qu’il a fait pour le pays ???

    • Issa c’est toi es aveugle car tu ne sais pas que les avions militaires de Boua achetes a coupd de milliards ne volent pas, IBK ne fait rien pour ce pays tout le contraire, Boua IBK est le Mande Zonkeba, le Mande Garibukeba!

  11. Encore et toujours les memes articles sur Maliweb pour dire que tout va mal… La verite est tout le contraire de ce que vous dites !

    • Oui quand tu es de la famille de Boua c’est certain que tout va bien pour toi, mais si tu vies a Bandiagara, a Koro, Bankass, Hombori, Kidal, Toubouctou, Kayes, Djidjeni, etc. tu vas parler autrement!

  12. Merci Saouti pour la verite et rien que la verite, et bientot ce serait Boua IBK lui-meme qui sera inculpe et mis en prison car si Togola ouvre sa bouche Boua partira le rejoindre en prison.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here