Politique : Bocar Moussa Diarra quitte l’UM-RDA

1
Bocar Moussa Diarra
Moussa Bocar Diarra, ex-président UM-RDA

L’Union malienne du Rassemblement démocratique africain (UM-RDA/Faso jigi) perd son président d’honneur et fondateur Bocar Moussa Diarra. Un départ qui découle des activités politiques de ce dernier en faveur d’un candidat à la présidentielle de 2018.

Militant convaincu jusqu’à récemment, premier président l’UM-RDA/Faso jigi, Bocar Moussa Diarra désormais ne parle plus le même langage que ses camarades du parti. Accusé de mener un travail fractionnel, l’ancien ministre a été contraint à la sortie. Une action qui va à l’encontre des statuts et règlement intérieur de l’UM-RDA.

De son statut de président, il avait par le passé pris des décisions d’expulsion des plusieurs militants. En décidant ouvertement de militer dans un mouvement politique, sachant qu’il bénéficie du statut de président d’honneur de l’UM-RDA/Faso jigi, M. Diarra savait la sanction en vigueur.

Dans un communiqué en date du 28 août 2017, signé du président du parti, l’ancien ambassadeur du Mali à Bruxelles, Ibrahim Bocar Ba, le comportement de M. Diarra est qualifié de trahison. “C’est avec stupéfaction et une grande amertume que le BPN de l’UM-RDA/Faso jigi a appris que le camarade Bocar Moussa Diarra, président d’honneur sans aucune consultation des instances du parti, de façon unilatérale, a commis un acte fractionnel en se mettant au service de l’association de soutien à un candidat déclaré à l’élection présidentielle de 2018”.

Une telle démarche ne passe pas au sein des héritiers de Modibo Kéita : “L’UM-RDA/Faso Jigi, héritier et continuateur de la lutte de l’US-RDA, parti de l’indépendance, se dit choqué par ce manque de loyauté envers son parti et ses alliés”.

Par conséquent, explique le communiqué, “le BPN de l’UM-RDA/Faso jigi porte à la connaissance de l’ensemble de la classe politique et particulièrement ceux de la CMP que Bocar Moussa Diarra, par ce comportement qui s’apparente à une ingratitude envers le parti auquel il est entièrement redevable, s’est, de fait, auto destitué de son poste de président d’honneur”.

Pour ainsi dire, la décision des instances est sans ambages, Bocar Moussa Diarra, est non seulement exclu du parti mais ne pourra plus militer dans les organes de l’UM-RDA/Faso jigi.

Le parti parle même d’un renégat

En plus du soutien de toutes les instances de l’UM-RDA en faveur du gel des activités de Bocar Moussa Diarra, “le BPN informe toutes les structures du parti de cette dissidence et les invite à rester vigilantes en ce qui concerne tous les actes qu’entreprendra le renégat”.

Et au président Ibrahim Boubacar Ba de réitérer le soutien du BPN de l’UM-RDA/Faso jigi aux plus hautes autorités. “Notre parti, fidèle à ses engagements, réaffirme son soutien indéfectible au président de la République, S. E. El hadj Ibrahim Boubacar Kéita, et reste engagé à ses côtés pour la réussite de son programme présidentiel, Le Mali D’abord”, a-t-il soutenu.

En clair, le BPN prend acte de la démission formelle du camarade Bocar Moussa Diarra des instances du parti et sans préjudice d’autres dispositions éventuelles. Le parti de l’indépendance d’enfoncer celui que certains considéraient jusqu’à ce son départ mouvementé comme un modèle de militantisme : “L’UM-RDA/Faso jigi, au nom de l’ensemble de ses militantes, militants et sympathisants, se désolidarise de toute action liée au nom de Bocar Moussa Diarra”.

Nos tentatives de rentrer en contact avec le désormais ancien militant du RDA et président de “l’Alliance Kayira 2018”, en soutien à la candidature de Dr. Hamadoun Touré, sont restées sans succès.

Alpha Mahamane Cissé

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. Vous faites la campagne pour Hammadoun TOURE.
    Je crois que c’est mieux pour de telles articles de ne pas citer nommément les intéressés.
    “Un journaliste en quelque sorte est quel qu’un qui donne des éléments d’appréciation, le jugement c’est en fonction de la loi et du bon sens communs.”
    Cissé, souvient toi de ce qui a été dit.
    Que dieu veille sur toi et tes semblables qui sont fidèles dans la narration des événements.
    Sallamou allaikoun mon frère.

Comments are closed.