Mali : « la Cour Constitutionnelle fait honte à la démocratie malienne », selon le parti ADEPM

3

-Maliweb.net- Après le rejet de la requête du CNID-FYT qui demandait l’annulation du décret  n°2020-0010/P-RM du 22 janvier 2020 portant convocation du collège électoral à l’occasion de l’élection des députés à l’Assemblée Nationale par la Cour Constitutionnelle, le parti ADEPM, dans un communiqué, affirme son indignation et demande la démission des neuf sages.

La Cour Constitutionnelle est au cœur de nouvelles controverses. Son arrêt sur  la requête du CNID-FYT qui demandait l’annulation du décret  n°2020-0010/P-RM du 22 janvier 2020 portant convocation du collège électoral à l’occasion de l’élection des députés à l’Assemblée Nationale suscite de vives réactions. Après la sortie du président du comité directeur du CNID-FYT (NDLR, initiateur de la requête),  Maître MountagaTall, qui dit être  partagé entre la pitié et la honte pour la “justice” de son  pays, c’est autour du parti ADEPM d’exprimer son indignation.

Dans un communiqué au vitriol rendu public le mercredi 26 février, la formation politique dirigée par  Aboubacar Sidick Fomba s’indigne des décisions de la Cour Constitutionnelle dont il qualifie de « géométrie variable ». « Toute chose qui fait honte à la démocratie malienne » juge  le parti du coq.

En cause, le refus des neuf sages de se prononcer sur l’opportunité  de la tenue des élections législatives. Pourtant souligne le communiqué du parti, la Cour Constitutionnelle s’était prononcée sur les conditions de la tenue du référendum en 2017 et a qualifié la situation sécuritaire de résiduelle pour donner un avis favorable.

Selon le parti ADEPM, la Cour Constitutionnelle en  validant les listes sans tenir compte de la caducité de la loi portant élection des députés et de la violation de la loi No 2012 017 portant création des circonscriptions administratives en République du Mali et de la loi  N*2012 -018 portant création des arrondissements et cercles des régions de Tombouctou,Taoudeni, Menaka,Gao et Kidal,  viole la Constitution.

Au regard de ces fautes graves, poursuit le communiqué,  qui portent atteinte à la démocratie malienne et aux idéaux de mars 199,  le parti ADEPM exige « la démission de la cour constitutionnelle et l’annulation de ces élections législatives qui n’apportent rien comme solution à la crise du Mali ».

Pour terminer, le parti ADEPM estime  que la gouvernance par ordonnance demeure la meilleure alternative en attendant la relecture de l’accord d’Alger, les réformes électorales majeures et l’opérationnalisation des nouvelles régions.Ceux-ci peuvent, aux yeux du parti,  contribuer à la stabilité du pays.

Il faut rappeler que le parti  l’Alliance démocratique du peuple malien (Adepm) est passé à l’opposition quelques mois après la fin de la dernière présidentielle en juillet-août 2018. Il s’était depuis opposé à toute prolongation du mandat des députés.

Abdrahamane SISSOKO/Maliweb.net

Commentaires via Facebook :

3 COMMENTAIRES

  1. Témoignage : je me nomme cécile âgée de 33 ans.j’étais en relation avec mon homme il y a de cela 3ans et tout allait bien entre nous, à cause d’une autre femme il s’est sé[email protected]é de moi depuis quelques mois. j’avais pris par tous les moyens pour [email protected] de le récupéré mais hélas ! je n’ai fais que gaspiller mes sous. mais par la grâce de dieu l’une de mes amies avait eut ce genre de problème et dont elle a eut satisfaction par le biais d’un nommé AZE au premier abord lorsqu’elle m’avait parlé de ce puissant je croyais que c’était encore rien que des [email protected] et pour cela j’avais des doutes et ne savais m’engager ou pas. mais au fur des jours vu ma situation, elle insiste a ce que j’@ille faire au moins la connaissance de ce puissant en question et c’est comme cela que je suis heureuse aujourd’hui en vous parlant. c’est à dire mon homme en question était revenu en une durée de 7jours tout en s’excusant,aujourd’hui il me suggère à ce qu’on se marie le plus tôt possible, je me plains même pas et nous nous aimons plus d’avantages. la bonne nouvelle est qu’actuellement je suis même enceinte de 2 mois. sincèrement je n’arrive pas à y croire qu’il existe encore des personnes aussi terrible, sérieux et honnête dans ce monde, et il me la ramené, c’est un miracle.Je ne sais pas de quelle magie il est doté, veuillez le contacter :
    tél (whasapp/viber/imo) : 0022-966-547-777
    voici son site : maraboutvoyantretouraffectif.simplesite.com

  2. Pauvres hommes et femmes de l’ADEPM, c’est aujourd’hui que vous vous rendez compte de cette posture de la cour constitutionnelle, c’est dommage pour vous car tous les maliens apolitiques le savent depuis toujours, la cour constitutionnelle et la cour suprême dans notre pays sont au service du pouvoir, il s’agit d’une double caisses noires où les votes du citoyen lambda sont transformés à la guise du pouvoir, si ce n’est pas ça comment peut-on comprendre que ce dernier dépouillement se fasse à l’absence de tout le monde, mêmes les observateurs dits internationaux? Il faut que nous corrigions ça rapidement afin que nous soyons dans le giron de la démocratie mondiale, ce sans quoi nous restons dans le cas des républiques bananières d’Afrique et du monde, le grand Président CHIRAC a dit que “la démocratie est un luxe pour les pays africains” pourtant il avait raison car trente ans après voyez ce que les pouvoirs africains font de la démocratie de nos pays? Elle se caractérise par des tricheries sans vergogne, des mensonges indignes, des trahisons sans cesse, on dirai une malédiction au sein de nos pays. Pauvre Africain à quand la route de l’émergence? Les plus avertis sont abasourdis.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here