Lancement officiel du Mouvement des Jeunes pour le Changement et le Développement (MJCD) : La jeunesse monte au créneau pour prôner le changement

0

« Nous n’avons certes pas de baguette magique mais plutôt pour vocation le changement dans la dignité et dans la solidarité ». Ainsi s’est fait entendre solennellement le jeune Mamadou Djigué alias « Diaff » qui s’est fait porte-drapeau fier et combien comblé des jeunes à la prochaine consultation électorale majeure, présidant la cérémonie de lancement officiel de son parti Mouvement des jeunes pour le changement et le développement (MJCD) et projetant ainsi au devant de la scène politique nationale une jeunesse lassée des fausses promesses.

Les jeunes des quatre coins du Mali se sont massivement mobilisés ce jeudi 22 septembre 2011 au centre international de conférences de Bamako (Cicb), pour soutenir Mamadou Djigué alias Diaff, leur porte-flambeau à l’élection présidentielle de 2012, à la cérémonie de lancement officiel de son parti Mouvement des jeunes pour le changement et le développement (MJCD). A ses côtés, Diaff était entouré de ses jeunes camarades et amis du bureau du parti qu’ils viennent ainsi porter sur les fronts baptismaux. Bouba Fané, son premier vice président, Madiara Koné deuxième vice présidente ainsi que Oumar Touré le secrétaire du parti qui s’exprimaient au nom de 8000 jeunes adhérents.

En choisissant la date du 22 septembre 2011, date du cinquante-et-unième anniversaire de l’indépendance de notre pays, Diaff et ses camarades ont sûrement émis un message clair : le réveil d’une jeunesse pour défendre son intérêt et rend possible le vrai changement. Donc cinquante ans se sont écoulés, le pouvoir était entre les mains de nos pères. Ils ont fait de leur mieux mais pas satisfaisant pour le MJCD, il est donc temps aux jeunes de s’intéresser à la politique de prendre son destin en main pour dire oui quand ça lui arrange et non quand ça ne lui arrange pas. En plus des jeunes, sont venus soutenir le jeune Diaff, son père Amadou Djigué, riche promoteur d’une des grandes entreprises du pays: le Groupe Djigué S.A. et Iba N’Diaye.

« Fin de l’achat de conscience des jeunes avec les t-shirts et les paquets du thé » a tenu à clarifié Bouba Fané, le 1er vice président, qui a tenu un discours de mise en garde et rassurant tous les adversaires potentiels de l’ascension à la solo du parti sur la colline du savoir, car le benjamin des partis n’entend pas s’associer à un autre. Se portant héraut de toutes ses sœurs maliennes, Madiara Koné, a souligné le rôle que jouent les femmes dans notre société et leurs succès de plus en plus remarquables aux postes électifs. Sa présence au vice présidence témoigne l’importance que le MJCD accorde aux rangs des femmes dans le pays.

Dans son intervention, Diaff a tenu d’abord à saluer et remercier les et ses camarades jeunes qui ont bien voulu honorer de leur présence cette cérémonie en son honneur. Définissant son groupement politique, Diaff dira que le MJCD est un groupement politique dont l’objectif principal est la jeunesse malienne de la faire participer activement au développement du Mali ; de permettre les jeunes d’avoir leur place qui selon lui est primordiale dans la vie d’une nation. Sûres d’eux même, Diaff et ses camarades le sont. Ils ont à rassurer toute la jeunesse que 2012 sera la leur, car selon Diaff il est grand temps : « mes chères compatriotes, il est de passer à autre chose. Il est temps que la nouvelle génération consciente prenne ses responsabilités en main afin de garantir un avenir meilleur pour le Mali et les maliens » disait-il haut et fort. Cette cérémonie s’est par la déclaration solennelle de la candidature de Diaff Djigué qui est sûre d’être le nouveau locataire de Koulouba en 2012.

 

Oumar Dionfaga


Commentaires via Facebook :

PARTAGER