Le “Mali d’Abord”

5
Message de condoléances de SEM Ibrahim Boubacar KEITA
SEM Ibrahim Boubacar Keita président Malien

Plus qu’un slogan de campagne, les Maliens, depuis le dernier développement de la situation à Kidal, ont prouvé à la face du monde qu’ils sont profondément attachés à leur pays. En effet, depuis le samedi 17 mai 2014, le “Mali d’Abord” se trouve conforter dans sa plénitude, au propre comme au figuré. Il en fut ainsi de tout temps, à chaque fois que la République s’est vue menacer dans son fondement, dans son existence. Il en sera ainsi tant que le Mali n’aura recouvré son intégrité territoriale et exercé sa souveraineté sur chaque lopin de son vaste territoire.

 

 

Point donc d’indépendance chimérique pour qui que soit, encore ce que les bandits armés du Nord ont appelé “large autonomie” pour Kidal ! Le Mali est un et indivisible, et le peuple malien dans son ensemble, noirs, touaregs,  tamasheqs, arabes, de toutes éthnies et de toutes tribus confondues, en ont démontré depuis le 17 mai 2014.

 

 

Et il en sera ainsi jusqu’à la Libération totale du Mali, par voie de dialogue et de négociation comme toujours prônée et toujours privilégiée par les autorités maliennes.

 

 

Si cela est possible, et si en face on a des gens animés de la même foi, de la même conviction ! A défaut, ce sera par la force ! Une solution extrême que nous ne souhaitons pas en venir là, mais que nous ne pouvons ne pas envisager, non plus ! Si la survie du Mali passe par cela.

 

 

En attendant, restons mobiliser derrière nos autorités, et faisons en sorte que le “Mali d’Abord” s’affiche et s’exprime à travers nos actes de tous les jours. Comme l’a dit le porte parole des partis de la majorité présidentielle, les Maliens, pour l’heure, n’ont qu’un seul parti : le Mali ! Ce Mali à qui nous devons tout ! Ce Mali sans lequel nous ne sommes pas ! Les défis sont énormes, mais unis, nous saurions déplacer le Mont Kilimandjaro…

Assane Sy DOLO

 

Commentaires via Facebook :

5 COMMENTAIRES

  1. […] « Le Mali d’abord », c’est le slogan de campagne qui a raffermi l’espoir des Maliens, et les a amenés à voir en IBK celui qui permettra à ce pays de tourner la page sombre de la crise. Et IBK savait mieux que personne que les chantiers sont vastes : éducation, justice, emploi, armée, réconciliation nationale, diplomatie… Autant dire que c’est un pays où tout est à refaire. […]

  2. Lors de sa campagne on attendait par tout où IBK / partisans passe le slogan le Mali dabord.
    Mais nous avons tous remarquer que c’est plutôt devenu MA FAMILLE DABORD.

    Est ce que vous pensez que le pays puisse avancé comme ça?
    je me demande s’ils veulent que chose changent positivement pour le Mali

    • SEM IBK a le même comprtement que la plupart des MALIEN.LE faux si j’ose le dire et urtout l’orgueuil? Enfin chaque peuple merite le dirigent qui va avec ……il faudra vous résoudre à…..enfin, l’épopée es roi et pasée, nous somme dans la modernité et la culture Malienne est calquée sur de l’archaïque avec vos griots? La réhabilitation du synistre GAL GMT va nuïr d’avantag IBK. Et la confiance au GAL GAMOU,un soldat determiné mais sans formation et une metrise de l’art qui avait fuit au Niger sans armes mais avec combattants,nommé GAL,il compte rédorer son blason en prenant l’initiative en effectuant un coup de main sur KIDALec des moyens fournis par le POLITIQUE,d’où IBK défiait la négosss, croyant à une victoire certaine? ATT avaiit donc raison de privilégier la négoss,malgré qu’il était un vrai GAL et para commando?IBK a intérêt d’être modeste si je peux le dire ? enfin sinon l’indivisibilité sera un slogan creus dèhhh?

Comments are closed.