Soutien au nouveau gouvernement : L’Adema se désolidarise du RPM

35
Anatole Sangaré et Hama Maïga en conférence débats : Deux officiers font le lien entre le dysfonctionnement dans l’armée et la corruption dans les recrutements

Alors que le parti présidentiel, le Rassemblement pour le Mali ( RPM) a refusé de féliciter le Premier ministre, Modibo Keïta, mais a plutôt appelé « les militantes, militants et sympathisants du RPM à rester vigilants, soudés et mobilisés autour du projet de société et du programme du Parti » et non du président de la République, son allié de l’Adema-PASJ a clairement apporté son soutien au nouveau gouvernement, particulièrement le Premier ministre dont le travail accompli dans un contexte difficile a été salué.

Cette prise de position de l’ancien parti majoritaire a été faite dans une déclaration signée par son président, Tiémoko Sangaré, et publiée hier. La formation du nouveau gouvernement semble porter un coup dur à la cohésion de la majorité présidentielle.

Les partis de la majorité ne sont pas sur la même longueur face à la formation du nouveau gouvernement. Alors que le parti présidentiel, le Rassemblement pour le Mali ( RPM) a refusé de féliciter le Premier ministre, Modibo Keïta, mais a plutôt appelé « les militantes, militants et sympathisants du RPM à rester vigilants, soudés et mobilisés autour du projet de société et du programme du Parti » et non du président de la République, son allié de l’Adema-PASJ a clairement apporté son soutien au nouveau gouvernement, particulièrement le Premier ministre dont le travail accompli dans un contexte difficile a été salué.

Cette prise de position de l’ancien parti majoritaire a été faite dans une déclaration signée par son président, Tiémoko Sangaré, et publiée hier. Dans cette longue déclaration, le  parti de l’Abeille a souligné le travail remarquable accompli par le Premier ministre, Modibo Keïta, et lui a renouvelé sa confiance et surtout son soutien total à lui et au président de la République pour les missions pour lesquelles le peuple malien lui a porté son choix. La formation du nouveau gouvernement semble porter un coup dur à la cohésion du parti présidentiel et à la majorité présidentielle.

Nabila

PARTAGER

35 COMMENTAIRES

  1. C’est dommage de voir que le RPM qui est sensé défendre bec et ongle les actions du président, semble se désolidariser de celui-ci. Et ce à cause de leurs intérêts mesquins au détriment des intérêts nationaux.

  2. Le RPM doit comprendre une seule chose, est que l’avenir du pays ne repose pas sur la seule tête de Tréta. On doit aller de l’avant.

  3. Je pense que le RPM ferait mieux de se solidariser au nouveau gouvernement que de toujours clamer le poste de la primature. Comme l’a si bien dit le président, l’heure n’est pas au partage du gâteau car de nombreux défis nous attendent.

  4. Je pense que le limogeage de Tréta ne signifie pas la fin du parti ou que sais-je encore. Je demande au RPM de se ressaisir afin d’accompagner le président dans sa lourde mission au lieu de tout temps réclamer leur part du gâteau.

  5. Je salue le soutien de l’ADEMA au chef du gouvernement et sa nouvelle équipe dans un contexte tendu au sein de la Majorité Présidentielle. C’est une belle initiative de leur part.

  6. Les militants de la majorité présidentielle sont des attentistes parfaits. Chacun se bat pour son intérêt et ne se soucie point de l’intérêt de la majorité. Certains aillent jusqu’à se confronté pour la place. Nos politiciens sont de cette catégorie de politiques de ventre et non de vrais politiques.

  7. Les membres d’un camp politique, parti, doivent s’entraider sur la scène politique. Surtout lorsqu’on est parti majoritaire de la présidence. En politique, il ne suffit pas seulement d’être militant d’un parti. Il s’agit aussi de partager l’idéologie de ce parti et toujours soutenir son collègue dans toutes les activités à caractères politiques. Mais Ibrahim Boubacar semble ne pas bénéficier de l’aider politique de ses collègues du RPM et de toute la majorité.

  8. Ibrahim Boubacar Keita, lors de sa visite en troisième région, a manifesté sa déception face à son entourage, la majorité présidentielle. Il a eu à soulever certains points dans leur réaction. Ces proches, il s’agit toujours de la majorité, sont tous opportunistes. Ce sont leurs intérêts de places qui les préoccupent et non la logique de faire partie d’un parti politique.

  9. Les politiques maliens sont des opportunistes à la con. Au moment le président de la république est dans les difficultés et compte sur leur coup de main dans les débats politiques, ils sont bouche-b. Mais quand il s’agit de mener une guerre de place à l’intérieur même du parti, ils sont tous ambulants dans les débats. C’est vraiment décevant de la part des membres de la majorité présidentielle.

  10. Au Mali, les hommes politiques font de la politique du ventre. Ils partent là où cela leur arrange. Ces exemples vont prouver cela : les cas de Bocary Treta parce qu’aucun politique digne de son idéologie ne trahira jamais son parti politique quelle que soit la cause.
    Avec IBK et Modibo ,on vise loin

  11. Le RPM n’a jamais apprécié le PM Modibo depuis sa nomination à la primature. Le RPM n’apporte jamais son soutien au président même. C’est un parti qui n’existe que de nom, une simple figuration et récolter les fruits. Ce sont des opportunistes et d’incompétents

  12. Tréta est à la base de nombreux scandales qui n’honorent pas notre président et le RPM. D’ailleurs, il ne faut pas être ministre pour servir son pays. Que Mr Tréta prouve à l’ensemble des maliens que le président s’est trompé

  13. Le RPM fait la politique du ventre. Leur réaction montre qu’ils sont là pour des intérêts personnels. On a pas besoin de traite et de voleur dans notre gouvernement

  14. Le RPM pense que la vie de la république repose sur la personne de Tréta. Comment doit-on soutenir celui là même qui a trahi les objectifs du parti

  15. Merci à l’ADEMA pour sa maturité et son esprit de visionnaire. Nous ne devons pas demeurer dans un parti qui manque de vision

  16. L’ADEMA n’a jamais été un parti exemplaire. C’est une tanière de voyou. ADAMA SANGARE ne dira pas le contraire. Qu’ils se dissocient du président de la République, c’est une bonne chose pour l’image de l’exécutif 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆 😆

  17. La majorité présidentielle doit au moins penser à mettre en avant les intérêts de la nation malienne d’abord, ensuite ses membres pourront s’entre tuer !!!

  18. Au lieu de vous dessouder, au lieu de vous trainer en justice pour une question de place, vous ferez mieux de remplir au mieux la tâche qui vous a été assignée !!!

  19. Notre président de la république mérite mieux que cela de la majorité présidentielle, il mérite au moins un soutient de leur part !!!

  20. La majorité présidentielle n’a nullement lieu d’être, ses membres passent leur temps à s’entre tuer en son sein au lieu d’être un soutien pour le président de la république et son gouvernement !!!

  21. Peu importe que le premier Ministre Modibo Keita soit resté, tout sauf Tréta au sein de notre gouvernement. Nous voulons des travailleurs et non des destructeurs. Le Mali a assez connu dans la souffrance.

  22. Qu’on se respecte, les membres du RMP ne sont pas dignes de la primature. Même s’ils ne félicitent pas aujourd’hui le PM, ils doivent comprendre que des individus comme BOcary Tréta n’ont pas leurs places dans le gouvernement.

  23. Des individus de mauvaises fois comme Bocary Trét& ne voient que l’argent, ils défendent uniquement leurs intérêts personnels, sinon ils s’en foutent de ce qui peut arriver à ce pays. l’affaire des engrais frelaté en est la preuve.

  24. Composé de plus 60 partis politiques, les militants du RPM ont abandonné le chef de l’Etat dans ses épreuves les plus durs. Ces dernières années passées par le président Ibrahim Boubacar Keita au pouvoir sont été difficile. Au lieu d’apporter de l’aide à leurs élus, les membres du RPM ont tout simplement laissé le chef de l’Etat à son sort. Pire la nomination de Dr. Bocary Tréta au gouvernement malien n’a causé que des ennuis.

  25. Toute personne consciente, après avoir connu le bilan du premier ministre, Modibo Keïta, allait faire la même chose que le parti de l'abeille, l'Adema-Pasj. C'est-à-dire renouveler sa confiance au Pm pour qu'il fasse mieux d'avantage.

  26. Un parti politique ne doit pas contribuer à l’échec de son pays mais à sa réussite. Tout comme l’Adema l’a fait,ce n’est pas pour le régime en place qu’il le fait mais pour tout le peuple, y compris lui-même. Donc on a intérêt à soutenir les autorités qui sont en place.

  27. Les autres partis de la mouvance présidentielle sont invités à imiter l’Adema-Pasj pour cet acte. C’est de cette façon qu’on pourra aider les autorités à faire sortir le pays de la crise.

  28. Le RPM n’est qu’un parti politique opportuniste. C’est ce pati qui devrait être le premier a apporté son soutien au nouveau gouvernement formé le vendredi, 15 janvier 2016, parle premier ministre Modibo Keïta. Je remercie l’Adema pour ce geste.

  29. 💡 💡 💡 💡 Le soutien de L”ADEMA réconforte toute la population malienne, l’ADEMA-PSJ est vraiment un parti politique qui maîtrise de fond en comble la politique malienne. Ce soutient au nouveau gouvernement du PM Modibo Keïta est vraiment très salutaire. Toute la population remercie l’ADEMA-PSJ. 😀 😀 😀 😀

  30. COntrairement au RPM qui est rempli de assoiffés du pouvoir et des opportunistes faits, l’ADEMA a félicité le premier ministre Modibo Keïta pour la formation de son nouveau gouvernement et s’est dite prête à accompagner tout le gouvernement. 💡 💡 :mrgreen: :mrgreen:

  31. On remarque ainsi que l’ADEMA-PSJ en ce moment mène un combat d’intérêt nationale et que le RPM mène un combat d’intérêt personnel. L’ADEMA a vraiment a agit en un parti responsable et patriote.

  32. Je pense que le soutien est l’acte le plus primordiale, tout régime au monde a besoin de soutien de la part de tout son peuple, le régime d’IBK n’est pas une exception. Le soutien est la force la plus efficace et la plus redoutable pour en pouvoir en plein exercice de ses fonctions. Toute la population malienne est fière de cet acte de L’ADEMA-PSJ. 😀 😀 😀 😀 😀

  33. Je félicite se geste salutaire de l'Adema, car l'Adema a agit en vrai parti qui fait partie de la mouvance présidentielle. Le soutien au PM Modibo pour le remaniement est vraiment salutaire et un geste digne d'un patriote.

  34. Le RPM ne fait un combat pour la cause nationale, mais plutôt un combat pour la cause de leur parti. Actuellement le pays n’a pas besoin de cela. Tous ensemble nous devons soutenir le nouveau gouvernement.

  35. L'Adema de Tiemoko a tire les lecons de l'echec de Alpha et le soutien a ATT. Un parti responsable agit pour le bien du peuple. Si certains pensent que le RPM est quelque chose sans IBK ils se trompent. Si on admet que c'est pas un partage de gateau alors ou est le probleme. Les cadres du RPM ne sont-t ils pas dans des hauts postes de l'Administration? Tel que je connais IBK les detracteurs perdent leur temps.

Comments are closed.