Dénonciation de la violation de la loi électorale par IBK : Monsieur le président et la caporalisation de l’ORTM ?

1

« Certains candidats à la présidentielle de 2018 après avoir déclaré leur candidature sont déjà en campagne sans la convocation du collège électoral en violation flagrante de la loi électorale. Je pense qu’avant de se lancer dans une chose on doit d’abord chercher à connaître les textes qui régissent la chose en question… », a soutenu hier IBK lors de sa rencontre avec les jeunes

Mais Monsieur le président que direz-vous de la caporalisation de la télévision nationale par le Directeur Sidiki N’Fa Konaté membre du parti présidentiel ? Monsieur le président, ceux qui violent la constitution et les lois de la République sont ceux qui caporalisent la télévision nationale pour terroriser le peuple malien avec l’information manipulée. Ce sont eux aussi qui anticipent la campagne électorale.

Tientigui

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. J’adore trop le président IBK. Quand il parle, il donne des indigestions à certains dans ce pays. Les hassidis sortent de partout et grincent les dents. On dit qui se sent morveux se mouchent. Le président IBK a fait son discours sans dire le nom de quelqu’un. S’il y’a des personnes qui se retrouvent dans ce qu’il a dit c’est bien eux les traîtres. C’est aussi simple que ça. J’adore le président IBK wallaye. Quand il parle ça pique chez les voisins d’à côté.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here