Macron invite en France les dirigeants des pays du Sahel pour réclamer un appui clair

5
Le président Emmanuel Macron a invité à Pau (sud-ouest de la France) le 16 décembre les présidents des cinq pays du Sahel pour leur réclamer un appui plus clair face à la montée d’un sentiment antifrançais au Sahel, a-t-il annoncé mercredi à l’issue du sommet de l’Otan.
“Nous devons à très court terme reclarifier le cadre et les conditions politiques de notre intervention au Sahel avec les cinq Etats membres du G5 Sahel” (Mali, Burkina Faso, Niger, Tchad, Mauritanie), a-t-il dit.

“Je ne peux ni ne veux avoir des soldats français au Sahel alors que l’ambiguïté perdure à l’égard des mouvements antifrançais”, a-t-il averti, une semaine après la mort de 13 soldats de la force française Barkhane au Mali dans une collision d’hélicoptères.

La présence de troupes étrangères au Sahel, notamment celles de la force française Barkhane, pour combattre les jihadistes fait face à un rejet apparemment grandissant chez les habitants du Burkina Faso, du Mali et du Niger.

“Ils nous doivent la clarté et le fait qu’ils nous demandent d’être là et qu’ils l’assument.Il faut que ce soit très clair et assumé par tout le monde, et pour le moment ce n’est pas suffisamment le cas”.

“J’ai besoin de ces clarifications pour continuer à maintenir la présence française”, a-t-il insisté sur un ton ferme.

“Il faut qu’il l’affirment politiquement dans leur pays devant leur opinion publique.C’est une condition nécessaire.J’en tirerai les conséquences si ces conditions ne sont pas remplies”.

“La France n’est pas là avec des visées néocoloniales, impérialistes ou avec des finalités économiques.On est là pour la sécurité collective de la région et la nôtre”, a plaidé le président Macron.

Il a aussi expliqué vouloir “organiser une présence plus forte et plus structurée” de la France au Sahel par “une nouvelle coalition autour de nous en lien avec nos partenaires européens et africains”.

Malgré la présence des forces françaises (Barkhane, 4.500 soldats), régionales (force conjointe du G5 Sahel comprenant le Mali, le Burkina Faso, le Niger, la Mauritanie et le Tchad) ou de l’ONU (Minusma), le Sahel fait l’objet d’attaques jihadistes de plus en plus fréquentes après les premières violences dans le nord du Mali en 2012.

Depuis 2015, les attaques jihadistes au Burkina ont fait plus de 700 morts, selon un comptage de l’AFP et environ 500.000 déplacés internes et réfugiés, d’après les Nations unies.

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. avant toute chose, il faut demander le départ de ce diplomate de la MINUSMA qui a tenu des propos humiliants, racistes et de colon du 21 siecle a l’encontre de la nation malienne, cela prouve une fois encore que cette personne n’a rien faire dans notre pays, son manque de respect et son inexpérience du code de la diplomatie internationale vous oblige de demander son départ. Monsieur le président Ibrahima boubacar Keita, soit vous et votre ministre de la diplomatie vous assumez votre responsabilité pour le faire partir de notre pays, soit c’est le peuple malien qui fera le job a votre place sans tarder.
    surtout lui signifier qu’il est sur le sol malien, et rien ne l’oblige d’y resté, par ailleurs, il peut a tout moment choisir de joindre les séparatistes du MNLA pour qui il est missionné par les pilleurs, et les marchants d’armes.

  2. Ils sont fatigués de voyages de soumission. IBK va envoyer sa “clarification” a Macron par Tango ou whatspp…lol …

  3. Boooffff, soyons realistes, sinceres et honnetes surtout. L’orca et ses requins et crocodiles.
    D’abord nettoyons nos classes politiques de ces vampires, super-vampires qui sont nos presidents et leurs accolytes. Amenons a la tete de nos pays ces hommes comme TS, JJR,…NM du moins qui ont un peur le carrisme de ces grands hommes de notre Mee Continent: Mama Africa.
    Tous ceux la etaient tres bien prepares depuis GMT. Enlever GMT en soi disant faire venir la “deinbocratie”, foutre en l’air nos ecoles et universities, tuer plus encore le systeme de sante, le ti peu qu’on avait. Amener la corruption ciel ouvert encore pour nos politichiens (bouffer, s’amuser et lecher des C…. in and out, regardons la fonction publique et le prive etc….
    Quand on sacre ces principaux atous de tout pays (Mali, Congo,etc… le tour du Senegal, du Burkin-Faso et autre pays freres sont a venir, le magrheb est au commencement avec la Tunisie et l”Algerie, l” Egypte essaye de se tenir debout et j”en passe…..etc, on a tue le peuple). Le Rwanda a su et le monde voit aujourdhui ou en est ce grand pays.
    Diviser pour mieux regner tel a toujours ete la devise de la France en Afrique surtout franchien-cophone. C’est ceux la les vrais realites, sinon les vraies causes sont connues mais masquees par un soi disant jihadisme, rebellion, independnqtiste et autres.
    Mais je respecte les divergeances aussi, d’autres opinions.
    Que Le Peuple Malien Sauve le Maliba avec la benediction de DIEU.

  4. MR S.E. Antoine Somdah, l’ambassadeur du Burkina Faso en Russie, a donné une interview exclusive à Sputnik, dans laquelle il livre sa vision des origines de la crise au Sahel et évoque la coopération militaire avec la Russie, sans oublier le rôle NÉGATIF ET CYNIQUE de l’ONU dans la lutte contre le terrorisme.

    https://fr.sputniknews.com/afrique/201912051042542092-diplomatie-burkinabee-la-crise-dans-la-zone-sahelienne-a-ete-provoquee-par-la-destabilisation-de-la/

    LES LECTEURS DÉCOUVRIRONT DANS LA VIDÉO QUE LE LEXICON DIPLOMATIQUE S’ ÉPUISE POUR TOUT HOMME INTEGRE QUI TENTE DE DÉCRIRE LA RÉALITÉ SÉCURITAIRE DANS LE SAHEL.

    LES PEUPLES DU SAHEL, NOS PEUPLES ONT DÉJÁ TOUT COMPRIS ET SONT DÉJÁ PRETS….

    LA FRANCE JOUE AU “TOUT OU RIEN” , TEL UN BRAQUEUR DE BANQUE QUI RISQUE SA VIE, QUI PREND LE RISQUE D’ ETRE TUÉ…

    LA SITUATION MERDIQUE CHOISIE DE GRÉ PAR LA FRANCE LUI EST MORTELLE..

    LA SEULE ET UNIQUE SOLUTION POUR LA FRANCE , C’ EST DE FUIR COMME CEFUT LE CAS Á DIEN BIEN PHU…

    RIEN NE SERT Á FAIRE CHANTER VOS LARBINS LARBINS CONGÉNITAUX PLACÉS AUX SOMMETS DE NOS ÉTATS , CAR, ENCORE CAR NOS PEUPLES SONT DÉJÁ DEBOUT ET DÉTERMINÉS Á EN FINIR AVEC LA FRANCE.

    • ET TOUJOURS LE MEME COUILLON SOUS UNE IDENTITE DIFFERENTE …..
      TIENS COUILLON BETE …VAS LIRE LA 1 ERE PARTIE ( ! ) DE L ARTICLE DU POINT DE BAMAKO DU JOUR 6 DECEMBRE 2019 …JE PENSE QUE VOUS AUREZ LA 2 EME PARTIE LA SEMAINE PROCHAINE …MOI JE PENSE QUE CE N EST PAS BON POUR BMS …MAIS QUE VEUX TU …LE PDG NOMME EST L ANCIEN PATRON DU SERVICE INFORMATIQUE DE BHM SA ..ALIOUNE COULIBALY …QUI A L EPOQUE DE LA FAUSSE PERCEPTION DE COMMISSION EN 2002 AVAIT DEJA TOUCHE 3 500 000 F CFA ….ALORS …QU EST CE QUE TU VEUX …

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here