Election Du 29 juillet : Soumaïla Cissé, candidat de l’espoir

0
Soumaïla Cissé

Le candidat de la plateforme “Ensemble restaurons l’espoir” a présenté le lundi 9 juillet à la présentation de son projet de société devant la presse nationale et internationale. C’était dans la salle de conférence de l’hôtel de l’Amitié Laïco de Bamako, en présence de plusieurs personnalités et des membres de sa direction de campagne.

Après avoir rappelé les problèmes auxquels le Mali est confronté, l’honorable Soumaïla Cissé a rendu publiques les mesures qu’il a prises pour restaurer l’espoir des Maliens. Son programme est constitué de cinq piliers qui sont entre autres : restaurer la paix, la sécurité et l’autorité de l’Etat en primo ; mettre l’Etat au service de la population ; instaurer un véritable dialogue entre les maliens ; donner aux jeunes et aux femmes la place qui leur due et construire une économie performante et solidaire.

Pilier 1 : Restaurer la paix, la sécurité du pays et l’autorité de l’Etat

Pour pouvoir restaurer la paix, la sécurité du pays et l’autorité de l’Etat, le candidat de l’URD s’est engagé à entreprendre plusieurs actions dont la création d’une brigade d’intervention rapide (BIR), composée de soldats et gendarmes maliens déployées de le nord et le centre du pays pour endiguer toutes menaces terroristes. L’amélioration du budget de l’armée, la mise en œuvre effective de l’accord de paix et la prise en charge des familles des soldats qui ont fait le sacrifice suprême. Il diligentera le processus du DDR.

Pilier 2 : Instaurer un véritable dialogue entre tous les Maliens

Le candidat Soumaïla Cissé estime que le Mali ne mérite pas la division dont nous sommes victime aujourd’hui. Pour la réussite de ce combat, il promet d’abord un Etat à l’écoute de ses citoyens, cela en développant un dialogue social, constructif et apaisé entre les autorités coutumières et religieuses, en garantissant une véritable liberté de presse et le statut de l’ORTM sera révisé pour plus d’indépendance.

Pilier 3 : Mettre l’Etat au service des populations

Soumaïla Cissé pense que notre système de santé est mauvais et promet la médicalisation de tous les centres de santé communautaires (Cscom) par le recrutement systématique des diplômés en médicine et le renforcement du système éducatif.

Pilier 4 : Donner aux jeunes et aux femmes la place qui leurs est due dans la société malienne.

A ce niveau, il promet 20% des élus nationaux pour les jeunes et les 30% des femmes en tant que élues nationaux ne seront pas des vains mots.

Pilier 5 : Construire une économie performante et solidaire

Pour y parvenir, il promet de faire le secteur privé le moteur de l’économie malienne avec un coût estimatif de 994,8 milliards de F CFA de 2019-2023, soit un PIB de 82,4 %. A ses dires, par comparaison avec les autres programmes d’accélération de croissance et de transformation structurelle en cours dans les pays voisin, ce chiffre se compare favorablement à ceux de ces pays ou les ratios programme par PIB sont beaucoup plus élevés.

Moriba Camara

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here