PADES: L’évaluation des 4 Institutions de l’enseignement Supérieur financé en cours

0

Hier lundi 06 mai 2019, le PADES a procédé à l’ouverture des travaux d’évaluation après 4 années de son existence auprès des 4 institutions de l’enseignement supérieur à savoir: l’USTTB; l’ENI-ABT; l’IPR/IFRA et l’Université de Ségou.  C’était dans la salle de réunion du Ministère de l’éducation Nationale, sous la haute Présidence de M Kinane, Secrétaire Général du Ministère de l’éducation Nationale, en présence de plusieurs acteurs de l’enseignement supérieur ainsi que les évaluateurs venus de divers horizons.

Dès l’ouverture de la cérémonie par le Secrétaire Général M. Kinane, il a félicité les activités menées par le PADES dans l’appui de l’enseignement supérieur malien. Ainsi, il a souhaité un plein succès aux travaux d’évaluation qui vont durer 12 jours à compter du lundi 06 mai  au vendredi 17 mai 2019.

Tout en affirmant que les deux grands indicateurs ont été exécutés conformément aux engagements vis-à-vis du PADES, M. Bakary Cissé , Coordinateur du PADES a informé que l’objet de l’évaluation du projet consistera donc à recueillir et à traiter des informations autour des indicateurs pour s’assurer que les IES ciblées ont fait bel et bien ce qu’il était convenu au bout de la période considérée. D’informer que la nature des résultats conditionnera la méthode de collecte des données de l’évaluation.

Pour M. Barry, évaluateur il a témoigné au nom de ses collègues dont une représentante de la France, une du Canada, que les éléments à prendre en compte dans le processus d’évaluation sont entre autres: la gouvernance des CA ou CU et Conseil (s) pédagogique (s) et le respect des dispositions et obligations réglementaires, statutaires et contractuelles. Cela pour s’assurer que les CA sont mis en place et fonctionnels. L’évaluation concerne également les questions liées à l’amélioration de la pertinence des programmes qui est basée d’une part, leur réponse adaptée aux besoins des enseignants et des étudiants et, d’autre part, l’adaptation avec les besoins du marché auquel se destinent les étudiants formés. Et enfin l’évaluation concernera aussi les questions liées aux ressources financières qui, comme partie intégrante du Plan Stratégique, chaque IES renseignera dans ses indicateurs, la ligne concernant la progression de ses ressources financières depuis 2014 par type (propres, subvention directe de l’État, dotations diverses de l’État, fonds attribués sur projets pour chaque bailleur de fonds), ainsi que ses projections ajustées par année pour la durée du plan stratégique.

Dognoume DIARRA

Commentaires via Facebook :

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here