Le ministre Diop dans l’attente de son heure

2

Personne n’attendait le retour sur la scène publique de l’ancien ministre des Affaires Étrangères d’IBK, non moins signataire du controversé Accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger. Après son passage à vide en Éthiopie, le revoilà pourtant à nouveau aux commandes de la diplomatie malienne. Et l’ascension pourrait ne pas s’arrêter à ce privilège. Il nous revient de source bien introduite, en effet, qu’Abdoulaye Diop, plus qu’un ministre des Affaires Étrangères, est aussi un joker caché de rechange pour un plausible rebattement des cartes à la Primature. Nos sources sont formelles, par ailleurs, quant à un clash inévitable entre l’actuel occupant des lieux et le sommet de l’exécutif. Toutes choses pour le moins corroborées par les incessantes agressions dont le chef du Gouvernement à peine installé est l’objet, de la part de la personnalité politique la plus proche d’Assimi Goïta, Issa Kaou Djim en l’occurrence. Et dire qu’une brèche est susceptible d’être davantage ouverte par les ébullitions imminentes du front social ainsi que par les dissonances autour de mécanisme d’organisation des élections dans les délais impartis à la Transition.

La Rédaction

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Si DIOP n’avait pas signé un accord bidon comme celui-là, le Mali serait épargner de toutes les risées dont nous subissons actuellement. Il a certainement signé l’Accord sans avoir lu entre les lignes, et voilà qu’il a compromis les intérêts vitaux (Souveraineté nationale, Intégrité territoriale, Unité nationale) de notre cher Mali.

  2. Que de mensonges, le PM et PT se comprennent parfaitement et sont sur la même longueur d’ondes. Mettre en application les promesses aux échéances prévues et organiser les élections pour installer un président de la République. C’est l’essentiel sinon les farces des internautes ne nous intéressent point.
    Abdoulaye DIOP ne peut même pas atteindre Choguel MAIGA aux orteils, DIOP n’a ni l’intelligence ni le franc parlé comme le PM MAIGA. Alors cesser de distraire les paisibles populations.

Répondre à MANINKA Annuler

Please enter your comment!
Please enter your name here