Désignation des dirigeants de la Transition au Mali : Le temps des tractations

5

Les Maliens sont dans l’attente du choix des personnalités devant conduire le pouvoir intérimaire dont l’installation mettra fin à une longue période d’incertitude

Défini comme une exigence définitive formulée par une entité, un groupe ou une personne à l’encontre de la partie adverse, dont l’accomplissement est requis à l’intérieur d’un délai spécifique et qui s’accompagne d’une menace implicite ou explicite en cas de non-exécution, l’ultimatum est, en ce moment, le mot qui alimente les débats et les réflexions de nos concitoyens. L’explication est simple. La Communauté économique des états de l’Afrique de l’Ouest (Cedeao) a lancé à notre pays un ultimatum qui expire demain mardi.

L’organisation sous-régionale demande, en effet, à notre pays de désigner, avant demain, un président et un Premier ministre civils pour diriger la Transition, faute de quoi, elle imposera un embargo total. Question : le Mali échappera-t-il aux sanctions brandies par les dirigeants de la Cedeao ? Dès qu’ils ont pris connaissance des conclusions de cette réunion sur la situation au Mali, tenue mardi dernier dan la capitale ghanéenne, nos compatriotes n’arrêtent pas de se poser cette question et tout le monde retient son souffle, en attendant de trouver une réponse.

Lors de la rencontre d’Accra, les présidents de l’organisation communautaire ont pourtant lâché du lest sur la durée de la transition. Ils ont accepté que la transition puisse durer 18 mois, au lieu d’un an comme prévu par les textes de la Cedeao. L’urgence de trouver une réponse à ce qui est posé comme une condition sine qua non à la levée des sanctions qui frappent notre pays depuis la démission du président Ibrahim Boubacar Keïta, a été vite perçue par le président et l’ensemble du CNSP. Ainsi, dès la fin du sommet d’Accra, le colonel Assimi Goïta a assuré qu’une fois retourné au Mali, il engagera des consultations.

……..lire la suite sur lessor.site

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. #Nous exigeons la dissoulution du partie RPM pour GESTION MAFIEUSE DU PAYS et tous les parties qui se sont coalisés avec Lui aux dernières legislatives.

    #Nous demandons A L`ADEMA PASJ de nous ENLEVER LA TOUR DE L`AFRIQUE qui étouffe TOUT BAMAKO AVEC SES BOUCHONS AFIN que la transition la remplace PAR UN ECHCANGEUR MULTIPLE/UNE TOUR QUI EST DE L`ARGENT JETTE PAR LA FENETRE.

    #Nous exigeons que tous les vehicules de d’état soient au park aux services après la descente de travail (exception quelques vehs de la presidence )comme le font les organismes internationnaux.

    #Nous exigeons l`arrêt des bons de carburant une vraie hémorageie pour le trésor publique.
    #Nous exigeons l`arret des reformes de vehicules de l`etat qui est devenu un vrai vol orgnise des biens de l`etat A profit.

    # Nous exigeons que tous les concours d`acces A la fonction publique et y compris l`EMIA . soient geré jusqu`aux resultats sur appel d`offre A un cabinet étranger international en ressources humaines/les termes de refs seront fait par les ministers en charge.

    #Nous exigeons que toutes les bourses données par les pays etrangers soient gerees par les ambassades de ces pays sur le sol Malien /en recevant les resultats des examens du Mali.

    #Nous exigeons l`arret des subventions de l`etat aux parties politiques/une nouvelle charte des parties politiques /un vrai commerce organisé

  2. QU`ILS SE TAISENT TOUS CEUX QUI N ETAIENT SUR LA PLACE DE L`INDEPENDANCE AU MOINS DURANT TOUTE LA TRANSITION……………

  3. Les maliens retiennent leur souffle. Il n’en est rien, on ne meurt pas 2 fois. Il suffit a la junte un civil et le vice president qui doit etre un des leurs va etre un militaire de caractere. Ainsi ce civil sera la mais il appliquera ce que le CNSP avait comme objectif en intervenant. Surtout pas d’ancien ministre auyant servit avec Alpha ni ATT. Mefiez vous aussi de tous ceux qui ont fait leurs etudes en france beaucoup d’entre eux sont restes des marionnettes de ce pays. Je propose le Colonal a la retraite Ba Ndaw. Le seul homme qui a tout l’estime du president Moussa Traore, respecte des militaires , il n’a pas d’appartenance politque. Il a l’habitation de cracher ses 4 verites a IBK pdt le bref sejour dans le gouvernement IBK.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here