Kéniéba : Les cartes d’électeur biométriques brûlées dans l’incendie de la préfecture

3
Kenieba
La ville de Kenieba

Les cartes d’électeur biométriques récemment reçues à Kéniéba ont été brûlées dans l’incendie de la préfecture.

Une manifestation a éclatée aujourd’hui à Kéniéba suite à un différend entre une société aurifère de la place et ses travailleurs. Les manifestants se sont par la suite attaqués aux édifices publics y compris la préfecture. Les cartes d’électeur biométriques récemment reçues à Kéniéba ont été brûlées dans l’incendie de la préfecture.

Ci dessous le communiqué du Ministère de l’Administration Territoriale et de la décentralisation.

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

3 COMMENTAIRES

  1. Déforestation de la réserve de Manantali au vue et au su de la garde forestière par des opérateurs très organisés. Un véritable fléau à investiguer allant à l’inverse de tous les efforts considérables consentis par le gouvernement

  2. Ce pays s’achemine vers le chaos si l’on y prend grade à cause de la soif du pouvoir d’IBK et de son clan. Les conditions d’une élection libre, transparente et crédible sont loin d’être réunies mais ils veulent s’entêter. Ce qui se passe actuellement à Kenieba est le signe de la grande désolation des populations contre le pouvoir qui ne se soucie plus de leurs quotidiens tellement qu’ils sont dans la dynamique de seulement gagner les élections à tout prix même au prix du sacrifice des braves citoyens. Les préoccupations des jeunes de Kenieba ont été minimisées ou ignorées par les autorités administratives locales de la localité. Que voulez-vous quand les cotroyens ne sont pas écoutés c’est de cette façon malheureusement qu’ils se font entendre. Les plus hautes autorités doivent prendre toute leur responsabilité, elles doivent se ressaisir pendant qu’il est temps. Le Nord a echappé il y a déjà plus de cinq ans, le centre s’embrase dont une grosse partie echappe au contrôle de l’État, l’ouest du pays commence à s’enflammer. Ainsi tous les ingrédients sont réunis. Que dieu nous préserve!

    • Détruisez le pays, on ira tous en exil.
      Nous serons les seuls perdants.

      N’existe-t-il pas d’autres alternatives à la violence ?
      Continuons à réfléchir comme des abrutis, nous seuls allons en souffrir.
      Quelle mauvaise mentalité avons-nous dans ce pays.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here