Protocole de la présidence : La Presse Ecrite n’est pas l’ennemi d’IBK

1
journaux
Des Maliens regardent des Une de journaux à Bamako © AFP

Le Protocole de la Présidence de la République, pour la unième fois s’en est prise à la presse écrite privée. Invitée au même titre que l’ORTM à assurer la couverture médiatique de la visite du Chef de l’Etat à l’école AB de N’Tomikorobougou, les journalistes ont tout simplement été empêchés d’accéder à la cour. Malgré la présentation des cartes de presse, l’intervention du chargé à la communication du ministre Choguel Kokalla Maiga, les éléments du protocole ont catégoriquement refusé à ce que les hommes de media fassent leur travail. Même l’ORTM avait dans un premier temps subi le même sort avant d’être rappelé. Pourtant, cette étape était la suite de la cérémonie que le Président IBK avait présidée  à l’école Mamadou Konaté à l’honneur de feu Modibo Keïta. Tous les journalistes avaient pris part à cet événement et aucun incident ne s’était produit. A la question de savoir qui a donné cet ordre, ces agents du protocole ne sont, en aucun moment parvenus à dire quelque chose.

IBK à l’école AB de N’Tomikorobougou n’est pas un secret d’Etat et la presse privée ne saurait être l’ennemi du président de la République encore moins de l’éducation. Ces genres de comportement ne font que ternir l’image du Chef. La foule rassemblée devant l’entrée de l’école a vivement décrié l’action du protocole qui doit mettre de l’eau dans son vin. Il urge que le secrétariat général de la présidence fasse des concessions, revoit sa méthode de recrutement d’agent du protocole pour assainir l’entourage du Chef de l’Etat. Il ne faut pas confondre l’action de sécuriser le Président et empêcher les médias de jouer aussi leur rôle dans la diffusion de l’info. Aucun attentat ne viendra de la presse privée. Nous aimons notre très cher président. Le protocole doit penser à soigner son image et éviter de créer des problèmes pour cacher son manque de professionnalisme, son incompétence avérée. Leur amateurisme et leur excès de zèle sont connus de tous. De grâce laisser la presse faire son boulot.

Jean Goïta

 

Commentaires via Facebook :

PARTAGER

1 commentaire

  1. En même temps il n’y a pas de quoi être surpris. Le gros voleur ventru ivrogne a qualifié l’inutile moussa traoré de républicain donc le 26 MARS = ZÉRO.

    LE NÈGRE NE RESPECTE QUE CEUX QUI LE MÉPRISENT. La preuve, la petite puute nina walet du mnla vient d’être nommé 1ère vice presidente de la commission vérité justice et réconciliation. Quand on sait que au moment le mnla commettait en 2012 les VIOLS COLLECTIFS sur UNIQUEMENT LES FEMMES NOIRES, cette BATAARDE était leur porte étendard sur les ondes.

    Voilà qui nous mène à une conclusion simple et evident :
    SI TU MEURS POUR LA CAUSE DU MALI, TU N’AVAIS POINT DE RAISON DE NAITRE.
    NI I SARA MALI KOLA, I KERA BO FOUSAFOU.
    ***************************************************************
    Gloire perpétuelle à KLELA BABA. Que soit bénit son nom, sa vie, sa source et sa lumière.
    Vive le GANJISME, vive la science universelle !

Comments are closed.