Maliens du CANADA : Des barons du camp ATT soutiennent IBK

0

Tout comme les jours dans la vie d’une personne, les années électorales dans la vie d’une communauté et d’une nation se succèdent sans se ressembler. A l’instar des communautés maliennes de la France et des Etats-Unis, celle du Canada a mordu à l’hameçon d’espoir qu’ATT leur avait lancé dans sa déclaration de candidature à l’élection présidentielle de 2002.rn

C’est à la tête d’une organisation nommée Mouvement citoyen que le général Amadou Toumani Touré a mené sa campagne comme candidat indépendant qui ne représentait aucun parti politique. Surtout que la plupart de ces formations politiques souffraient de profondes divisions internes et de luttes destructrices entre elles.

rn

C’est dans ce contexte de déception généralisée des partis politiques que des Maliens influents au Canada qui, malgré leur programme d’emploi très contraignant, se sont donnés le temps nécessaire de mobiliser leurs compatriotes pour ATT. Le candidat du Mouvement citoyen a dépassé largement au Canada les 23 autres concurrents grâce à la grande capacité de sensibilisation des hommes comme Moussa Touré, David Berthé, Mamadou Arthur Koné et autres.

rn

Ce trio influent du Mouvement citoyen et mobilisateur de la communauté malienne a fait ce constat décevant des 5 ans de gestion étatique du général ATT en ces termes : « Nous sommes déçus par la mauvaise gestion du pouvoir d’ATT qui n’a pas pu améliorer les conditions de vie de nos compatriotes qui sont au Mali. C’est à ceux-ci que nous envoyons une grande partie de nos revenus… Ainsi le mauvais bilan de sa gestion nous fait manquer d’arguments pour convaincre encore les Maliens du Canada de soutenir ATT cette année. Parmi les 8 candidats en lice celui qui inspire confiance est Ibrahim Boubacar, IBK, Kankelentigi. C’est pourquoi nous militons dans le bureau de coordination des amis d’IBK pour lui assurer la victoire au Canada. Nous sommes très confiants », a lancé ce trio avec détermination.

rn

Pour qui connaît la notoriété des membres de ce bureau dans la communauté malienne du Canada, le doute n’est pas permis quant à l’atteinte de leur objectif.

rn

Lacine Diawara

rn

(animateur de radio et écrivain à Montréal, en mission à Bamako)

Commentaires via Facebook :

PARTAGER