Déclaration du premier ministre sur les élections à venir : Le parti Yelema déplore ces déclarations qui divisent les Maliens !

5

Suite à la déclaration du premier ministre Dr Choguel Kokalla Maïga lors de sa rencontre avec le parti Union pour la Sauvegarde de la République (USR), le premier ministre a invité « les forces du changement à se donner les mains pour rendre le processus de refondation irréversible ». Cette déclaration a frustré le parti   de cette déclaration.

La crédibilité du chef du gouvernement est mise en doute pour l’organisation des élections prochaines. A travers un communiqué rendu public, le parti de Moussa Mara regrette cette sortie du locataire de la Cité Administrative. ‘’ Le parti Yelema a noté avec stupéfaction les dernières déclarations du premier ministre de la transition tenues sur l’ORTM et transcrites sur la page officielle de la primature invitant une partie de la population à se préparer pour gagner les prochaines élections’’, a-t-il déploré et continue que ces déclarations divisent les Maliens à un moment où ils ont plus que jamais besoin d’une union nationale afin d’aider le pays à répondre aux nombreux défis pour lesquels les résultats tardent à venir.

Yelema rappelle au chef du gouvernement que le temps des compétitions électorales viendra et que les seuls combats qui vaillent aujourd’hui sont ceux de l’unité et le consensus indispensables pour l’atteinte des missions assignées à la transition. Toujours le parti Changement  « Yelema » rappelle au premier ministre sa fonction qui exige de lui une équidistance absolue entre tous les acteurs socio-politique du pays. A cet effet, il invite à travailler avec un esprit d’inclusivité, de transparence et de co-construction comme orienté par le président de la transition. ‘’ Assimi est invité à veiller au respect de ses prescriptions’’, a mentionné le parti du changement.

Le parti réaffirme sa disponibilité entière et totale à soutenir la réussite de la transition dans la vérité et dans la transparence et invite l’ensemble de la société malienne à ne céder aux petits calculs et à ne penser qu’au Mali au-delà duquel rien ne vaut.

Cette déclaration de Dr Choguel Kokalla Maïga avec le parti de Nouhoum Togo n’arrive pas à être digérée par une grande partie de  la classe politique. Le cadre d’échange des partis et regroupements politique pour la réussite de la transition a fait un communiqué pour demander immédiatement le départ du premier ministre. ‘’ Le cadre demande la démission immédiate de ce premier ministre clanique, agissant contre l’esprit de la transition’’, a-t-il réclamé dans leur communiqué.

A titre de rappel,  depuis très longue date, le cadre d’échange des partis et regroupements politique parle de la  non neutralité de l’actuel PM. Dans les anciens communiqués, il a demandé  un gouvernement de consensus dirigé par un premier ministre neutre.

Le temps a-t-il donné raison à cette parte de la classe politique ? De toute façon, le premier est contesté par plusieurs hauts cadres du Mali y compris ses anciens amis comme Mme Sy Kadiatou Sow, Me Mohamed Aly Bathily, Mountaga Tall qui ont combattu ensemble le régime d’Ibrahim Boubacar Keïta en demandant le Mali Kura.

Diak   

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. Moussa Joseph doit avoir honte de parler au Mali car il a mis le Mali dans le gouffre par ses actions idiotes a Kidal. Il doit savoir que ses origines du cote paternel que maternel ne lui donneront jamais l’opportunité de gérer la nation bénie du Mali!

  2. Nous sommes sûrs et convaincus que le PM a atteint son seuil d’incompétence dans l’exercice de cette fonction qui demande que d’autres moins partisans soient appelés pour engager ce processus des élections qui fait peur aux autres partis politiques du pays. Ce qui se passe actuellement, c’est la non confiance de ces partis politiques eu égard à la progression de la démarche de mise en place des processus électoraux actuels. Pour instaurer cette confiance, il faut un PM plus neutre, cela est une nécessité absolue, quelques soient les efforts du PM, il n’aura pas la confiance de ses homologues des autres partis politiques. Nous sommes à l’étape où il faut un apolitique comme Assimi à la tête du pays dont personne n’a peur de lui en terme de comportements partisans.

  3. Au lieu de faire des declarations a deux balles qu’est ce que vous entendez pour degager par force ce varien, menteur, incompetent choguel.

    • Fils de putte ali et enfant naturel des trottoirs d’Adjame, tu vas mourir de haine, fils de vauriens, de menteurs, de voleurs, d’incompétents et de mangeurs de viande de porc! As-tu demande a ta mere qui est réellement ton père?

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here