IBK malade, le ministre Bathily en campagne avec son Apm à Sikasso

5

Au moment où tout le monde se soucie de l’état de santé du président de la République, où plusieurs associations et partis politiques, des jeunes et femmes ont annulé certaines activités, le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, Mohamed Aly Bathily, n’a pas renoncé à son show. Le samedi 16 avril 2016, il a organisé un grand meeting dans la salle Lamissa Bengaly de Sikasso sur le foncier.

Le ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières, qui ne parvient plus à faire la part des choses entre les activités gouvernementales et celles de «son association de règlement de comptes et de vengeance» (Apm), n’a pas observé de pause malgré l’état de santé du président de la République. C’est ainsi qu’il est arrivé à Sikasso à la veille de son meeting. C’est-à-dire le vendredi, dans la nuit. Pendant cette nuit, on s’interrogeait sur la qualité de l’homme : est-ce le patron des domaines ou le président de l’association APM ? Une chose était sûre : l’homme était arrivé par les moyens de l’Etat.

Me Bathily a rencontré plusieurs personnes. Certains disent qu’il s’est attaqué au parti au pouvoir en leur reprochant leur inaction. Pour lui, son association est à même de mobiliser partout au Mali pour aider le chef de l’Etat, plus que beaucoup de partis politiques de la mouvance présidentielle. Il dit avoir fait ses preuves partout au Mali, et que l’Apm est plus active que les partis politiques. Bathily a donc fait du boucan avec l’argent du contribuable.

Mais tout le monde sait que le problème du foncier au Mali et la gestion du ministre sont incompatibles. Lui, il veut se venger de tout le monde. Il rumine encore les procès perdus par son cabinet d’avocats. Son sport de prédilection semble être les règlements de comptes. En témoignent les démolitions de Souleymanebougou et bientôt dans la zone de l’aéroport, l’annulation des titres attribués par un pouvoir légal et légitime.

Le ministre Bathily peut continuer à remplir les espaces d’échange, les salles de spectacles, avec les moyens de l’Etat ; faire transporter ses militants et partisans de région en région. Il peut bien profiter des biens publics et dilapider les maigres ressources des Maliens. De grâce, il doit avoir un peu de considération pour celui grâce à qui il est actuellement ministre. Même l’opposition qui est en colère contre le régime, a mis balle à terre, songeant à l’état de santé de notre président de la République. Pendant ce temps, Me Bathily est en campagne avec son Apm. Alors qu’ici à Bamako, même les associations de grosses pointures, qui avaient des activités de rassemblement, ont dû les annuler en raison de l’état de santé du chef de l’état.

Donc, le Mali et ses problèmes sont le dernier souci du ministre des Domaines de l’Etat et des Affaires foncières. Son statut de président de l’Apm se confond aisément avec celui de ministre de la République. Bathily ne connaît d’autres règles que celles que lui-même a édictées. Il ne s’était pas gêné de convoquer, dans son bureau, le chef d’une grande direction de renseignement. Celui-ci lui fera comprendre que, bien qu’il soit ministre, c’était à lui de se déplacer et non le contraire.

IBK, malade ou pas, Bathily fait ce qu’il veut. Il sait accuser les autres, même certains ministres du gouvernement sont critiqués dans ses interventions, tout comme les partis politiques et leurs leaders, les députés… Lors de son interpellation, il avait mobilisé ses militants de l’Apm autour de l’Assemblée nationale. Tout le monde avait compris ce que ce ministre voulait. «La démolition, pourquoi ne pas empêcher de construire avant de démolir ? Etant bien donné que l’Etat a recruté des agents pour ça, pourquoi ne pas sanctionner ces agents ?» Ce sont entre autres questions du meeting de Sikasso qui sont restées sans réponse.

Sinaly KEÏTA

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

5 COMMENTAIRES

    • On veut coute que coute abattre Me Bathily à cause de son travail bien fait. Va! Me Bathily! nous les pauvres vous soutenons jusqu’a la fin. Vive les vrin les digne fils du Mali….

      • sinaly raconte sa vie ici. Il pense qu’avec ce texte il pourra mettre à dos IBK contre Bathily. Franchement on veut vraiment a tout prix ce monsieur. moi je ne parle pas pour ou contre l’interet de qui que ce soit parmi eux, mais pour l’interet de mon MALIBA…

Comments are closed.