Présidentielle du 29 juillet prochain : Y a –t-il un IBK face à un IBK ?

2
Rétablissement de la sécurité et de l’ordre public: l’État doit s’assumer…
IBK et Soumeylou Boubeye Maiga

« La présidentielle de cette année aura belle et bien lieu », selon le PM SBM en visite à Mopti, première sortie officielle à l’intérieur du pays. La date du 29 juillet 2018 a été martelé par Soumeylou Boubèye Maïga face à des militaires et des populations de la Venise malienne venus écouter le visiteur du jour et non le moindre. Les mêmes propos ont été tenus récemment à Niono. Aussi, l’occasion était propice pour lancer un ultimatum à certains partis de la CMP qui hésitent ou tardent à justifier leur position à quelques encablures de cette grande joute électorale. Si de nos jours, la CMP via le PM se bat pour renforcer ses rangs, force est de constater que des partis tels que ADP-Maliba du minier Boubacar Diallo, le CNID de Me MounatagaTall ou de Yèlèma du  jeune loup, Moussa Mara, ont quitté la majorité présidentielle tout comme chez les abeilles, une candidature interne divise les ruchers, où il a été décidé au terme d’une réunion du Comité Exécutif (CE) de présenter un candidat contre le président sortant, sans compter que de jeunes loups à l’image du Général Moussa Sinko Coulibaly, du minier Diallo, du Pr Emmanuel Dembélé, du DR Mahamane Touré, non moins haut fonctionnaire international au carnet d’adresses semble-t-il, bien fourni, la bataille de la présidentielle du 29 juillet prochain s’annonce âpre tant pour le Président sortant que pour le chef de file de l’Opposition et ces kyrielles de candidatures. Mieux, dans ce méli-mélo, une certaine société civile bien organisée peaufine sérieusement sa stratégie et  risque de surprendre par son candidat qui viendra selon nos informations, rien que pour sauver le Mali et le Mali aux maliens d’abord après près de trois décennies de démocratie chaotique de bien d’acteurs actuels qui continuent à piaffer pour avoir encore le pouvoir après avoir pillé, jeter notre dignité et notre honneur dans les caniveaux rien que pour leurs intérêts familiaux, amicaux et de collaborateurs véreux d’abord). Lisez l’analyse de BokariDicko.

Après avoir échappé de justesse aux différentes manifestations de la société civile et de l’Opposition, les débrayages récurrents au sein de l’école malienne, IBK en nommant SBM, (président du parti ASMA incomparable au parti présidentiel en terme d’implantation et de représentations tant à l’hémicycle que dans les mairies), PM à quelques mois seulement de la fin de son mandat, tient à finir en beauté mais aussi, être réélu, selon des sources bien introduites à Koulouba. Il s’avère que l’enfant de Gao, politicien rôdé, est le seul de sa génération qui puisse aider « Le Kankélentigi » dans ce grand défi d’achever son quinquennat et briguer un second mandat.

Offensive de charme envers les leaders religieux

Ainsi donc, l’Opposition et la société civile dans une véritable démonstration de force ont fait reculer le pouvoir qui a reporté sine die son projet de révision constitutionnelle.  IBK en se rabattant sur certains chefs religieux comme Chérif Madani Haïdara, prépare déjà l’échéance électorale de la présidentielle de cette année, sans compter toutes les missions envoyées à Nioro du Sahel auprès du Chérif de cette ville dont certaines sources indiquent être en rupture de ban avec le locataire de Koulouba. En clair, le chef de l’état sachant la force de mobilisation de ces chefs religieux comme en 2013, sait qu’il a tout intérêt à avoir ceux-ci à ses côtés.

La carte SBM

Outre les religieux, le Chef de l’état sortant, sait qu’avoir l’électorat religieux ne suffira pas, il faudra manœuvrer davantage avec la classe politique et la société civile. Fin manœuvrier, orchestre, anticipe, agite et manipule en toute discrétion contrairement à ses adversaires qu’il connait bien, IBK est un fin politique. C’est ce qui explique la nomination attendu et qui a eu lieu fin décembre dernier au poste de PM de SBM, non moins Secrétaire Général de la présidence. Cette arrivée de SBM à la primature est un timing important pour le locataire de Koulouba qui en avait fortement besoin eût égard à l’expérience politique de l’homme, ancien compagnon au sein de l’ADEMA. Fin manœuvrier, tacticien, homme de dossiers pour avoir été patron de la Sécurité d’Etat sous Alpha Oumar Konaré, SBM sait qu’il joue son va-tout et est sur la bonne voie lui aussi, d’accéder à Koulouba après avoir organisé l’élection présidentielle le 29 juillet prochain où un second mandat d’IBK devrait aboutir. En tout cas, les adversaires du régime et de lui-même SBM et non les moindres, demeurent attentifs et demandent d’ailleurs que le Chef de l’Etat ne se représente pas et rende plutôt le tablier pour avoir lamentablement échoué au cours de ce quinquennat ». Mieux, ces contestateurs jurent de en pas accepter une quelconque « victoire » d’IBK car pour eux, cela n’est pas possible.

IBK n’a pas droit à l’erreur

Percutant, imprévisible, nerveux, IBK après deux tentatives de conquête du pouvoir (2002 sous AOK et 2007 sous ATT) ce grand commis façonné à la tâche par l’état d’Alpha Oumar Konaré, après avoir essayé durant son quinquennat cinq Premiers Ministres en moins de cinq ans, sait qu’il n’a plus droit à l’erreur et devrait bien manœuvrer pour briguer un second mandat, sans bavure face  à une Opposition affaiblie par des divisions, de manque de vision, de stratégies et de programme adéquats. Dans ce climat, il reste à savoir si cette Opposition pourra-t-elle inquiéter par les temps qui courent le locataire de Koulouba quand on sait que le quinquennat IBK a mis le pays dans une situation inconfortable, voire grave au plan stabilité, s’indignent bien de citoyens désemparés.

SBM pour sauver LadjiBourama !!!

Mais avec un PM percutant, expert dans l’art  de créer l’évènement, IBK peut espérer finir en beauté son mandat et compter sur un second grâce au savoir-faire du locataire de la Cité Administrative entouré de ses Conseillers et non les moindres. Déjà par ses contacts politiques de hauts niveaux, travaille semble-t-il à élargir la CMP, l’autre grand malade du quinquennat IBK,  pour son manque d’anticipation et d’efficacité face aux assauts de l’Opposition et de la société civile animée par de jeunes loups  qui sont décidés à mettre à la retraite l’actuelle classe politique truffés de dinosaures inefficaces. En clair, il s’agit des tombeurs du régime de l’UDPM du Général Moussa Traoré, diabolisé à l’époque d’être l’ennemi du Mali. Le temps n’a –t-il pas donné raison à ce grand patriote ?

Les candidatures des jeunes loups

Outre l’Opposition, de jeunes loups sont sortis subitement du bois pour annoncer leur candidature pour Koulouba, sans aucune expérience politique, ni machine électorale, encore moins de programme digne de ce nom.

Du Général démissionnaire Moussa Sinko Coulibaly, à l’ex PDG de la CMDT, Modibo Koné, le jeune banquier Mamadou Igor Diarra, Pr Clément Dembélé, Tatam Ly, Moussa Mara du parti « Yèlèma », Dr Hamadoun Touré, Mohamed Sidibé du parti PRVM pour ne citer que ceux-ci, sont candidats à la probable  élection présidentielle du 29 juillet prochain. Outre Pr Clément Dembélé et Mahamadou Sidibé du parti PRVM, les autres ont eu à  travailler avec le régime IBK avec un bilan souvent passable, bien et catastrophique pour certains. Et puis que le ridicule ne tue pas dans ce  pays, il y en a encore qui ne se gênent pas de crier haro sur le Beaudet se faisant passer pour des victimes. Opportunistes de la pire espèce, ces gens sont partout et nulle part, que des délits d’initiés en politique profitant de toutes les occasions pour être au-devant de l’actualité. Dr Hamadoun Touré, une candidature qui voudrait selon ses proches, apporter un changement radical à l’image du Président Paul Kagamé dont il serait un ami et Conseiller de longue date, très écouté et respecté, ne veut pas jouer les seconds rôles. Pour ce faire, il est conseillé par  un ancien Ministre à IBK, Boubacar Moussa Diarra. La bataille de la présidentielle s’annonce compliquée et difficile pour ce Docteur, mais pas difficile du tout pour de fins connaisseurs et amis de ce candidat « hors pair » car il a tout une expérience pour sortir le pays de sa situation actuelle comme le Rwanda sous Paul Kagamé.

Le poids des candidatures individuelles

L’on est tenté de se demander, que pèse chacune de ces candidatures individuelles face à un IBK qui durant son quinquennat les a vu pour la plupart et sait de quoi ils sont capables. Dinosaure politique, homme d’état, parti majoritaire à l’Assemblée Nationale, appuyé par une majorité présidentielle, le Président sortant à croire ses plus proches, « face à chacun de ces candidats, il n y a pas match ! Si les candidatures se limitent à ceux-ci, notre poulain passera dès le premier tour ! ».No comment !

Une coalition de candidatures

Si l’opposition parle d’alternance sans IBK, peaufine ses actions et contacts en vue de barrer la route à l’actuel Président. Un regroupement de candidats et autres patriotes vient de voir le jour à Paris fin février dernier à la Bourse du Travail parisienne sous le label « Coalition pour l’Alternance  au Mali- CAM-France 2018 ». Cette coalition va-t-elle vers une candidature unique de l’Opposition quand on sait que bien de partis politiques tels que l’URD, FareAnkaWuli,Parena CPC Maliko et bien d’autres associations sont membres?  Y-aura-t-il une union sacrée de l’Opposition autour d’un seul candidat ? Wait and see !

Une candidature unique des jeunes loups déboulonnera IBK et l’Opposition…

Chez les jeunes loups, voire la nouvelle génération, après une expérience solide acquise sur le terrain, une coalition composée d’unJeamilleBittar (l’autre félin politique), Modibo Koné, Dr Cheick Modibo Diarra, Moussa Sinko Coulibaly, Boubacar Diallo de ADP-Maliba, Mamadou Igor Diarra, YéahSamaké, serait en vue. Selon nos informations, ce sont des jeunes cadres connus et qui ont fait leur preuve partout où ils ont passés, en présentant un candidat unique à la fin de ce mois, risqueront de donner de l’insomnie tant au Président sortant, qu’au Chef de file de l’Opposition en panne de stratégies de conquête de la citadelle de Koulouba, remarquent bien d’observateurs et analystes avisés. Cette élection qui se présente est une bataille de génération entre la vieille garde incarnée par les « tombeurs du régime de l’UDPM » et une jeune génération qui a eu le temps nécessaire de beaucoup apprendre du système qui a prouvé par le temps qu’il est obsolète.

En tout cas, précisent nos informations, si ces différents candidats (tous) parviennent  à accorder leurs violons y compris l’Opposition, autour d’une candidature unique, pourront déboulonner facilement le président actuel. Ce serait encore mieux, si tous les candidats (Opposition et jeunes loups) se dressent derrière une seule candidature. En ce moment, explique un spécialiste, « IBK n’aura aucune chance de briguer un second mandat. L’alternance sera bien possible encore s’il renonçait à briguer un second quinquennat. Je suis sceptique quant à la faisabilité de ce projet politique puisque chaque candidat pense qu’il peut briguer la magistrature suprême. Ce n’est pas intelligent et contre-productif si ce n’est permettre à IBK d’être réélu».

Le cas du Ministre Bathily et de son fils

Le limogeage brutal du gouvernement d’un des plus  grands supporters du locataire de Koulouba, Mohamed Aly Bathily dont le fils, Youssouf Bathily alias Rasbath continue à donner du fil à tordre au régime par ses meetings et dénonciations,  sans compter selon nos informations, d’autres formations de la CMP qui risquent bientôt de claquer la porte. Qu’à cela ne tienne, dans le camp présidentiel malgré ces départs et autres probables, les critiques d’une Opposition divisée puisque n’arrivant à pas à dégager un candidat unique tout comme   de jeunes loups tels le Général démissionnaire de l’armée, Moussa Sinko Coulibaly, l’ex PDG de la CMDT, Modibo Koné ou du jeune banquier Mamadou Igor Diarra, Boubacar Diallo (ADP-Maliba) avec leur travail de fourmi, la machine électorale est en train d’être peaufinée afin de permettre à IBK de rempiler pour un second mandat. « Il n y a pas de feu à la maison ! Attendez les élections !», explique un proche de Koulouba qui a gardé l’anonymat.

La carte Bathily et Ras Bath à prendre très au sérieux…

Selon de fins spécialistes, négliger le Ministre Bathily et son fils, c’est commettre une grosse erreur politique, car ce duo, quoi que disent leurs détracteurs, pèse, surtout qu’il s’agit d’élection présidentielle où l’apport de chacun compte et est très important. Mieux, le séjour du Ministre Bathily au département des Domaines, à la Justice, a éveillé bien de citoyens. Mieux au cours de ses meetings et déplacements, l’homme a toujours drainé des foules nombreuses, voire compactes lors de ses déplacements sur le terrain. Ce qui a constitué un véritable éveille des consciences à la base. Donc, c’est un homme politique à prendre très au sérieux et qui à en croire nos sources, ce patriote qui a fait ses preuves, ne jure que par le Mali. Enfin, à en croire nos informations, l’homme ne serait pas candidat à cette présidentielle.

Koulouba et la Cité Administrative commettront-ils cette erreur politique en négligeant l’apport de ce dinosaure doublé de la casquette d’avocat et de Magistrat?

Pour le moment, à en croire nos radars, la lune de miel Bathily/IBK semble consommée avec l’arrivée de SBM à la primature. Et ce populiste comme son fils Ras Bath, ne se laisseront pas faire car, selon nos informations, ils se battent pour un réel changement au Mali. En clair, la défense de la patrie en danger, demeure leur combat quotidien.

Le camp présidentiel serein !!!

En tout cas indiquent nos sources, dans le camp présidentiel, « on ne voit pas aujourd’hui, de candidat potentiel qui serait capable d’ébranler le Président sortant. Dans ce cas leur victoire sans ambages, ni tricherie, si possible au premier tour, sera bien possible », martèlent-ils.

Aujourd’hui, au pouvoir, IBK, faut-il le rappeler « a été malmené » par le règne AOK, ATT, (une victime des manœuvres politiques politiciennes de l’époque qui ont rendu le Kankélentigi populaire), un quinquennat émaillé de scandales qui provoquent des critiques souvent très acerbes. Il faut reconnaître qu’éparpillées, les candidatures actuelles opposées au locataire de Koulouba, si elles restent en leur état actuel, risquent de favoriser la réélection du Président sortant avec fracas tant que l’Opposition et les candidatures individuelles n’arrivent pas à accorder leurs violons.

IBK face à IBK

Dans ce cas, à l’allure où évolue la situation politique,  il risque d’avoir un IBK face à un IBK puisqu’il n’y a pas un candidat capable de le déboulonner de Koulouba sachant bien que l’Opposition se cherchant, minée par des divisions internes et la multiplication de candidatures individuelles ne feront que favoriser le Chef de l’Etat sortant. A moins qu’une certaine société civile, bien organisée, sorte un candidat fédérateur de tous les maliens et mettant en priorité l’intérêt supérieur de la nation malienne. C’est une équation à tenir compte dans cette élection présidentielle selon nos radars car, les maliens sont très déçus de cette race politique et de sa relève comme certains jeunes loups trop pressés confondant vitesse et précipitation dans la gestion d’Etat et se prenant pour de vrais experts démocratiques, si ce n’est des délits d’initiés en la matière qui sont habitués à brûler les étapes.

IBK, seul maître à bord ?

Maintenant que leurs masques sont tombés, cette présidentielle devrait être un vote sanction inédite jamais égalé dans l’histoire de notre démocratie. « A ce rythme, si la situation reste comme telle et puisqu’au Mali, nous n’avons pas au sein de cette classe politique des hommes politiques de la carrure d’un Laurent Gbagbo , d’un Blé Goudé ou d’un Guillaume Soro qui sont capables de résoudre des équations politiques les plus complexes, le locataire de Koulouba aura de fortes chances de remporter la partie sans coup férir. Et de façon propre, saine, transparente », martèle un fin supporter.

Mais, la jeune génération n’a pas dit son dernier mot. Et els jours à venir indiquent nos sources va faire trembler les cocotiers. A moins que chacun ne se ravive qu’ils sont bel et bien has been !

Ce qui nous étonnera tellement que la boulimie du pouvoir tient encore certains même si le pays tout entier devra en pâtir.

Bokari Dicko

 

Commentaires via Facebook :

2 COMMENTAIRES

  1. Nous disons et rappelons la vérité fait mal aux malhonnêtes et les met hors d’eux mais apaise et rend heureux les honnêtes

    1)Nous disons et rappelons

    le lettré mutant politique « Sybarite politiguimôgo le Marco Polo Malien » président du Mali choix de la « FRANCE-AFRIQUE maintenant AFRIQUE-FRANCE ou AFRIQUE DE LA FRANCE » ami d’1parrain des parrains de la mafia 1charlie de 1ère ligne de la « lutte anti-Mohamedane et un des responsables de la déliquescence de son Mali pour avoir été au premier rang depuis l’avènement de la démocratie dite des tropiques de son Mali et qui confond

    A BIEN LE DROIT S’IL LE VEUT DE SE REPRÉSENTER POUR LES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES 2018

    CEPENDANT LE BON SENS LE DISCERNEMENT L’HONNÊTETÉ LA SAGESSE AURAIENT VOULU QU’IL Y RENONCE COMME L’ONT FAIT CERTAINS Á TRAVERS LE MONDE

    MAIS QUE NON-IL NE LE FERA PAS ET CELA AU GRAND JAMAIS Á L’INSTAR DE SES HOMOLOGUES LETTRÉS MUTANTS PRÉSIDENTS

    ILS VOIENT LEURS PAYS COMME DES PAYS-GÂTEAUX SUCCULENTS SAVOUREUX QUI DONNENT DE L’EMBONPOINT ET RESERVÉS UNIQUEMENT Á EUX LEURS FAMILLES ET CLANS POLITIQUES

    AINSI ILS S’AGRIPPENT AU BOUT DE POUVOIR QUE LEURS PEUPLES LES A CONFIÉ POUR UN LAPSE DE TEMPS TELS DES SANGSUES POUR SUCCER BOUFFER LES DENIERS PUBLICS ET DONS

    2)Nous disons et rappelons

    *LES LETTRÉS MUTANTS ET MUTANTES MALIENS Á L’INSTAR DE LEURS HOMOLOGUES AFRICAINS POLITIQUES NE RESPECTENT JAMAIS AU GRAND JAMAIS LEURS ENGAGEMENTS VIS-Á-VIS DE LEURS POPULATIONS

    Et les anciens qui avaient un sens aigu de l’observation les appellent «POLITIGUIMÔGOS » ainsi que les FIEFFÉS MENTEURS avec LEURS PAROLES SUCRÉES MIELLEUSES Á FAIRE ENIVRER PLUS D’UN QUI LES CROIENT DUR COMME DE L’ACIER TREMPÉ ET QUI SONT TOUJOURS DÉÇUS DÉSILLUSIONNÉS DÉPITÉS DÉSAPPOINTÉS TRAHIS APRÈS

    *AINSI le lettré mutant politique « Sybarite politiguimôgo le Marco Polo Malien » président du Mali choix de la « FRANCE-AFRIQUE maintenant AFRIQUE-FRANCE ou AFRIQUE DE LA FRANCE » ami d’1parrain des parrains de la mafia 1charlie de 1ère ligne de la « lutte anti-Mohamedane et un des responsables de la déliquescence de son Mali pour avoir été au premier rang depuis l’avènement de la démocratie des tropiques de son Mali et qui confond tout avec ses lettrés mutants mutantes de ministres de députés et fidèles klébars et doungourous de mutants et mutantes mutés

    AVAIENT JURÉ SUR TOUS LES SAINTS ET FÉTICHES DU MANDÉ DU SONGHAÏ DU POULAR DU DOGON ET DU TOUAREG

    QUE LEUR GOUVERNANCE SERA LEUR MALI D’ABORD

    QU’ILS VONT MATER ÉCRASER COGNER EXPLOSER TOUS LES REBELLES TOUS LES VOYOUS DE FAMEUX TERRORITES FAUX DJIHADISTES FAUX ISLAMISTES MAINTENANT EXTRÉMISTES VIOLENT DE SATAN POUR L’AVÈNEMENT DE LEUR NOUVEL ORDRE MONDIAL SATANIQUE SELON LEURS MAITRES ET COMMANDITAIRES

    QU’ILS VONT ÉQUIPER LES FORCES DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ DE LEUR MALI EN ARMEMENTS MODERNES ADAPTÉS

    3)Nous disons et rappelons et INSISTONS

    *UNE PARTIE IMPORTANTE DES MALIENS ET MALIENNES OUBLIANT LES OBSERVATIONS DES ANCIENS AU SUJET DES « POLITIGUIMÔGOS » LES ONT CRU DUR COMME DE L’ACIER TREMPÉ

    *ET COMME IL FALLAIT S’Y ATTENDRE ILS ONT ÉTÉ DÉÇUS DÉSILLUSIONNÉS DÉPITÉS DÉSAPPOINTÉS TRAHIS APRÈS ET AINSI

    *le Mali D’Abord est confondu à leurs Familles D’Abord dont les membres occupent tous des postes importants sans tenir compte de leurs compétences réelles pour ces postes

    *le Palais Présidentiel de Koulouba est confondu à la Maison Familiale qui fut aménagée en « Palais Présidentielle de Koulouba » aux frais des pauvres contribuables maliens et maliennes

    *les maisons familiales des ministres sont confondues à de petits palais de Koulouba

    *les maisons familiales des chefs religieux et chefs traditionnels sont confondues à de petits palais de Koulouba

    *le bien être des travailleurs est confondu à la misère et la souffrance des travailleurs

    *la création d’emplois pour les jeunes est confondue aux camions de la mort des jeunes dans le désert à l’esclavage des jeunes dans les prisons du Maghreb de la Libye de l’Arabie et aux bateaux de la mort des jeunes dans la méditerranée

    *la lutte contre la corruption est confondue aux détournements en outrance des deniers publics et le rapport du Vérificateur est déchiré piétiné et jeté dans la poubelle familiale et du clan politique

    *le foot malien est dans l’impasse parce que le ministre Poulo ou le peulh dogon qui avait en charge et ses amis voulaient bouffer non seulement tout l’argent de son ministère mais aussi celui de la CAF

    *« leur Région de Kidal » est confondue à « un Pays Kidal » qui est gouverné par « un Gouvernement dit Intérimaire » où ni le président ni son gouvernement de fidèles klébars et doungourous ni ses députés ni ses forces de défense et de sécurité ni 1malien ou 1malienne ne peuvent point s’y rendre sans 1visas délivré par les soit disant amis ennemis les Autres Anciens Colonisateurs et Organisations de leur Mali

    *« la souveraineté de leur Mali » est confondue à « la dépendance totale de leur Mali » aux soit disant amis ennemis les Autres et Organisations même pour construire des chiottes dans les villages de leurs parents et dans les écoles de leurs jeunes même à quel âge ils doivent se marier même quel nombre d’enfants ils doivent avoir et quels types de relation sexuelle même pour former leurs religieux même pour donner à manger à leurs populations même pour donner de l’eau courante et l’électricité à leurs populations même pour ramasser leurs ordures même pour pêcher dans le fleuve Niger même pour éléver leurs animaux même pour construire des centres de santé des écoles etc même pour acheter des armes véhicules avions hélicos dromes de combats même l’entrainement des soldats maliens qui doit revenir uniquement aux officiers maliens etc

    *la mise hors d’état de nuire des Voyous de violeurs voleurs tueurs assassins handicapeurs à vie sur des bases raciale tribale de collabos de traites cheval de Troie impénitents notoires de touaregs de MNLA et consorts est confodue avec leur rentrée dans le gouvernement leur prise en charge par les parents des leurs victimes au nom des Accords Bidons et de Foutaise pour des Réconciliations Bidonnes et de Foutaise AUTREMENT DIT C’EST L’APOLOGIE DE LA VIOLENCE ARMÉE DE L’IMPUNITÉ

    *ILS AFFAIBLIRENT LEURS FORCES DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ MALIENNE

    en gardant par devers sur eux les fonds alloués à la modernisation de l’armement et leurs forces de défense et de sécurité n’est dotée que d’armes obsolètes qui ne font pas peur ni à 1horde de lièvres en raz de campagne ni à 1troupe de Troglodytes ET LEURS SOLDATS SONT HABILLÉS EN TENUES NEUVES LES RENDANT CIBLES VISIBLES DE LOIN PAR LEURS ENNEMIS

    par l’introduction dans leurs forces de défense et de sécurité de rebelles au nom toujours d’1 réconciliation bidonne et de foutaise en réconciliations bidonnes et de foutaise avec des Accords Bidons et de Foutaise en Accords Bidons et Foutaise toujours considérés comme les meilleurs du moment mais toujours pires pour leur Mali comme « cheval de Troie » et en leur distribuant des grades d’officiers « Pépinières » Et qui ne font que rejoindre les ennemis de leur Mali au 1er coup de feu de KALA avec armes et tenues ou restent dans l’armée pour informer les ennemis des stratégies de l’armée ou qui font des replies « stratégiques bidons et foutaise » pour permettre aux ennemis de leur Mali d’occuper le terrain

    *en créant le conflit des bérets Ainsi les bérets rouges soldats et officiers parents des gouvernants ont été envoyés pour tuer des soldats et officiers berets verts qui se sont alors défendu avec éfficacité

    *EN RECEVANT AVEC TOUTES LES HONNEURS ATT Général Pépinière Fuyard Abandonnant ses Troupes aux Fronts des Combats avec des Armes Obsolètes et un des responsables de la déliquescence des forces de défense et de sécurité de son Mali et grand bouffeur des deniers publics

    AUTREMENT DIT C’EST L’APOLOGIE DE L’IMPUNITÉ L’APOLOGIE DE S’ENRICHIR ILLÉGALEMENT EN USANT DE TOUS LES MOYENS MÊME AU PRIX DE LA DÉLIQUESCENCE DE SON MALI ET DE SES FORCES DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ AU NOM D’UNE RÉCONCILIATION BIDONE ET DE FOUTAISE DE TOUS LES SOIT-DISANT FILS DU MALI

    4)Nous disons et rappelons et INSISTIONS

    *LES ANCIENS QUI AVAIENT UN SENS AIGU DE L’OBSERVATION DISAIENT AUSSI

    « KO TÉ MOGÔ GNINI MOGÔ DÉ BÈ KO GNINI »

    AINSI SI LES MALIENS ET MALIENNES COMMETTENT L’ERREUR DE CONTINUER Á LES CROIRE

    CE QU’ILS CHERCHENT COMME ENNUIS ET PROBLÈMES ILS LES AURONT

    5)Nous disons et rappelons aux maliens et maliennes fiers honnêtes ayant un amour profond pour leur Mali

    *DE SUSCITER EN LEUR SEIN DES CANDIDATS ET DES CANDIDATES POUR LES PROCHAINES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES LÉGISLATIVES MUNICIPALES DE 2018

    AINSI LEUR MALI RETROUVERA SA GLOIRE SON HONNEUR SON UNITÉ SA SÉCURITÉ SA TRANQUILITÉ NÉCÉSSAIRES AU VRAI DÉVELOPPEMENT ET CELA AU GRAND DAM DES SOIT-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES ET ORGANISATIONS DE LEUR MALI

    *MAIS S’ILS CONTINUENT Á ÊTRE DES DIABOLIQUES DES LUCIFERS DES MACHIAVELS ET DES MÉPHISTOPHÉLÈS

    EN CHOISISSANT LES MÊMES LES LETTRÉS MUTANTS ET MUTANTES AUX PROCHAINES ÉLECTIONS DE 2018

    LEUR MALI ET SES FORCES DE DÉFENSE ET DE SÉCURITÉ DISPARAITRONT Á JAMAIS ET POUR TOUJOURS

    AINSI ILS DEVIENDRONT LES ASSERVIS LES ASSUJETTIS LES CAPTIFS LES DOMESTIQUES ESCLAVES LES PRISONNIERS LES SERFS LES VASSEAUX DES SOIT-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES ET ORGANISATIONS LES MAITRES ET COMMANDITAIRES DES VOYOUS DE FAMEUX TERRORISTES FAUX DJIHADISTES FAUX ISLAMISTES MAINTENANT EXTRÉMISTES VIOLENTS ADEPTES DE SATAN POUR L’AVÈVENEMENT DE LEUR NOUVEL ORDRE MONDIAL SATANIQUE

    *S’ILS CONTINUENT Á ÊTRE DES DIABOLIQUES DES LUCIFERS DES MACHIAVELS ET DES MÉPHISTOPHÉLÈS

    EN CHOISISSANT LES MÊMES LES LETTRÉS MUTANTS ET MUTANTES AUX PROCHAINES ÉLECTIONS DE 2018

    CEUX-CI PAR LEUR AVIDITÉ LEUR CUPIDITÉ LEUR RAPACITÉ LEUR REQUINITÉ LEUR VAMPIRITÉ LEUR VAUTOURITÉ LEUR VORACITÉ LEUR VÉNALITÉ LEUR CONCUPISCIENCE POUR L’ARGENT

    VONT RÉDUIRE LEUR TAUX DE NATALITÉ EN UTILISANT LES CONTRACEPTIFS QUE LEURS SOIT-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES ET ORGANISATIONS VONT DÉVERSER AU MALI

    SOUS LE PRÉTEXE FAUX FALACIEUX MENSONGER FOURBE HYPOCRITE CHIMÉRIQUE ÉGARANT ILLUSOIRE IMAGINAIRE IMPOSTEUR TARTUFE

    QUE LEUR SOUS-DÉVELOPPEMENT EST UN PROBLÈME DE DÉMOGRAPHIE HORS CONTRÔLE

    AINSI LES MALIENNES SOUS CONTRACEPTIFS TOMBERONT TOUTES MALADES AVEC LES EFFETS SECONDAIRES QUI SONT L’HYPETENSION ARTÉRIELLE LES ACCIDENTS VASCULAIRES CÉRÉBRAUX L’OBÉSITÉ LE CANCER DU SEIN DE L’ENDOMÈTRE LE DIABÈTES AVEC LEURS CONSÉQUENCES

    AINSI LES MALIENS ET MALIENNES EN NOMBRE RÉDUIT MALADES SERONT PARQUÉS CANTONNÉS EMBASTILLÉS EMPRISONNÉS CLAUSTRÉS CLAQUEMURÉS ENCAGÉS DANS DES RÉSERVOIRES DANS DES RÉSERVES D’AUTOCHTONES

    COMME LE SONT LES INDIENS EN AMÉRIQUES DU NORD LES ARBORIGÈNES EN AUSTRALIE LES SAMIS EN EUROPE DU NORD |

    *CAR LEUR MALI EST RICHE EN TERRES RARES EN OR EN FER MANGANÈSE FER PÉTROLE GAZ ÉNERGIE HYDROLIQUE etc ET ILS MARCHENT DESSUS D’EST EN OUEST DU NORD AU SUD EN PASSANT PAR LE CENTRE SANS OUBLIER L’ÉNERGIE SOLAIRE

    ET CELA SUSCITE SÙREMENT SANS AUCUN DOUTE LA CONVOITISE L’APPÉTIT DE LEURS SOIT-DISANT AMIS ENNEMIS LES AUTRES ET ORGANISATIONS

    6)Nous leur disons et rappelons et INSISTONS UNE FOIS ENCORE

    *DE SUSCITER EN LEUR SEIN DES CANDIDATS ET DES CANDIDATES POUR LES PROCHAINES ÉLECTIONS PRÉSIDENTIELLES LÉGISLATIVES MUNICIPALES DE 2018

    AINSI EN PRENANT EN MAIN LA GESTION ET LA DESTINÉE DE LEUR MALI ET AVEC TOUTES CES RICHESSES DONT LEUR MALI RENFERME

    ET EN CRÉANT DES SOCIÉTÉS D’ÉTAT DIRIGÉES PAR DES MALIENS ET MALIENNES COMPÉTENTS FIERS HONNÊTES AYANT UN AMOUR PROFOND POUR LEUR MALI POUR L’EXPLOITATION ET LA GESTION DE TOUTES CES RICHESSES

    ET CELA DANS UNE ATMOSPHÈRE D’HONNÊTETÉ DE TRAVAIL BIEN FAIT DE COMPÉTIVITÉ ET DE L’ÉGALITÉ DES CHANCES

    LEUR MALI SÙREMENT SANS AUCUN DOUTE DEVIENDRA UNE VRAIE PUISSANCE ÉCONOMICO-POLITICO-MILITARO-ÉDUCATIVE AU PLAN INTERNATIONAL

    ET IL SORTIRA AINSI VAINQUEUR DE CETTE COMPÉTITION MONDIALE ÉCONOMICO-POLITICO-MILITARO-RELIGIEUSE-RACIALE OÚ TOUS LES COUPS SONT PERMIS SANS AUCUN ÉTAT D’ÂME POUR FAIRE MAL DÉTRUIRE ASSERVIR SOUMETTRE DÉPOSSÉDER L’AUTRE

    7)Nous leur disons et rappelons INSISTONS ENCORE ET ENCORE

    *TEL LE MOLOSSE QUI NE PEUT CHANGER « SA DÉHONTÉE FAÇON DE S’ASSEOIR » LES LETTRÉS MUTANTS ET MUTANTES MALIENS PRÉSIDENTS CHEFS DE PARTIS MAGISTRATS DÉPUTAIRES JUGES MAIRES PRÉFETS SOUS-PRÉFET HOMMES EN ARMES SOCIÉTÉS CIVILES RELIGIEUX

    ET LEURS FIDÈLES KLÉBARS ET DOUNGOUROUS DE PARTISANS ET PARTISANES MUTÉS

    NE POURRONT JAMAIS AU GRAND JAMAIS CHANGER « LEUR DÉHONTÉE FAÇON DE S’ASSEOIR D’AGIR DE SE COMPORTER Á L’ÉGARD DE LEUR MALI

    Á SAVOIR DES ENFANTS INGRATS ÉGOISTES MÉCHANTS CYNIQUES CUPIDES CORROMPUS BOUFFEURS IMPÉNITENTS NOTOIRES DES DENIERS PUBLICS ET DONS

    Á SAVOIR LES ESCLAVES LES SANS DENTS LES SOUMIS QUI NE FONT QUE SOUMETTRE ET EXÉCUTER LES DICTAS ET QUI ATTENDENT TOUT DE LEURS MAITRES ET SEIGNEURS D’ARABIE D’ASIE D’EUROPE DU MAGHREB DES AMÉRIQUES ET ORGANISATIONS

    *ILS SONT INCAPABLES ET SERONT INCAPABLES ILS NE PEUVENT PAS ET NE POURRONT JAMAIS AU GRAND JAMAIS ENTRER DE FAÇON ÉFFICACE DANS CETTE COMPÉTITION MONDIALE ÉCONOMICO-POLITICO-MILITARO-RELIGIEUSE-RACIALE OÚ TOUS LES COUPS SONT PERMIS SANS AUCUN ÉTAT D’ÂME POUR FAIRE MAL DÉTRUIRE ASSERVIR SOUMETTRE DÉPOSSÉDER L’AUTRE ET OÚ IL N’Y A PAS DE PLACE POUR LES BÊTES LES COMPLEXÉS LES COUARDS LES CUPIDES LES ESCLAVES LES FAIBLES LES FAINÉANTS LES FARFELUS LES IDIOTS LES INSOUCIANTS LES LAXISTES LES MÉDIOCRES LES MENDIANTS LES NAÏFS LES PARESSEUX LES PEUREUX LES PLEURNICHARDS LES RÊVEURS LES SANS DENTS LES SENTIMENTAUX LES SOUMIS LES SYBARITES LES TARÉS

  2. Yeeeeeeaaaah!😆😆😆😆😆😆
    Voici le retour de Bokary Dicko!😆😆😆

    Avec Sory de Motti, Bokary Dicko représente L’ÉLITE de nos médias !😆😆😆
    Dans TOUS ses articles sans exception, il réussit l’exploit de n’écrire QUE des conneries d’une part, et de les écrire en accumulant les fautes d’orthographe, de syntaxe, et de formulation d’autre part!😆😆😆

    Bokary Dicko est au JOURNALISME ce que Zonkeba est à la GOUVERNANCE !😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆😆

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here