Conférence des cadres du GAM-SMB : Le groupe de soutien à Soumeylou Boubèye Maïga dévoile ses missions et ambitions

0

La salle de conférence du mémorial Modibo Kéïta de Bamako a servi de cadre à la conférence des cadres du Groupe d’action des associations et des mouvements de soutien aux idéaux et initiatives de Soumeylou Boubèye Maïga (GAM-SBM). Objectif : redynamiser et renforcer les instances du bureau exécutif national. L’occasion fut propice pour le GAM-SBM d’affirmer tout son soutien au nouveau gouvernement avec à sa tête le Dr Boubou Cissé.

Après le départ forcé de l’ancien Premier ministre Soumeylou Boubèye Maïga de la Primature, le 18 avril dernier sous la pression de certains leaders religieux et des partis politiques, des associations et mouvements ne cessent de se mobiliser et de s’allier autour des idéaux du Tigre de Badala. C’est dans ce contexte que le Groupe d’action des associations et des mouvements de soutien aux idéaux et initiatives de Soumeylou Boubèye Maïga (GAM-SBM) s’est réuni le samedi dernier au mémorial Modibo Kéïta, à la faveur d’une conférence de presse. Animée par le président du groupe, Oumar Alassane Touré, qui avait à ses côtés le Professeur Youssouf Diarra, secrétaire administratif et Aïda Kanté secrétaire aux affaires étrangères ainsi que Seydou Diawara, président du parti Lumière, cette rencontre a enregistré la présence de représentants de plusieurs associations, mouvements et sympathisants de SBM.

A l’entame de ses propos, le président Oumar Alassane a d’abord expliqué le contexte de la création du GAM-SBM bien avant l’arrivée du Tigre à la Primature : “Le 12 novembre 2017, des milliers d’associations et de mouvements se sont mis en synergie pour créer le groupe d’action des associations et des mouvements  de soutien aux idéaux de Soumeylou Boubèye Maïga (GAM-SBM) en vue d’accompagner un homme d’Etat de qualité exceptionnelle, un grand commis de l’Etat et un précurseur de la démocratie au Mali”. Soumeylou Boubèye Maïga symbolise, selon eux, une profonde connaissance des rouages de l’Etat et des réalités sociologiques, culturelles, économiques et politiques du Mali, de sa diplomatie, de ces forces armées et de sécurité et des hommes. En somme, il est l’un des grands baobabs légendaires du Mali.

Répondant à la question concernant les objectifs du GAM-SBM, le Pr Youssouf Diarra dira que le groupe a pour objectif d’œuvrer au maintien de la cohésion sociale et de l’unité nationale ainsi que de l’intégration africaine. Elle s’est fixée comme objectifs spécifiques, ajoute-t-il, d’œuvrer à la promotion du développement socio-économique et culturel, de mener des actions citoyennes pour la participation à la construction de la démocratie, de créer un cadre d’échanges, d’informations, d’éductions et de sensibilisation dans la recherche de la paix et de la stabilité sociale et soutenir des actions de SBM. Le groupe a par ailleurs manifesté son ambition d’aider l’ancien locataire de la Primature à briguer la magistrature suprême en 2023.

Aussi, le GAM-SBM se qualifie d’être un organe fédérateur à caractère associatif à but non lucratif qui a pour but, entre autres : aider le gouvernement dans le processus de réconciliation nationale et de recherche d’une paix durable ; participer aux efforts du gouvernement dans la lutte contre le chômage, l’émigration clandestine, l’insécurité, le terrorisme et la criminalité de tout genre.

Cette conférence a été mise à profit par les responsables du GAM-SBM pour dévoiler la liste du bureau exécutif national avec comme président d’honneur Soumeylou Boubèye Maïga et l’honorable Haïdara Aïssata Cissé, comme présidente d’honneur. Le groupe, aux dires de ses responsables, enregistre des adhésions massives sur le plan national et international comme l’attestent les 50 coordinations de la diaspora et des coordinations dans toutes les régions du Mali, ainsi que dans les six Communes du district de Bamako.

A en croire les conférenciers, le GAM-SBM continuera à soutenir les actions du gouvernement du président de la République Ibrahim Boubacar Kéïta. Ainsi, le départ du Tigre de la Primature n’affecte aucunement les relations avec le régime IBK. Au contraire, les partisans de SBM l’accompagneront dans sa gouvernance. C’est pourquoi le groupe a tenu, lors de cette conférence, à saluer la nomination de Boubou Cissé en qualité de Premier ministre et lui affirme sa totale et entière disponibilité et son accompagnement sans faille dans la réussite de sa mission.

Cependant, le GAM-SBM exhorte vivement le Premier ministre Dr Boubou Cissé à beaucoup plus d’écoute et d’attention à l’égard des préoccupations et attentes légitimes de l’ensemble des citoyens maliens, en agissant de façon proactive.

                             Youssouf KONE

 

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here