Pour trouver des solutions politiques de sortie de crise au Mali : Le Ministre Boubacar Bah poursuit ses rencontres avec la classe politique

2

Dans le cadre de l’apaisement du climat socio- politique et ce conformément à la mise en œuvre des mesures prises par les Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO pour résoudre la crise malienne, le Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Alpha BAH dit Bill, a rencontré, le  lundi 03 août 2020, les Présidents et représentants  des partis politiques comme FSD-SAP, R.D.S, FDP MALI KURA, les non alignés,  UM-RDA FASO JIGI et CDS.

Selon un communiqué dudit département rendu public, hier, mardi 4 août 2020, le Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation a initié ces rencontres afin de partager avec la classe politique, les voies et moyens pour trouver des solutions politiques de sortie de crise. Les échanges ont porté notamment sur les recommandations de la CEDEAO (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) relatives à la Démission des 31 Députés. Mesurant  la gravité de la crise, le communiqué précise que les responsables politiques ont promis au ministre BAH de ne ménager aucun effort pour trouver des solutions politiques partagées afin de sortir notre pays de cette situation. « Il faut souligner que l’ensemble des  Présidents des regroupements  des partis politiques de la majorité, de l’opposition et des non alignés ont été invités à prendre part aux différentes concertations organisées par le Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation », indique le communiqué du Ministre de l’Administration territoriale et de la Décentralisation.

Ces différentes rencontres interviennent après celles effectuées par le Ministre de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation, Boubacar Alpha BAH et la classe politique les mercredi  29  et jeudi 30 juillet 2020. Ces rencontres concernaient les Présidents et représentants  des partis politiques comme l’APR, le PARENA, le RPM, l’ADEMA-PASJ, l’ARP, la COFOP.

Aguibou Sogodogo                     

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Ce ministre à la base du fiasco électoral se fait tout petit et rase le mur.Et pourtant il est la source de tout le scandale électoral mais c est Manassa qui paye.
    Le ministre les gouverneurs les préfets et maires des circonscriptions électorales objets des litiges doivent répondre et surtout rembourser à l État les frais d organisations du scrutin dans les localités

  2. Les 31 députés ont été siéger légalement par la cour constitutionnelle pourquoi ils démissionnent, Si la démission existe c’est notre constitution Ibk qui doit partir en premier d’abord et les autres suivront point

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here