Le pouvoir contesté à travers le rejet du 5ème PM : La poisse d’IBK le condamne à lâcher du lest

11

Avec une gouvernance des plus catastrophiques, en proie à toutes sortes de récriminations sociopolitiques, IBK est contraint à écouter son peuple. A revoir sa marge de manœuvre à la baisse…

Maliweb.net C’est sous le magistère d’IBK, depuis 2013, que le Mali avait enregistré la situation inédite de devoir des arriérés de cotisations à l’ONU, des cas de détournements colossaux dans les affaires de l’avion présidentiel, des équipements militaires, des 1000 tracteurs, des engrais frelatés, des pires et des plus sanglants conflits communautaires, des plus grandes pertes de souveraineté sur une grande partie du territoire nationale, du record de nombre de grèves, etc. C’est à croire finalement que le président avait une poisse digne d’une malédiction héréditaire.

Conséquence : le Mali va mal et, chaque semaine ou chaque mois, le pays enregistre une mauvaise nouvelle ou un mouvement de descente vers les abysses…de la désespérance. C’est au point qu’IBK est identifié, par certains observateurs, au prophète Jonas, cet envoyé de Dieu, qui a tenté de refuser la mission divine et qui a suscité une succession de mauvais vents sur le navire devant l’amener à fuir la tâche à lui confiée….Il finira par être précipité dans la mer et ingurgité par un gros poisson qui finira par le cracher vivant sur les côtés de la localité où il devrait accomplir la mission à lui confiée par le Créateur…IBK va-t-il aussi se ressaisir pour rectifier le tir de sa gouvernance calamiteuse ? Quid des contestations et polémiques actuelles ?

En effet, après sa montée au créneau en décembre 2018 rejetant violemment le programme d’éducation sexuelle complète du gouvernement, son meeting grandiose de protestation du 10 février 2019 au stade du 26 mars et sa marche du vendredi 5 avril dernier, l’imam Mahmoud Dicko du Haut Conseil islamique du Mali (HCIM) est à un doigt de bousculer IBK.

Décidément, la gouvernance IBK essuie, de façon répétitive, la colère du peuple malien. «Ça ne va pas, ça ne va pas » devient l’expression la plus entendue sur toutes les lèvres. Marches, grèves, meeting, sit-in se succèdent à un rythme effréné. Une bonne frange de la population est largement déçue par la gouvernance. Et, les derniers événements dramatiques dans le centre du pays ont sonné la révolte dans les consciences.

Avec la manifestation populaire de grande envergure du vendredi 5 avril, à l’initiative de l’imam Mahmoud Dicko du Haut Conseil islamique du Mali (HCIM) et du chérif de Nioro du Sahel c’est désormais le summum de la pression sur IBK. Peut-il résister longtemps à ces coups de boutoir menaçant son pouvoir ? Rien n’est moins sûr. Quand plusieurs pancartes des manifestants affichent « IBK dégage », « Boubèye, démission », « A bas la MINUSMA ! » « Trop c’est trop », l’on peut déduire que ce second quinquennat d’IBK va faire face à un vent violent de contestations, surtout dans un contexte de malaise général. Et malgré la forte chaleur et le soleil de plomb sur Bamako en ce mois d’avril, les manifestants, jeunes, femmes, vieux, politiques, membres d’associations, commerçants, étudiants, chômeurs, syndicalistes, cheminots, enseignants, bref, les citoyens tout court ont battu le pavé. Idem à Kayes, Koro, Bankass et Bandiagara. Sans compter les mouvements d’humeur dans la diaspora et dans d’autres localités du pays. Tous sont majoritairement dans la dynamique d’écourter ce dernier quinquennat.

Et dans ces conditions, IBK sera contraint à faire un choix, celui de sauver sa tête et son pouvoir en sacrifiant son cinquième Premier ministre. Malgré la confiance qu’il n’a cessé de réitérer à Soumeylou Boubèye Maïga, la demande insistante des mécontents portant sur le limogeage de son chef du gouvernement deviendra trop pesante. Car, dans son message le vendredi dernier, l’imam Mahmoud Dicko a encore exigé le départ du locataire de la primature. En précisant que si ce départ n’est pas obtenu, la manifestation pourrait se répéter.

Et le président de la COFOP et de la CODEM, l’ex-ministre Housseini Amion Guindo dit Poulo, d’assurer que cette manifestation est un avertissement aux gouvernants. «Dans une démocratie, un chef d’Etat doit écouter son peuple. Un pays se gère sur la base des aspirations profondes du peuple. C’est pourquoi je demande au président IBK d’écouter son peuple avant qu’il ne soit trop tard ». La question est de savoir si IBK va jouer à l’attentisme pour que se saborder.

Conscient que sa gouvernance risque de vaciller et décidé à la stabiliser pour donner des chances aux chantiers des réformes, le chef de l’Etat n’a le choix que de tenir compte de la revendication première des mécontents, le départ de son Premier ministre. Donc, les jours de Soumeylou Boubèye Maïga sont désormais comptés à la primature. Surtout que le guide religieux Bouillé menace déjà ouverte de contribuer à une déstabilisation des institutions. Qu’à Dieu ne plaise !

Boubou SIDIBE/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

11 COMMENTAIRES

  1. CA FAIT DES SIECLES QUE LES FILS D ABRAHAM DETRUISENT LES TERRES DES FAAROHS, ILS CREUSENT MEME NOS TOMBES...ILS NETTOIENT TOUTES TRACES DE NOUS DONC ILS SONT DEDIES A NOUS EXTERMINER!! FAAROH NOIR

    …DEMBA , C EST CA ! IL YA DES CONCEPTS CHEZ NOUS QUE LES EUROPEENS ABRAHAMISES N ONT PAS ET LES ARABES ABRAHAMIQUES N ONT PAS, CES CONCEPTS N ONT DE NOMS ET D APPREHENSIONS QUE CHEZ NOUS…ALORS IMAGINEZ QUE NOUS DEVRONT TOUT FAIRE AVEC L ARABE ET/OU LE FRANCAIS , DONC NOUS SOMMES ,,,P E R D U S !!!

    N OUBLIEZ PAS QUE LES ARABES ET LES FRANCAIS AUSSI SONT PERDUS CHEZ NOUS ET N ONT AUTRES CHOIX QUE DE NOUS REFAIRE A LEURS IMAGES ET NOUS FAIRE DES BETES A REPETER ET SINGER, AINSI ILS ONT RENOMME NOS VILLES NOS FLEUVES NOS COLLINES NOS PLANTES TOUTE LA NATURE AUTOUR DE NOUS TOUT CA POUR NOUS DESORIENTER, PUIS MEME NOS NOMS ET LES NOMS DE NOS ANCETRES ONT ETE TOUCHES PAR LEURS RECITS ET LEURS VOLONTEES MALSAINES DE NOUS BATARDISER…BEAUCOUP A DIRE, IL N Y A PAS DE FLEUVE NIGER DANS LA CONSCIENCE PRONDE DU MALIEN ET DU GUINEEN, IL YA D J O L I B A, IL N YA PAS DE MAALI=MALI= PAYS DES MAAL=NOIRS, PAS DE SUDAN, SUUD, SAAD,SEYD=NOIR, …PAS DE NIGER, PAS DE CAMEROUN PAS DE NIGERIA, PAS DE GAMBIE, PAS DE GUINEE=FEMME, DANS NOS CONSCIENCES PROFONDES….A L ECOLE DE L ARABE ET DU FRANCAIS NOUS SOMMES SAVAMENT DESORIENTES….NOTRE HISTOIRE ET LA GEOGRAPHIE LA FAUNE ET LA FLORE….

    BREF…POUR MOI IL FAUT COUPER COURT EN DECLARANT OUVERTEMENT UNE GUERRE DE RENAISSANCE EN COMMUNIQUANT AVEC LES MASSES POUR EXPLIQUER QUI ILS SONT EN REALITE ET POURQUOI L ARABE ET LE FRANCAIS CES FILS DE ABRAHAM- LE- MERDIQUE SE SONT EMPLOYES DEPUIS DES MILLENAIRES A DETRUIRE LA TERRE DES PHARAONS LA TERRE DES FAAROH FINW, LA TERRE DES PREMIERS PRETRES, LA TERRE SAINTE D AFRIQUE, L HUMAIN QU EST LE NOIR…EXPLIQUER ET LIBERER C EST NOTRE DEVOIR!!!

  2. Si IBK lache SBm ce sera la fin de son pouvoir et je ne perdrais plus une minute pour prier pour lui et sa famille. Toutes ces attaques sont a classer dans le cadre des regelements de compte. Mahmoud Dicko a des problemes qu’il doit gerer a l’interne avec le haut conseil islamique. Pour le cherif de Nioro, depuis qu’on lui a demande de payer des taxes et impots il est mecontent et pense que c’est SBM, que les maliens ouvrent un peu les yeux pour voir clair. Ce cherif n’est plus avec Dieu , c’est juste un commercant un point et un trait et a cet titre il doit payer des impots , il n’est pas au dessus de la loi.
    Le reste est fait divers, si l’opposition n’est pas contente qu’elle prepare les elections legislatives a venir, ainsi avec une motion de censure ils pourront faire ce qu’ils veulent de l’assemblee nationale

  3. D’accord avec Faaroh Noir. Il nous reste encore une petite étincelle qui brille à laquelle nous pouvons nous accrocher. Remettons-nous en cause et remettons petit à petit en selle ce qui est enfoui en nous , mais qui manque d’impuls pour renaître. Notre sagesse est dans tous nos actes de la vie, dans tout notre être, revivifions là et redonons lui la chance de renaitre. Exemple un jour en tant “qu’intellectuel j’étais butté à un grand problème. J’ai tenté par tous les moyens, en creusant la cervelle de trouver une porte de sortie. Impossible! tout de suite l’idée me vint de consulter quelques notables qui ne sont pas allés à l’école du “Blanc” avec lesquels je voyageais. Ils n’ont pas eu besoin de reflechir plus d’une seconde et la solution était trouvée. Et quelle solution? la plus simple, plus proche et plus pratique. Le problème était debloqué. J’appelle cela l’école de la sagesse, à laquelle nous devons retourner. Elle est à notre portée, mais nous regardons si loin que notre regard devient flou et nous ne voyions rien qui se trouve à côté. Retouvons et retournons à nos repères.

  4. “..Et dans ces conditions, IBK sera contraint à faire un choix, celui de sauver sa tête et son pouvoir en sacrifiant son cinquième Premier ministre….” MOI JE PENSE QUE LA SOLUTION N’EST PAS DE CHASER SMB, D’OBLIGER IBK A UNE TRANSITION SOIT A UN DIALOGUE NATIONAL OU TOUS LES PROBLEMES DU PAYS SERONT IS A PLATS, DISCUTER , ANALYSER ET TROUVERONT UNE SOLUTION COMMUNE

  5. “…C’est sous le magistère d’IBK, depuis 2013, que le Mali avait enregistré la situation inédite de devoir des arriérés de cotisations à l’ONU, des cas de détournements colossaux dans les affaires de l’avion présidentiel, des équipements militaires, des 1000 tracteurs, des engrais frelatés, des pires et des plus sanglants conflits communautaires, des plus grandes pertes de souveraineté sur une grande partie du territoire nationale, du record de nombre de grèves, etc. …” ET AVEC TOUT CA, VOUS VOUS ETES ENTETE A REELIRE LE MEME GARS AH LES MALIENS! OOH J’OUBLIES, C’EST SMB QUI A VOLE LES ELECTIONS POUR IBK. RAISON POUR LAQUELLE, ON VEUT LE FAIRE PARTIR…
    ET APRES, CE SERAIT LE TOUR DE CELUI QUI A BENEFICIE DU VOL…

  6. FAAROH NOIR, ILS N ONT PAS ENCORE FINI D EMPORTER TOUT DES TERRES DES FAAROHS MEME LES TOMBES NE SONT PAS EPARGNEES, PUIS ILS DIRONT QUE L AFRIQUE N A PAS D HISTOIRE :)) COMME CE CHIEN QUI A ABOYE A L UNIVERSITE CHEICK ANTA DIOP!

    …DEMBA VOUS AVEZ RAISON…
    MAIS IL FAUT SAVOIR QUE NOUS N AVONS PAS POSITIVEMENT ADOPTE CE QUI VIENT DE L EXTERIEUR, LES ARABES ET LES FRANCAIS ONT TUE ET DETRUIT CHEZ NOUS POUR IMPOSER CE QUE NOUS AVONS AUJOURDHUI ET QUI NE FONCTIONNE PAS, ET NOUS NE SOMMES PAS LES SEULS D AILLEURS CA NE FONCTIONNE NULPART DANS LE MONDE OU LES ABRAHAMIQUES SEVISSENT,…LES ARABES PUIS LES FRANCAIS ONT TRAVAILLE DUR A BATARDISER UNE PARTIE DE NOS POPULATIONS QUI DESORMAIS NE VOIENT QUE L ANUS A LEURS MAITRES LA CONFONDANT AVEC LA BOUCHE….

    PERSONNE NE SE POSE LA QUESTION POURQUOI LES NOIRS QUI SONT LES PHARAONS, CHANTENT EUX MEMES EN ARABE” FARHOUNA MIN AL DJAHALAMATI, PHARAONS EN ENFER..”, LE NEGRE DIT” AW TOUBI LAH, ..= QUELQU UN A ETE OR S EST CONVERTI A L ISLAM” NE SACHANT PAS QUE TOUBIH EN ERABE VEUT DIRE REPRIMANDER, RABAISSER, PUNIR, ESCLAVAGISER EN SOMME… C EST LA BATARDISE TOTALE NON?…

    DEMBA, IMAGINEZ UN INSTANT :
    …SI LES TOMBES EGYPTIENNES RENGORGENT DE RICHESSES ET QUE VOILA DEJA DES SIECLES QUE SES TOMDES SONT CONSTAMENT ET QUOTIDIENNEMENT DEROBES PAR LES FILS D ABRAHAMS ET EMPORTES VERS 9 COINS DU MONDE, COMBIEN DE TRESORS QUI ETAIENT A L AIR LIBRE ONT ETE DEVALISES PILLES DEPUIS DES SIECLES QU ILS S EN PRENNENT AUX TOMBES?….MAIS AVEC, LES NOIRS ONT PERDU TOUT LE NORD DE L AFRIQUE OU DESORMAIS NOUS SOMMES DES ESCLAVES CHEZ SOI, DES SINGES CHEZ SOI, DES SALES NEGRES( NE-AIRS=NON BLANCS) CHEZ SOI EN TERRES DES NOIRS ….LES GENS ONT ETE METISSES DE FORCE ISLAMISES DE FORCE PAR L EPEE DU MECREANT ARABE QUI SE DIT MUSULMAN MAIS QUI N A DE DIEU QUE LUI MEME ET SES ANCETRES QUI DEVIENNENT AUTOMATIQUEMENT NOS DIEUX A NOUS, PAR ABANDON DE NOS CULTES ANCESTRAUX, PAR REPRIMANDES=TOUBIH….

    LES FAUX-FRANCAIS=ABRAHAMIQUES D EUROPE COUSINS AUX ARABES ON DIT QUE NOUS ETIONS DES SAUVAGES ET NOUS ONT AU DEUXIEME TOUR AUSSI REPRIMANDE POUR NOS LANGUES NOS ORGANISATIONS SOCIALES EN NOUS IMPOSANT LES STRUCTURES D ADMINISTRATIONS QU ILS IMPOSENT MEME AUX VRAIS FRANCAIS DE L EUROPE(AUSSI COLONISES COMME LES NEGRES LE SONT, ..VOIR GILETS JAUNES ET ASSASSINAS DE ROIS EUROPEENS POUR UNE DEFORMATION IMPOSEE DE LA VRAIE DEMOCRATIE)…CES COLONS FAUX-FRANCAIS ONT CREE DES FOUS DE POUVOIR&D ARAGENT…

    VOILA AU MALI D HIER ET D AUJOURDHUI,…LES CODES- IDIOTISES MUSULMANS ET/OU INTELLECTUELS-SUPPOSES SONT LES ENEMIS ET LES TRAITRES …ILS NE PEUVENT QUE VALORISER LEURS BATARDISES-IMPOSEES…

  7. Dans nos villages devenus aujourd’hui des villes pour choisir un chef, on consulte les sages qui savent qui est mieux indiqué pour diriger la cité. Nous avons relegué au second plan cette demarche pour adopter celle qui nous vient de l’exterieur, où avec un achat de conscience on peut voter pour tel ou tel candidat qui banque plus. En abandonnant à cent pour cent nos coutumes, nous avons épousé à cent pour cent celles des autres que nous connaissons et appliquons mal. Dommage pour nous. Il ne nous reste plus qu’à recolter les pots cassés. C’est là où se trouvent notre misère et la déchéance d’aujourd’hui. on nous a amené à abandonner toutes nos valeurs au profit de celles des autres que nous n’avons pas pris le temps d’étudier et de tester. Tant pis. Notre richesse immense devait être notre diversité culturelle, avect toutes ses valeurs. Nous avons presque tout rejeté en bloc. A peine si nous disposons de deux pour cent aujourd’hui. Ne soyons pas étonnés de ne plus être nous mêmes, de mentir, de voler, piller et même de tuer son prochain sans reflechir. Ce qui faisait notre force a été retourné contre nous par des esprits malicieux, avec notre complicité. Si nous ne nous resaisissons pas à temps, nous serons cuits, si nous ne le sommes pas déjà à moitié.

  8. …SOUVENEZ VOUS D UN CERTAIN MONSIEUR QUI A FAIT DEMISSIONER LE PREMIER MINISTRE PLEIN POUVOIR?..OU EST IL?…IL A ETE DEVORE PAR LA MEME CLASSE POLITORELIGIEUSE…

  9. Le Mali est Foutu quant Mamoud Dicko et Bouyé font la promotion de la haine aveugle et gratitude , et divise les maliens a un moment où les islamistes sont entrain de en prendre en otage le Mali du Nord au centre c’est en ce moment précis que les Mamoud dicko et Bouiyé ont choisie de prendre en otage bamako enfin de généralise le chaos au Mali

  10. Boy vous avez raison en partie, mais sachez que c’est IBK lui même qui s’est affaibli lors de son premier mandat car au lieu de choisir des bons hommes pour diriger ce pays, il s’est acoquiné avec des moins que rien pour se retrouver dans ces scandales en répétitions que sont les problèmes de l’avions présidentiel, les problèmes des surfacturations des équipements militaires, avec ça, personne ne peut aider un tel homme. IBK s’est lui-même foutu dans la merde et c’est lui seul qui prendra les conséquences de ses bêtises, quant au peuple malien, il subirai sans équivoque sa dose de malheur mais nous restions certains qu’il se ressaisirait très rapidement pour redorer son blason. Ce qui est aussi vrai, Kidal ne peut pas être donné aux touareg minoritaires sous le contrôle de la France, il reviendrait rapidement aux maliens impliquant une forte majorité de touareg non séparatistes.

  11. Boubou, tu dois avoir honte de toi en repetant ces propagandes des imperialistes comme excuse au Mali pour multiplier leurs bases militaires au Mali et diviser le pays en morceaux squandant ce mot satanique de’ conflits communautaires’. De grace eviter ces mots dans un pays qui est sous la pression de cette communaute francaise internationale qui seme le desordre et la desolation pour enfin aboutir a sa faim. Ces les Maliens comme vous qu’ils utilisent pour vehiculer ces rumeurs qui mettent les pays a feu et a sang. Si le Mali etait un pays de la sorte, la population du Nord du Mali allait rendre le compte aux rebelles criminels au service de la france. Les comminautes au Mali ne se detestent pas au Mali comme tu veux le faire croire au monde par inattention de tes propos. De grace, cesser de repeter ce que vous entendez de la bouche imperialistes qui ne vont jamais accepter de mourir pour des peuples a zero franc surtout si ces derniers ne sont que des peuples opprimes, exploites et humilies par les imperialistes francais et amis. La france est au Mali pour la france et non pour le Mali et tout ce qui vient de la france au sujet du Mali ne sera jamais benefique pour le Mali. C’est aux Maliens/Maliennes de decider de leur avenir et bonheur et non la france qui s’est inviter par la force au Mali a travers un president interimaire sans aucune legitimite en la personne de Dioncounda Traore et que l’histoire va le juger. C’est des Maliens comme vous et cette opposition Maliennes qui ne dit pas son nom qui ont affaiblit IBK et le laisser a la merci de la france avec votre probleme de ‘les affaires de l’avion présidentiel, des équipements militaires, des 1000 tracteurs, des engrais frelatés’. au lieu que les Maliens/Maliennes se donnent la main car les pays est sous occupation imperialiste. Il est temps d’informer les Maliens/Maliennes du complot imperialiste et non de le dsitraire. Le Maliens/Maliennes peuvent regler le compte de n’importe quel dirigeant encombrant et apatride mais le satan imperialiste doit etre combattu par les Maliens/Maliennes dans l’unite car cette lutte n’est pas facile. Le malheur c’est de laisser ces imperialistes pauser baggages en Afrique.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here