Dialogue national inclusif : Un baptême de feu pour le PM

0

Ce dialogue national inclusif voulu par le Chef de l’Etat, sera pour des spécialistes, un véritable baptême de feu pour le PM Dr Boubou Cissé. Ce technocrate découvert sous le règne IBK, a l’ occasion de faire la connaissance de la classe politique, mais aussi, de la société civile, les autorités religieuses et coutumières à travers des consultations qu’il vient de commencer pour qu’il soit global, inclusif et total. En un mot, le PM devra tirer les leçons des autres consultations précédentes.

Selon un spécialiste sur la question, le PM devra donner un bon contenu à ce dialogue national inclusif ; fixer un chronogramme et enfin, faire en sorte que ses conclusions soient mises en œuvre.

Qu’importe l’appellation qui sera donnée à cette importante rencontre nationale, ce qui prévaut, c’est de tenir compte des thèmes tels que la Justice, la Santé, la sécurité, les réformes institutionnelles, la situation sociale, économique et financière tout comme l’emploi.

Ce Dialogue National Inclusif est une aubaine pour Boubou Cissé, pour que toutes les sensibilités du pays soient représentées après avoir été désignées au niveau local afin d‘éviter des griefs dont l’enfant de Djenné n’aura pas besoin. « C’est fort d’une représentativité de qualité et de toutes les sensibilités du pays, que le succès de ce Dialogue National Inclusif sera une réalité », nous confie notre interlocuteur.

S’agissant de la durée de ce dialogue National Inclusif, l’occasion sera donnée aux consultations locales depuis la base, c’est-à-dire du pays profond, à la capitale, de fixer une date ainsi que les termes références. Ce qui évitera des dénonciations, voire des contestations de la légitimité de cette importante rencontre nationale qui n’est autre qu’une correction de l’Accord d’Alger qui nous a été imposé malgré les réticences du peuple malien à travers ses forces vives. Que nenni de la part des initiateurs de ce projet de tous les dangers pour notre Nation!

Au plan du financement, le PM financier de son état, saura mobiliser les ressources nécessaires pour la faisabilité de ce grand Dialogue National Inclusif.

Enfin, pour notre spécialiste, ce Dialogue National Inclusif devrait aboutir à des résolutions ainsi qu’à un plan global de redressement du Mali à travers la formulation de propositions pour des lois organiques et des lois de programmation dans tous les domaines thématiques examinés pour se faire par les participants répartis dans différentes Commissions. Pour notre spécialiste, c’est au sortir de ce Dialogue que la commission des réformes institutionnelles élaborera un projet de révision de la constitution de 1992 qui sera en ce moment soumis à un référendum. Cette nouvelle Constitution, dira notre interlocuteur, permettra de consolider notre démocratie chèrement acquise ainsi que des Institutions. Ce qui, in fine, renforcera le pouvoir d’IBK qui pourra terminer son mandat sans grabuges et la tête haute.

Aussi, poursuit notre interlocuteur, le référendum sera suivi de l’organisation avant la fin de l’année des élections générales, municipales, régionales, législatives et sénatoriales.

En tout cas, après toutes ces consultations en cours du PM, aucune force ne saura crier gars puisque, toutes seront consultées et leur avis analysés avec parcimonie par les participants au Dialogue National Inclusif.

Et Boubou sera Hamady Boubou !

« Ce pari est bien jouable pour ce technocrate  avisé pour vu que tous les  acteurs acceptent apporter leur pierre à l’édification d’un Mali nouveau où l’avis des représentants du pays profond choisis à partir de critères bien précis, sera pris en compte», conclu cet autre observateur

A DICKO

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here