Renouvellement du bureau RPM de la section CI : Mamadou Franckaly Keïta reconduit à la tête d’un bureau de 63 membres

0

En vue de donner plus d’assisse et d’ancrage au parti Rpm au sein de la Commune I du District de Bamako, le bureau de la section du parti du tisserand a procédé samedi dernier au renouvellement de ses instances. C’est une foule nombreuse qui a tenu à prendre d’assaut le siège du parti, pour assister à l’événement et témoigner leur reconnaissance au bureau sortant pour le travail abattu pour le bien-être de la population  et l’ancrage du parti  au sein de ladite Commune.

La cérémonie a enregistré la présence des membres du bureau politique national, venu superviser les travaux ; du Dr. Boulkassoum Haïdara, président la Convention des partis politiques de la majorité présidentielle  (Cmp) et non moins président d’honneur du bureau Rpm de la section I et d’autres invités.

En prenant en premier lieu la parole, le Dr. Boulkassoum Haïdara a tenu à féliciter ses camarades militants du Rpm de la Commune I pour leur sens de militantisme et de cohésion sociale au sein du parti. À ses dires, le bureau de la section I est l’un des rares bureaux, où règnent l’entente et la cohésion. Ainsi,  il  dira que c’est un devoir  pour lui de reconnaître l’énorme travail abattu par ses camarades militants du Rpm de la section I lors des législatives. Mais malheureusement, la volonté du Tout-Puissant était autre. Aujourd’hui, il urge de se mettre au travail pour véritablement soutenir le président la République dans la réalisation de son programme politique. À l’en croire, il dit prendre note des recommandations formulées par le président de la République lors de sa rencontre  avec la Cmp sur les dossiers brûlants de la Nation.

Quant à Mamadou Franckaly Keïta, Secrétaire général du bureau sortant, il tient à remercier les militants de la Commune I, pour leur attachement et dévouement aux causes du parti.

Mme Djénéba Diarra a tenu à présenter le rapport d’activités du bureau sortant au cours des trois dernières années. À l’entendre, les réunions du bureau de la section se sont tenues de façon régulière. Ensuite, le bureau, en partenariat avec l’ONG Al Farouk, a œuvré au sein de la Commune I, à la réalisation des mosquées, des châteaux d’eau dans différents quartiers de la Commune, à la construction d’un centre de formation pour jeunes ; à la remise des machines à coudre aux femmes et à l’éclairage public.

En effet, après la démission du bureau sortant, les délégués venus des différentes sous-sections de la Commune, réunis en commission, se sont attelés à la mise en place du nouveau bureau. Ainsi, Mamadou Franckaly Keïta a été reconduit Secrétaire général à la tête d’un bureau de 63 membres  pour un mandat de trois ans.

Soumaïla T. TRAORE

  Le Parti Citoyen pour le Renouveau (PCR)

         Plusieurs activités en vue

 

Formation des femmes libérales en Côte d’Ivoire, formation des jeunes du PCR à l’option libérale et participation du parti à l’Assemblée générale du réseau libéral africain, telles sont les activités inscrites au calendrier du Parti Citoyen pour le Renouveau durant les semaines à venir.

L’annonce a été faite par le président du PCR, Ousmane Ben Fana Traoré, le samedi 22 novembre au cours d’un point de presse. Parlant de la formation des femmes libérales, Ousmane Ben Fana dira qu’elle aura lieu en Côte d’Ivoire à l’initiative du président Alassane Dramane Ouattara qui est lui aussi un libéral. Elle aura pour but de renforcer les capacités des femmes du réseau libéral africain aux principes et idéaux du libéralisme et de les outiller au leadership féminin.

Le PCR, parti libéral, aux dires du conférencier, sera représenté par Fadima Dravé et Mariam Dienta. Quant à la formation des jeunes du PCR, elle se tiendra du  30 novembre au 2 décembre au Carrefour des jeunes. Deuxième du genre, elle a but d’initier les jeunes du PCR à l’option libérale. Selon, le président du PCR, sa formation politique n’a pas pour objectif d’avoir une foule de jeunes derrière elle, mais d’avoir des jeunes de qualité, capables d’assurer la relève.

En ce qui concerne, l’Assemblée générale de l’International libéral, Ben Fana dira qu’elle se tiendra du 26 au 30 novembre à Marrakech au Maroc. Cette Assemblée générale sera l’occasion de réviser la constitution du réseau libéral africain et de valider l’adhésion de nouveaux membres au sein du réseau. Actualité oblige, Ousmane Ben Fana Traoré a salué l’initiative du président Ibrahim Boubacar Keïta d’échanger avec les partis de la majorité et de l’opposition sur les questions brûlantes de la Nation. Il a souhaité que cette initiative soit pérenne.

Parlant d’Ebola, le président du PCR annonce une tournée dans les établissements scolaires en vue de sensibiliser les élèves et étudiants sur les moyens de prévention de la maladie. Sur un tout autre terrain, le conférencier dira que son parti a déjà sollicité l’aide du réseau libéral africain et de l’International libéral dans la mobilisation des fonds en faveur de la lutte contre le virus Ebola. Pour terminer, il appelle au respect des mesures mises en vigueur et beaucoup de prudence de la part des populations. Quant aux autorités, il leur demande de renforcer les mesures de prévention aux différentes frontières.  «Ebola est une maladie discrète, mais très mortelle», a conclu Ben Fana.

 

 

Sekou Traoré

Source:  L’Oeil du Mali

Commentaires via Facebook :

PARTAGER