Visite de travail de 72 heures du Président de la République en Chine : IBK à la rencontre de Xi Jinping pour le renforcement de la coopération entre le Mali et la Chine

6

Son Excellence Monsieur Ibrahim Boubacar Keïta, Président de la République, Chef de l’Etat, accompagné de son épouse Keita Aminta Maiga, est arrivé à Beijing en République Populaire de Chine à 10h55 heure local (soit 02h55, heure de Bamako) le 29 août 2018 en provenance de Bamako, sur invitation de son homologue chinois Xi Jinping.

A sa descente d’avion à l’aéroport international de Pékin, le couple présidentiel du Mali a été accueilli avec tous les honneurs au bas de la passerelle par Sun Shichao, Vice-Directeur de l’Assemblée populaire de la Municipalité de Beijing et d’autres autorités de la République Populaire de Chine.
Le Chef de l’Etat a ensuite passé en revue la garde d’honneur chinoise avant de regagner sa voiture pour son hôtel.

Le temps fort de cette visite de travail de 72 heures en République Populaire de Chine sera la rencontre entre le Président de la République Ibrahim Boubacar Keïta avec le Président de la République Populaire de Chine Son Excellence Monsieur Xi Jinping au Grand Palais du Peuple de la Chine le vendredi 31 août 2018 à Beijing.

Cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’une revue stratégique des relations entre les deux pays.
Au cours de leur entretien, les deux Chefs d’Etats parleront de la coopération entre les deux pays, examineront les pistes afin de hisser la coopération économique au niveau de la qualité des relations politiques.

Le Président IBK rencontrera ensuite le Président de l’Assemblée Nationale Populaire de Chine. Cet entretien politique sera suivi d’un dîner offert au Président IBK par le Président de l’Assemblée Nationale Populaire de la République Populaire de Chine.

La visite du président IBK prendra fin avant le début du Forum sur la Coopération Sino-Africaine. IBK rentrera en effet le 2 septembre 2018 à Bamako, 48 heures avant la cérémonie de son investiture pour un second mandat à la tête de l’Etat après sa victoire à l’élection présidentielle des 29 juillet et 12 août 2018.

Par la Présidence

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

6 COMMENTAIRES

  1. Très belle collaboration chino-malienne, que la chine reprend en main nos sociétés de production industrielles construites à 80% par la chine au lendemain de notre indépendance, seul pays potentiellement capable d’aider le Mali sur le plan de l’industrialisation, merci et bon vent IBK

    • Le “Fougariden gna” ne vas pas nous aider si nous pensons que c’est le Chine qui viendra developper le Mali a notre place, c’est une honte, nous savons que Boua est le Mande Fougari keba car il passé le clair de son temsps a dormir. Comme la derniere fois Boua va nous mentir avec des ports secs a Nara et des entreprises a Guire!

  2. Boua a cause de Dieu ait pitie de ce pauvre peuple Malien qui souffre sur terre alors que tu vies dans les airs, Boua le peuple Malien vit dans la maladie et l’ignrance alors que tu vies dans les cieux. Boua en ta yafa bi Boua anta yafa sinin!

  3. N’oublions pas le père de l’indépendance ,lorsqu’il a eut l’idée de créer la révolution active du 22 août ,en imitant la Chine populaire ça n’a pas duré longtemps ,donc l’école de la Chine n’est pas bon du tout pour nous.

  4. ! ! ! ! ! ! ! M IBK à l’école de la CHINE: Cette direction EST présage d’un bon signe pour le Mali___!!! ……………GMT avait également choisit cette ultime direction en se rendant à l’école du JAPON avant sa chute en 1991 ! ! ! ! ! !

  5. IBK est un potentat local qui se fiche éperdument du bonheur de son peuple, il agit exactement comme un vrai dictateur africain; mais il l’apprendra à ses dépends, cela très bientôt. Au lieu de rester au pays pour trouver des solutions idoines à cette crise post-électorale et qui risque de détruire ce pays pour de bon. Un leader responsable ne peut pas laisser son pays dans de telle situation et prendre le chemin des aventures inutiles, mais la situation se renversera sur lui et ses proches et très prochainement, plus inconscient et insouciant qu’IBK on devient un animal. Avec IBK, il ne faut rien espérer de ce régime IBKiste, nous sommes dans l’œil d’un cyclone sans précédent , il conduira ce pays vers sa décrépitude totale; et c’est parti pour cette fin tragique.

REPONDRE

Please enter your comment!
Please enter your name here