La rencontre de la section URD du Sénégal rehaussée par la présence de Mamadou Igor Diarra

4

Le dimanche 11 juillet, la dynamique Section de l’URD, au Sénégal, s’est réunie à son siège à Dakar, sous la présidence de Mohamed Berthé, secrétaire général et membre fondateur du parti et non moins intime parmi les inconditionnels du regretté président Soumaïla Cissé.

Les nombreux militants présents ont échangé sur les activités du Parti au Sénégal et dans les pays voisins comme la Gambie et la Guinée Bissau. C’était également en présence de Mamadou Igor Diarra.

L’ambiance était toujours marquée par la disparition du président fondateur de l’URD et plusieurs témoignages sur les qualités de l’illustre disparu ont suivi la minute de silence que les participants ont observée.

Un des points à l’ordre du jour concernait également l’intégration des militants de l’ex-parti politique Mali en action qui s’était classé 3e avec 7,39% après URD 39,37% et RPM 28,46% aux échéances électorales de 2018.

Les nouveaux arrivants qui ont reconfirmé qu’ils ne se considèrent pas comme tels, conformément à la vision du président Cissé, ont rappelé par la voix de Toumany Koné, ancien SG adjoint de MEA, qu’ils avaient tous voté en 2018 au deuxième tour en faveur de l’URD, contrairement à des fausses rumeurs qui ont souvent été distillées à ce sujet.

Grande fut la surprise lorsque l’un des nouveaux vice-présidents de l’URD, l’ancien ministre Mamadou Igor Diarra, est arrivé sur les lieux à la faveur de son passage dans ce pays où il a une attache professionnelle.

Les membres du Bureau de la section URD notamment Ibrahim Sory Traoré, Mamadou Sangaré et Oumar Touré, président des Jeunes au Sénégal, se sont réjouis de cette marque d’attention du VP Diarra Igor et se sont dit fiers de ces nouvelles adhésions qui sans nul doute renforceront la puissance de la force montante dans cette juridiction.

Le président Berthé a chargé le VP Mamadou Igor Diarra de relayer au BEN les préoccupations de la section en vue de gagner les prochaines échéances électorales. La rencontre s’est terminée dans une excellente ambiance avec des séances photos pour immortaliser le moment.

Correspondance Particulière 

Commentaires via Facebook :

4 COMMENTAIRES

  1. Vraiment Igor et Boubou CISSE nous enmerdent on a fait 8 ans d’opposition sans eux on a Cree notre parti il ya 18 ans sans eux aujourd’hui ils veulent faire une OPA sur le parti on ne se laissera pas faire par un(un voleur assassin ou un voleur nee hors marriage. Le petit russe et son ancien collegue IBKiste ont interet a se calmer ca ne passera pas.

  2. Vraiment Igor et Boubou CISSE nous emerdent on a fait 8 ans d opposition sans eux on a Cree notre parti il ya 18 ans sans eux aujourd’hui ils veulent faire une OPA sur le parti on ne se laissera pas faire par un(un voleur assassin ou un voleur nee hors marriage. Le petit russe et son ancien collegue IBKiste ont interet a se calmer ca ne passera pas.

  3. Comment un homme si bien formé peut-il se comporter comme ça? Au lieu de bien préparer votre accession à la magistrature suprême de notre pays, vous-vous comportez comme un illettré et c’est dommage pour un cadre comme vous qui a beaucoup marché à travers ce monde ici-bas. Commencez par vous faire connaitre à travers le Mali comme Malick SALL l’a fait il y a de cela dix ans quand Abdouauye WADE l’a vidé de son parti. Vous avez suffisamment de moyens en terme de ressources financières pour mettre des petiits investissement çà et là à travers le pays via une ONG qui martèlera haut et fort votre nom et vos qualités, cela pendant au moins deux à trois ans, ainsi, vous serrez connu dans tout le pays. Avec ce résultat, vous pourriez briquer sans aucune équivoque un mandat présidentiel et avoir un score très élevé.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here