Professeur Tiemoko Sangaré : « L’ADEMA est et reste membre de l’EPM »

0

« Nous n’avons à ce jour, conclu aucune autre alliance politique en dehors de l’EPM auquel nous restons attachés ». Cette déclaration a été faite le 29 juin 2019, par Tiémoko Sangaré, Président de l’ADEMA. C’était lors de la clôture d’une formation initiée par le CE ADEMA à l’intention des jeunes des régions de Mopti, Tombouctou et Gao.

 En présence de plusieurs leaders du parti de l’Abeille, le Professeur Tiémoko Sangaré a rappelé aux militants de l’ADEMA que le parti de l’abeille « reste attaché à ses engagements politiques ». Selon lui, nul et rien ne pourra le dévier de sa ligne de conduite, qui est celle qui fait de lui un Parti sérieux, responsable, fidèle aux idéaux républicains et démocratiques.

Sur la base de cet engagement, Tiémoko Sangaré a rappelé que le Parti ADEMA, depuis sa dernière conférence historique, n’a pas hésité, un seul instant, à soutenir la Président de la République et le Gouvernement dans leur quête du bien-être des maliens. A cet effet, il a rappelé qu’en sa qualité de membre fondateur et actif de l’EPM, l’ADEMA-PASJ reste attaché aux principes fondateurs de ce regroupement.  Mieux, il a déclaré : « Notre Parti pense que l’EPM n’a pas épuisé son rôle historique ».

Convaincu que de nombreuses personnes parlent de l’ADEMA, sans être de l’ADEMA, il a informé les militants du fait que le parti est entrain de rencontrer les Partis politiques de la place pour  échanger sur les questions brûlantes de l’heure en vue de conjuguer les efforts pour sauver le Mali. « Avec plusieurs Partis politiques de la place, nous avons une convergence de points de vue », a-t-il déclaré. Avant d’indiquer clairement : « Mais, nous n’avons, à ce jour, conclu aucune autre alliance politique en dehors de l’EPM auquel nous restons attachés ».

L’ADEMA n’a aucun projet d’alliance ou de fusion avec un autre Parti politique

Par ailleurs, il a tenu à être suffisamment clair quand aux rumeurs d’un projet d’alliance ou de fusion avec un autre Parti politique de la place. « Nous n’avons aucun projet d’alliance ou de fusion avec un Parti politique de la place », a-t-il déclaré.

Et, comme pour dire les choses de façon claire pour l’histoire, Tiémoko Sangaré a rappelé qu’ « ici et maintenant, notre Parti, en tant que Parti de la majorité présidentielle, en son temps, a jugé inopportun, voire, insolite, de participer à une quelconque motion de censure contre son propre Gouvernement ».  Dans la même veine, il a indiqué que pour éviter au pays un grand vide, voire, le chaos, le Parti ADEMA a décidé de soutenir la prorogation du mandat des députés à l’Assemblée nationale.

Tiémoko Sangaré a ensuite réaffirmé que le Parti ADEMA est engagé dans la réussite du dialogue politique inclusif, des réformes institutionnelles et administratives, de toutes les bonnes initiatives pouvant amener la paix et la stabilité dans notre pays. « Au moment où notre pays fait face à un ennemi invisible, au moment où notre pays se prépare à aller au dialogue politique inclusif, au moment où notre pays entame des reformes structurelles, vous devez rester vigilants », a-t-il conseillé. Avant d’inviter les militants ADEMA à ne se laisser distraire sous aucun prétexte. « N’écoutez pas les oiseaux de mauvais augure », a-t-il lancé. Avant de rassurer les militants ADEMA. « Je puis vous assurer que votre Parti se porte bien », a-t-il conclu.

Pour ces déclarations, Tiémoko Sangaré avait à ses côtés des responsables du Parti dont Abdel Kader Konaté dit Empé, Marimatia Diarra, Assarid Ag Inbarkawane, Tiémoko Diarra, Issa Togo (Président du groupe parlementaire ADEMA), Lazarre Tembely, Président de la jeunesse ADEMA, Pr Makan Moussa Sissoko, Mme Katilé Adjaratou Sène et plusieurs responsables de sections et de sous-sections…

 

Assane Koné

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here